chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
76 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Live reports »

Cult Of Luna + Blueneck

Live report

Cult Of Luna + Blueneck Le 17 Février 2007 à Paris, France (Locomotive)
Arrivé trop tard pour voir Fixxx, c'est Blueneck qui fut pour moi le premier groupe de la soirée. Les anglais se défendent bien et même très bien avec une musique me faisant penser à celle de Cult Of Luna tout en étant beaucoup plus atmosphérique et avec un chant rock plus ou moins calme (comment ça, ça a rien à voir avec Cult Of Luna ?). L'ambiance créée est dépaysante et permet au public d'être totalement absorbé notamment grâce à un éclairage relativement sombre et chaud que l'on retrouvera d'ailleurs pour Cult Of Luna : ça fait plaisir de voir des groupes qui soignent énormément leur jeu de scène.

Suite à leur concert, une annonce est faite. « Cult Of Luna doit s'installer : on vous donne rendez vous dans 1h30 ». Petit correctif juste après : « La suite de la soirée se déroule en bas » (Petite Loco). C'est donc moins de la moitié du public qui se retrouvera dans la petite salle pour assister au concert de je ne sais pas quel groupe vu que ça aurait du être Markize mais quand on voit un chanteur et pas une chanteuse, on se dit qu'il s'agit probablement d'une autre formation. Force est de constater que le style tranche trop avec celui de Blueneck et Cult Of Luna (d'où la faible présence ?). En effet nous avons le droit à quelque chose oscillant entre le néo, l'indus et je ne sais pas quoi d'autre mais ça m'a tellement ennuyé tout en étant assez spécial que je ne saurais vous en dire plus sur le style. Le chanteur était assez charismatique et le jeu de scène pas si mauvais vu la superficie disponible. Mais au final peu de monde aura voulu les voir et peu de monde semblera avoir accroché (le public était assez immobile) : c'est le risque des affiches éclectiques – dommage pour le groupe.

Après une attente de presque une heure arrive enfin le moment tant attendu. Une bande son très atmosphérique est jouée pendant 3 bonnes minutes, accompagnée par un éclairage vert plongeant le public dans l'ambiance. Suite à ça, 6 des 7 musiciens entrèrent sur scène pour un concert d'une heure et demi sans presque aucune coupure.
Chose des plus étranges : le public applaudit entre les chansons ! Comment est ce possible ? Moi qui suis tant habitué à côtoyer des sauvages pathétiques dans la fosse, je me retrouve en présence d'individus sympa et intelligents qui ont compris comment profiter d'un concert sans pourrir la vie de tous les autres spectateurs ! Les plus frénétiques étaient d'ailleurs dans les 2 premiers rangs et s'agitaient tranquillement entre eux sans donner une seconde l'impression de gêner les autres rangs.

Au niveau de l'ambiance, on est servi avec un éclairage là encore sombre, lourd et chaud ne nous donnant que très peu souvent l'occasion de réellement voir les musiciens : par contre bravo pour le choc génial quand les lumières blanches sont allumées à de rares occasions tel un éclair dans la nuit.
Le groupe donne l'impression de jouer dans sa bulle, comme ci nous les observions comme des poissons nageants paisiblement dans un aquarium obscure et calme bouleversé par moments par un courrant violent.
Cependant, et c'est remarquable, cela ne veut pas du tout dire que nous nous sentons ignoré par ces musiciens qui viennent fréquemment et à tour de rôle adopter un jeu de scène plus classique : pied sur les retours, chanteur face au public. Je me demande juste comment ils vont faire pour ne pas finir bossus en se tenant aussi courbés tout au long du concert.

En parlant du chant justement : celui-ci fut assuré par l'un des guitaristes pendant tout le début du concert avant que le chanteur ne débarque de nulle part pour quelques temps et ne reparte se cacher pour revenir ensuite pour la fin du concert. Je ne connais pas assez bien le groupe pour expliquer cela mais il est vrai que ça fait étrange au premier abord de ne pas voir tout le temps celui qui est souvent l'élément principal sur scène. Le guitariste chanteur se débrouille quand à lui extrêmement bien et le seul morceau que je connaissais beaucoup, «Finland», a été joué et chanté à la perfection.
Au final, ce concert m'aura juste semblé un peu long car il est difficile de rester complètement concentré quand on ne connaît pas assez bien des compositions aussi complexes que celles de Cult Of Luna. Cependant je dirais qu'il s'agit de l'un des rares groupes que l'on peut aller voir sans trop connaître tout en passant un très agréable moment.

Merci à Sæglópur pour les photos.

5 COMMENTAIRE(S)

citer
Ant'oïn
20/02/2007 01:05
Merci bien j'ai pus lire sans probleme, ça avais l'air d'etre un bon concert tout ça, "un public intélligent" MDR ça me donne envie de mieux connaitre le groupe Moqueur
Dead citer
Dead
19/02/2007 08:36
Ant'oïn a écrit : Je retire ptete ce que je viens de dire, ça viens de mon PC aperement, mais c'est que sur Thrasho que ça me le fait, sur tout les caracteres pas seulement la review, désolé d'avoir un ordi de merde Moqueur Putain ça fait la même chose pour les "a" vraiment désolé, surtout que j'ai envie de la lire cette chronique mais bordel c'est vraiment chiant la...

J'ai fixé le jeu de caractères. Normalement tu ne devrais plus avoir ce genre de problème Sourire
citer
Ant'oïn
19/02/2007 05:03
Je retire ptete ce que je viens de dire, ça viens de mon PC aperement, mais c'est que sur Thrasho que ça me le fait, sur tout les caracteres pas seulement la review, désolé d'avoir un ordi de merde Moqueur Putain ça fait la même chose pour les "a" vraiment désolé, surtout que j'ai envie de la lire cette chronique mais bordel c'est vraiment chiant la...
citer
Ant'oïn
19/02/2007 05:01
Putain y'a des "?" a la place des "e" c'est assez franchement térriblement chiant !
citer
Yz
19/02/2007 00:51
Sympa le report, rah j'aurais tellement voulu y aller ! A part Finland, bcp d'autres titres du dernier album ont été joués ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cult Of Luna + Blueneck
photos
Blueneck
Blueneck
2 photo(s)
  
Cult Of Luna
Cult Of Luna
13 photo(s)
  

plus d'infos sur
Blueneck
Blueneck
Royaume-Uni
  
Cult of Luna
Cult of Luna
Post Hardcore - 1998 - Suède
  

Savage Master
Creature Of The Flames (EP)
Lire la chronique
Gevlerkt
De Grote Sterfte
Lire la chronique
Doedsvangr
Satan ov Suns
Lire la chronique
Mindwarp
A Cold Black Day
Lire la chronique
Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique