chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
65 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Interviews »

FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band

Interview

FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band Entretien avec Per S. Folkestad (2017)
FennrLANE est un one man band qui officie dans le Metal Alternatif. Il n'a pour le moment sorti que des singles, à un rythme plutôt soutenu avant d'annoncer récemment la préparation d'un album qui doit s'appeler Bended Lines and Lost Reflections.

Pourquoi avoir choisi le format one man band au lieu de travailler avec d’autres musiciens ?
Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est le meilleur moyen de créer la musique qui te trotte dans la tête exactement comme tu la ressens. C’est la liberté totale sans aucun contrôle ni restriction.
Deuxième raison : le temps. Tant que tu n’as pas un label pour te subventionner ou une armée de fans qui supportent ton groupe en achetant ta musique, tu as d’autres responsabilités dans la vie pour joindre les deux bouts. Donc faire sa musique et l’enregistrer sur son matos quand tu as le temps pour ça est une bonne manière de concilier les choses. Tu es uniquement dépendant de ton agenda et pas de celui de trois ou quatre autres types qui ont une vie aussi chargée que la tienne. Cela te donne plus de temps pour faire aboutir les projets. Je pense que c’est un scénario que la plupart des musiciens qui essayent de monter des projets peuvent comprendre.
Enfin, mon projet n’était pas intentionnel au départ, j’écrivais, je jouais et j’enregistrais ma musique pour le fun. Quand j’ai pris conscience que les gens appréciaient et m’en demandaient plus, c’est devenu un aspect important de mon existence (non, ce n’était pas ma mère !).

Qu’est-ce qui est plus facile quand on est un one man band et qu’est-ce qui est plus difficile qu’avec un groupe à plusieurs ?
Jouer de tous les instruments soi-même a quelques avantages bien sûr. Tu as toute la liberté du monde et tu créées exactement comme tu l’entends. Tu n’as pas de discussions ou de conflits sur la manière dont une chanson doit sonner. Ce genre d’environnement peut vite devenir contre productif, dans un groupe. Mais si la musique à plusieurs peut devenir un calvaire, la création collective est une expérience formidable qui peut déboucher sur de très très bonnes chansons. Tu perds évidemment cette énergie et le volet social en travaillant seul.

Tu as décidé de publier des singles au fur et à mesure de la composition, penses-tu que le format album est dépassé à l’ère du digital ?
Pas du tout. J’ai une approche traditionaliste de la musique et, pour moi, l’album sera toujours la pierre angulaire et un moment essentiel pour un artiste. Cela donne à ta musique un sens et une identité quand elle se concentre dans un album. Donc il y aura un album à la fin. Comme je viens de commencer à publier ma musique, je n’ai pas beaucoup de contenu, ni vraiment beaucoup de vrais fans qui me suivent. Cela n’a donc pas beaucoup de sens de dépenser mon argent et mon énergie pour publier un album qui serait projeté dans ces limbes. C’est pourquoi j’ai décidé de sortir des morceaux au fil de l’eau afin d’attirer l’attention. L’album viendra après. Il s’appellera “Bended Lines and Lost Reflexions”.

---
Traduction par rivax

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
AUTRE VERSION
plus d'infos sur
FennrLANE
FennrLANE
2016 - Norvège
  

Gods of Space
Gods of Space (EP)
Lire la chronique
Fall Of Seraphs pour l'EP "Destroyer Of Worlds"
Lire l'interview
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique