chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
39 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Interviews »

Kanashimi

Interview

Kanashimi Entretien avec O. Misanthropy (2015)
En lisant le premier mail d'O. Misanthropy qui acceptait cette interview, j'ai eu peur que cet unique membre de KANASHIMI ne soit pas très bavard. Il insistait bien sur le fait qu'il ne pourrait pas répondre à toutes les questions, sans même encore les avoir vues. Je respectais tout de même sa décision, qui collait d'ailleurs bien avec son style de musique, du black dépressif imprégné de doom et de piano. J'aurais même été déçu s'il m'avait répondu enjoué : "Ouais, tu peux me poser toutes les questions que tu veux, c'est avec plaisir et dans mon short à rayures que je vais y répondre !". Il avait un ton calme, sûr de lui sans être hautain, et au final il n'a évité que deux ou trois sujets, principalement celui qui portait sur les autres groupes japonais, et surtout pour lequel il jouait auparavant... Sans faire de révélations fracassantes sur la vie d'un groupe japonais dans un style rare chez lui, il montre un exemple intéressant d'homme passionné...

1. O. Misanthropy, tu as formé KANASHIMI en 2007, mais avant cela tu jouais pour le groupe SAMAYOI.

Oui, SAMAYOI a splité et j’ai commencé KANASHIMI pour lequel j’avais de nouvelles idées.


2. Comment as-tu découvert le metal ? Quels groupes te plaisaient à l’origine ?

Si je suis devenu passionné de musique, c’est grâce à X JAPAN. Un visuel agressif sur une musique agressive. Et des mélodies excellentes. Je me souviens encore maintenant de l’électrochoc reçu à la première écoute du groupe.C’est grâce à cette rencontre avec une musique agressive que j’ai été attiré rapidement par des musiques violentes. Je suis passé par le thrash, le death, et finalement je suis arrivé au black metal. Le Black Metal est une musique avec tellement d’ambiances... Et tellement expressive... Le black metal est la musique extrême telle que je le perçois.




3. La particularité de KANASHIMI vient du chant torturé et du piano qui apportent des rais de lumières. Un équilibre parfait. Alors qu’il y a des centaines de groupes de black dépressif et de doom, on reconnaît tout de suite KANASHIMI, qui a trouvé un son.

Merci. C’est là l’idée qui m’a fait commencer KANASHIMI, ajouter du piano sur du black metal au rythme lent. Et si j’ai ajouté du piano c’est pour que le groupe s’approche de ce que je considère comme une musique idéale. Et en ce qui concerne le son du piano, je reste persuadé qu’il permet de transmettre avec plus de justesse l’ombre et la lumière cachées dans KANASHIMI.




4. Et d’où vient la tristesse que dégage KANASHIMI (qui signifie d’ailleurs « tristesse » en japonais) ? Qu’est-ce qui vous inspire ?

Ce sont les perversions de mon âme et de mon coeur. Et les sentiments qu’ils contiennent. Mon âme est totalement pervertie.


5. Jusqu’à maintenant deux splits sont sortis entre KANASHIMI et INFERNAL NECROMANCY. Pourtant vos musiques sont aux antipodes l’une de l’autre. Quels sont vos rapports ? Est-ce un hasard ?

Je connais bien Psychoblaze, c’est un vieil ami. Je l’ai rencontré à l’époque de SAMAYOI. Je pense qu’INFERNAL NECROMANCY a été le premier groupe de black japonais que j’ai entendu. C’est un honneur d’avoir fait des splits avec ce groupe.


6. Un split avec HAPPY DAYS a aussi vu le jour en 2014. Avec quel autre groupe aimerais-tu partager ce genre d’expérience ?

J’écoute beaucoup de styles de musique. Alors si je me retrouve sur la même longueur d’onde qu’un groupe, quel que soit son style, j’aimerais faire un split avec lui.


7. Quels sont les 5 albums les plus tristes pour toi, quel que soit le style.

Selon l’état d’esprit dans lequel on se trouve, on estimera que telle ou telle musique est triste. Alors même si l’on écoute une musique réputée « triste », on peut très bien la trouver apaisante non ? Enfin, c’est difficile de choisir 5 albums, mais voici les artistes et albums qui m’émeuvent :
.Burzum "Hvislyset tar oss"
.Envy "In somniac doze"
.Mono "Hymn to the immortal wind"
.Worship "Last cd before doomsday"
Joe Hisaishi (compositeur célèbre entre autres pour les musiques qu’il a composées pour les animés de Miyazaki ou les films de Takeshi Kitano)




8. Que penses-tu du black japonais ? Quels groupes aimes-tu ?

Voici les groupes que j’aime :

Abigail
ArkhaSva
Dunkel
Gnome
Holokaust Winds
Hurusoma
Infernal Necromancy
Manierisme
Sabbat
Sigh


9. A l’étranger les groupes qui font appel à des parties pagan ou folk et se servent d’instruments ou de choeurs traditionnels de leur propre pays sont légion. PESTE NOIRE par exemple. Pourtant au Japon on ne trouve pas vraiment de groupes qui ajoutent du Shakuhachi ou du Shamisen. On a MAGANE ou MISOGI, mais pas beaucoup d’autres... Je suis le seul à penser que ce genre d’instruments japonais iraient bien au black dépressif ?

Non, je suis d’accord.
D’ailleurs je possède un Shamisen. Le son de cet instrument apporte une atmosphère très particulière et unique. Je suis d’ailleurs en pleine réflexion pour savoir comment l’intégrer à la musique de KANASHIMI.


10. Est-ce que les Japonais ne se disent pas « Tiens, je vais ajouter des parties traditionnelles » ?

Pour qu’un groupe amène des parties traditionnelles, il faudrait qu’il ait été influencé par cette tradition ou qu’il ait ressenti son charme. Et enfin qu’il estime que ces parties colleraient à sa musique.
Si moi j’ai l’intention d’ajouter du Shamisen, ce n’est pas parce que j’ai été influencé par « l’existence » de l’instrument, mais parce que je suis attiré par ses « tonalités ». C’est la même chose avec le piano. C’est une manière d’expression. Si l’on ressent une attirance, on utilise un instrument, piano ou shamisen ou tout autre...


11. J’ai hâte d’entendre un nouvel album... Quelque chose est prévu ?

Je travaille sur le deuxième album en ce moment. C’est une question de temps, donc encore un peu de patience...


12. Et pour finir un message pour les lecteurs français ?

Je suis ravi que des gens, en France, écoutent ma musique. Merci. Je trouve que la France est un pays très attirant. Sa musique et son cinéma sont excellents. Je suis à vrai dire également amateur de films d’horreur. J’en regarde beaucoup mais je dois avouer que j’adore le film français « Martyrs ». Il entre dans mon top 5 des films du genre.



---
Traduction par Sakrifiss

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
AUTRE VERSION
plus d'infos sur
Kanashimi
Kanashimi
Black Dépressif - Japon
  

The Arson Project + Warfuck
Lire le live report
Asyndess
L'Accomplissement
Lire la chronique
Fleshdoll
Hearts Of Darkness
Lire la chronique
Malevolent Creation
Stillborn
Lire la chronique
Withdrawal
Undiluted Fervour (EP)
Lire la chronique
Lex Riders, rétrospective
Lire l'interview
Mental Disease
Non Serviam (EP)
Lire la chronique
C'est quoi le trve black metal ? Un yaourt nature (pardi) !
Lire le podcast
Sinister
Syncretism
Lire la chronique
Deez Nuts
Binge & Purgatory
Lire la chronique
Lamb Of God
The Duke (EP)
Lire la chronique
Pagan Megalith
Viharjárás
Lire la chronique
Armament : Etre Thrash en Inde
Lire l'interview
Smash Hit Combo
Playmore
Lire la chronique
Nicolas Merrien pour la sortie du livre "Black Sabbath - Children Of The Grave"
Lire l'interview
Nicolas Merrien
Black Sabbath - Children Of...
Lire la chronique
Conan + Downfall of Gaia
Lire le live report
Bloodhammer
Kuusi hymniä syvyyksistä
Lire la chronique
Eggs Of Gomorrh
Rot Prophet
Lire la chronique
Razend
White Goat 2
Lire la chronique
Keiser
The Succubus
Lire la chronique
While She Sleeps
You Are We
Lire la chronique
Martröð
Transmutation Of Wounds (EP)
Lire la chronique
Memoriam
For The Fallen
Lire la chronique
Artificial Brain
Infrared Horizon
Lire la chronique
Hierophant
Mass Grave
Lire la chronique
Gorephilia
Severed Monolith
Lire la chronique
Novembers Doom
Hamartia
Lire la chronique
Nécropole
Nécropole (Compil.)
Lire la chronique
Wolfnacht
Ypervoreia
Lire la chronique