chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
21 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Interviews »

Cataplexy

Interview

Cataplexy Entretien avec Sadis Gordinn (2015)
Alors qu'un Français normalement composé ne vous citera pas CATAPLEXY comme groupe phare du Japon, il s'agit pourtant de l'une qui est des plus anciennes et des plus respectées du public mais aussi des groupes japonais. Dans ce dossier "spécial black japonais", vous retrouverez son nom cité à plusieurs reprises. Il fait un black aux mélodies incisives, très efficaces, très pros.
Mais alors que j'avais hâte de découvrir ses réponses, elles ont été très expéditives, bâclées même... C'est que le groupe a l'attitude trve et que le seul qui ait pris la parole n'est pas nécessairement le plus apte à y répondre... Il s'agit du guitariste Sadis Gordinn, présent sur les deux albums sortis en 2008 et 2012 par la formation née en 1991, mais qui n'est pas un membre originel. La bonne nouvelle c'est que allez pouvoir lire l'interview en un temps record, les réponses étant pour une fois plus courtes que les questions ! En tout cas la musique du groupe défonce tellement qu'on pardonne ce manque d'éloquence...





1. Le black metal n’est pas un style très connu au Japon. Pourtant CATAPLEXY existe depuis 1991. Vous faites du black depuis vos débuts ? Comment avez-vous connu le black ?

Nous avons commencé par faire du death metal. C’est quand le batteur The Final Slaughter a intégré le groupe que nous sommes passés au black. On pouvait alors jouer plus vite et tirer des mélodies plus sombres. On a découvert le black avec les fanzines et les flyers de groupes étrangers.


2.CATAPLEXY a sorti son premier album en 2008. Pourtant il était actif depuis les années 90’s et a proposé des demos. Pourquoi a-t-il fallu tant de temps ?

Parce que pour des raisons personnelles le groupe a dû faire une pause en 1995.


3. CATAPLEXY est à la fois agressif mais laisse la place aux mélodies. Il a des similitudes avec le black français et finlandais, mais aussi avec CIRITH GORGOR. Est-ce voulu ?

C’est le résultat qui découle de l’agressivité mêlée aux mélodies tristes. On ne connaît pas bien CIRITH GORGOR...


4. CATAPLEXY joue un black metal qui ne trahit pas sa nationalité. Pensez-vous que le côté japonais n’est pas le bienvenu dans le black, comme chez MAGANE ou MISOGI ?

On ne pense pas en fonction de « black international » ou de quelconque nationalité. Nous on fait la musique qui sort de nous, c'est tout.


5. Il y a peu de groupes japonais signés sur des labels étrangers. C’est un problème de qualité ? A votre avis ?

Je pense que c’est parce qu’ils ne peuvent pas faire des tournées à l’étranger.


6. Vous êtes signés chez ZDR ? Le prochain album est-il prévu chez eux ?

Oui, c’est prévu comme ça.


7. La scène black japonaise a-t-elle changée depuis les années 90 ? Y a-t-il plus de groupes . Comment est le public au Japon ?

Les groupes et le public augmentent, mais c’est toujours une musique de passionnés.


8. L’un de vos membres, Hakuja du groupe au même nom, a beaucoup de fans en France. Continue-t-il son projet solo ?

Hakuja est avec nous depuis toujours. Il a beaucoup de talent. Je suis content qu’il soit apprécié à sa juste valeur.

---
Traduction par Sakrifiss

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
AUTRE VERSION
plus d'infos sur
Cataplexy
Cataplexy
Black Metal brutal et mélodique - 1991 - Japon
  

Vexovoid
Call of the Starforger
Lire la chronique
Hegemon
Initium Belli (EP)
Lire la chronique
Sacred Reich
Ignorance
Lire la chronique
Beorn's Hall
Mountain Hymns
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique