chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
72 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

Bawdy Festival

Groupe

Bawdy Festival Néo métal/hardcore

A propos de Bawdy Festival

Source : Article Bawdy_Festival de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Bawdy Festival est un groupe de punk hardcore et nu metal français, originaire de Pontault-Combault, en Seine-et-Marne.

Biographie

Bawdy Festival est formé en 2003 à Pontault-Combault, en Seine-et-Marne. Deux ans après sa formation, le groupe publie son premier EP démo auto-produit intitulé Back in da Wood, en 2005. Cette sortie s'accompagne la même année d'un clip de la chanson Back in da Wood. En octobre 2009, Bawdy Festival publie son premier album, Tri Nox Samoni - Into the Weird Side, qui est en réalité un DVD/CD live, au label Weird Side Unit,,.

Le groupe se sépare le 25 août 2010, en raison de divergences personnelles entre le chanteur et les autres membres du groupe. Celui-ci entame une collaboration avec le chanteur australien Kid Crusher alors que les autres membres du groupe travaillent sur de nombreux nouveaux projets, ils décident de se réunir. Bungy, N-DMC, Pid et Joko fondent un nouveau groupe, Dirty BastarZ. Ce groupe se composera de Bungy, Joko, Pid, N-DMC et Tony Masta (ex-batteur de Bawdy Festival) et d'autres personnalités restent à confirmer. Bungy affirmera par la suite que ce groupe ne sera pas la suite de Bawdy Festival.

Style musical et image

La spécificité est que les membres ainsi que le public sont déguisés en clowns. Leur look bariolé et haut en couleur faisait de leur spectacle un enchantement mêlé à la violence des concerts punk hardcore. Le mélange de rap avec une musique metal rapproche le style du hardcore/crossover mais le groupe se définit comme un groupe de « clowncore ».

Au-delà d'une musique simple, les effets apportés par le claviériste donne à l'ensemble une ambiance de cirque, image sur laquelle le groupe repose entièrement. Une ambiance appuyée par des samples extraits de films d'horreur ou de bruitages typiques de fête foraine, le tout dirigé par des clowns maléfiques qui montent leur propre armée de clowns (les Clowns Soldiers),,.

Membres
  • Teddy DKC – chant
  • Bungy Bingo Fucka – guitare
  • Stupid Clown - basse
  • N-DMC - claviers
  • Joko – batterie
Discographie
Notes et références
  1. ↑ a, b, c et d « Chronique - Bawdy Festival - Back In Da Wood (Démo) », sur thrashocore.com, 4 octobre 2005 (consulté le 5 février 2017).
  2. ↑ a, b, c et d « Chrocorico Soil, Chroniques - Bawdy Festival – Tri Nox Samoni : In The Weird Side ... », sur Soil Chronicles, 11 mars 2010 (consulté le 5 février 2017).
  3. ↑ a et b « Bawdy Festival - "Into the weird Side" », sur coreandco (consulté le 5 février 2017).
  4. « Tri Nox Samoni : Into The Weird Side », sur Horns Up Zine (consulté le 5 février 2017).
  5. « Dirty BastarZ : “Boulimie 2” (clip officiel) + EP 2 Titres », sur houseofwolves.fr, 9 mars 2015 (consulté le 5 février 2017).
  6. « News Vs-webzine.com 11/06/2009 @ 22h51 », sur VS-Webzine (consulté le 5 février 2017).


chroniques

Bawdy Festival
Back In Da Wood (Démo)
2005 - Autoproduction

  • Chroniqué par Niktareum
  • Avis des lecteurs : -
  • Avis des webzines : 3.56/5

  

Bawdy Festival
écoutez du Bawdy Festival
origine
France France

statut
Splitté

liens
Lutomysl
Firmament (EP)
Lire la chronique
Vexovoid
Call of the Starforger
Lire la chronique
Hegemon
Initium Belli (EP)
Lire la chronique
Sacred Reich
Ignorance
Lire la chronique
Beorn's Hall
Mountain Hymns
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique