chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
61 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Live reports »

Unexpect + Sebkha-Chott + Akphaezya

Live report

Unexpect + Sebkha-Chott + Akphaezya Le 27 Novembre 2008 à Allonnes, France (Salle Jean Carmet)
Attention, chose exceptionnelle de ma part, je vais faire des excuses publiques, et croyez-le bien, ça n'arrivera pas tous les jours ! Je tiens effectivement à m'excuser auprès des groupes pour lesquels j'aurais déjà du faire un live report du concert du 29 octobre dernier et que, faute de temps, je n'ai pu faire d'abord ; et auprès de Aghahowa de u-zine ensuite, qui m'a fait parvenir ses magnifiques photos pour enrichir un live report que je n'ai pas fait !
Mais, comme à toute chose malheur est bon, la dite affiche composée de Sebkha-Chott et Unexpect est revenue au même endroit et enrichie des formidables orléanais de Akphaezya !
C'est donc le live report de ce concert très « cyrilglaumien » (les trois chroniques des derniers opus respectifs de ces groupes se sont toutes vues affublées de note allant de 8,5 à 9 par notre lapin jaune !) que je vous propose, avec cette fois-ci quelques photos garanties d'origine thrashocorienne.

Rendez-vous est donc pris dans cette belle salle Jean Carmet de Allonnes près du Mans, et c'est sur les coups de 21 heures devant un public assez nombreux que débute le concert d'Akphaezya. J'ai beaucoup regretté d'avoir raté leur dernier concert du côté d'Orléans il y a un peu plus d'un mois, j'ai donc été ravi de les revoir enfin sur une si belle affiche, trois ans après leur concert en première partie de Misanthrope ! Si Akphaezya est déjà un excellent groupe sur cd, c'est en live que sa musique prend vraiment tout son sens. C'est un phénomène bien connu par ceux qui vont souvent en concert : toute musique est plus accessible et immédiate en live que sur cd, et ça été le cas pour tous les groupes de la soirée. Et c'est aussi là que le groupe éblouit par une mise en place bluffante et une restitution quasi-parfaite des morceaux. Enfin, et c'est vraiment appréciable, il ne faut pas oublier qu'on a le droit à l'image… comment dire ? À chaque concert d'Akphaezya, j'ai la délicieuse impression de tomber amoureux, pas seulement d'une musique excellente, mais aussi de Nehl qui non contente d'être déjà très agréable à écouter l'est encore plus à regarder !
Mais comme il faut bien un bémol, un mesa rectifier ça ne sonne pas aussi bien qu'un VHT, et résultat, le son de la guitare manquait de définition, en particulier sur les solos, il paraît même dixit Xenocidist qu'il « glougloutait dans les bas médium ». Il est vraiment étrange ce garçon. Le concert s'est terminé après que le groupe ait joué « Vortex », alors qu'il souhaitait encore jouer un morceau. Dommage, c'était vraiment trop court à mon goût !

Vint ensuite le tour de Sebkha-Chott, qui jouait devant son public, allant approximativement de 7 à 77 ans (et je plaisante à peine). J'aurai beau essayer de vous décrire le rendu scénique du groupe, je n'approcherais pas encore d'assez près la loufoquerie qu'il m'évoque réellement. Les six musiciens sont tous engoncés dans des costumes allant du militaire alcoolique au dictateur avec un sceptre et un poulet fermier (eh oui, on est au Mans !) tous deux en plastique, en passant par le batteur travesti en danseuse avec un objet que la décence m'interdit d'évoquer ici sur la tête, le pirate, le robot, etc… La chose qu'il faut retenir c'est que Sebkha-Chott fournit un spectacle complet, allant au-delà de la simple prestation musicale. On a régulièrement le droit à des speechs vraiment savoureux du bassiste (6 cordes fretless siouplaît !) dictateur qui imite Benoît Poelevoorde à la perfection: le mois dernier c'était sur les inévitables poulets fermiers, ce mois-ci sur les clodos du bois de Vincennes et Nicolas Sarkozy. De la même manière, on a le droit à une danse du batteur travesti, une invective du militaire effectuée tout en buvant, le téléguidage du robot… Bref, de ce côté-là on ne s'ennuie vraiment pas !
Et bien sûr, du côté musical on ne s'ennuie pas non plus, tant c'est un savoureux et joyeux méli-mélo de genres, plein de variété et cassures qu'il me serait bien difficile de décrire (reportez-vous à la chronique de cglaume pour en savoir plus) sur scène. C'est non seulement très intéressant à écouter, mais c'est aussi assez spectaculaire de voir que tous les membres sont multi instrumentistes : basse/cor, xylophone/trombone, guitare/percussions et divers effets variés, guitare/tambourin, saxophone/mini-saxophone (excusez mon inculture en matière de cuivres !), il n'y a guère que le batteur qui se contente de frapper des fûts, mais on lui pardonne volontiers vu qu'il est batteur, le pauvre.
Il n'y a qu'une seule chose à reprocher à ce groupe sur scène, c'est le son de guitare du capitaine crochet. D'une part, il est totalement en retrait, mais en plus, il se marie assez mal avec le reste : trop brouillon, assez imprécis, manquant du tranchant et de la finesse dont tous les autres instruments sont gratifiés. C'est vraiment flagrant sur les solos, où l'on peine à distinguer les notes, allant jusqu'à produire un brouillard de flanger quand ce dernier effet était utilisé. C'est vraiment dommage, parce que le niveau technique du guitariste n'est pas en reste (comme celui de tous les autres musiciens soit dit en passant, la mise en place est là encore vraiment impressionnante !). Un groupe que l'on reverra avec grand plaisir.

C'est enfin aux plus déjantés des canadiens de faire leur apparition sur scène. C'est vraiment agréable de se dire que d'autres groupes québécois que Cryptopsy et Kataklysm viennent nous rendre visite ! Et comble de bonheur, il se trouve que Unexpect s'avère être bien meilleur. Inutile de vous rappeler à quel point In A Flesh Aquarium sorti en 2006 est un bijou de metal loufoque autant qu'avant-gardiste, vous le savez si vous nous lisez, chez Thrashocore on adore ce groupe (enfin, au moins les chroniqueurs qui ont du goût). Et bien sur scène, tout comme Akphaezya, c'est encore mieux ! Énergie, et plaisir sont au rendez-vous d'un show haut en couleur, et la prestation est à la hauteur du talent des musiciens : simplement géniale. Une pareille maîtrise ne peut en effet que susciter l'admiration d'une audience ébahie (bien que malheureusement amoindrie par le départ massif des proches de Sebkha-Chott) : tout est rejoué à la perfection, les sept musiciens retombant toujours ensemble et, et c'est plus difficile à croire dans le cas de ChoatH et syriaK – sur leurs pieds quand ils se déplacent (c'est à se demander comment ils font pour ne pas se rentrer dedans ces deux là). La quasi-totalité des titres du dernier album ainsi que quelques anciens titres (au moins un de We, Invaders en tout cas) ont été joués, ajoutant à une prestation dantesque une set-list parfaite (je ne me remets toujours pas de la partie en tapping de « The Shiver - Meet Me At The Carrousel » en ce qui me concerne). Et pour ne rien gâcher, ils sont sympathiques en crisse chez Unexpect !

Pas besoin d'en rajouter beaucoup plus, je vous laisse admirer les quelques photos que j'ai pu sauver des 600 prises ce soir là (oui, vous avez bien lu), et mes excuses au batteur et au claviériste de Unexpect qui sont flous sur toutes mes photos. Car oui, difficile d'être net avec un flash interdit ! Ah mince, ça y est, j'ai recommencé à m'excuser !
Rendez-vous est pris pour (re)voir Sebkha-Chott et Unexpect vendredi 5 décembre (dans trois jours donc) au Nouveau Casino à Paris. Venez nombreux, c'est un concert simplement inratable : la dernière date de Unexpect en Europe (pour le moment seulement, on l'espère) !

11 COMMENTAIRE(S)

Nehl Aëlin citer
Nehl Aëlin
14/01/2009 16:06
hihi, merci Monsieur yaourt pour le live report !!! et merci pour les compliments !!!
A bientôt !

D'ailleurs, je serai en concert au festival Trolls et Légendes les 11 et 12 avril prochain à Mons, en solo, si tu veux faire un petit live report !

Nehl Aëlin
Xenocidist citer
Xenocidist
06/12/2008 14:20
Effectivement, une excellente soirée en très bonne compagnie, avec des super groupes et des musiciens extrêmement agréables !
cglaume citer
cglaume
06/12/2008 08:23
Super concert hier au Nouveau Casino. Triste que les Sebkha n'ait pas joué de morceau de Nagah-Mahdi, mais bon. Les nouveaux morceaux ont l'air carrément moins faciles d'accès. J'ai le nouveau CD, on va voir et on chroniquera tout ça ... Sinon la restitution des morceaux de "in a Flesh Aquarium" par Unexpect sur scène est proprement bluffante !! Bref, excellent set et excellente soirée, les groupes comme les chroniqueurs de webzines "concurrents" rencontrés là-bas étant tous très sympas !
Xenocidist citer
Xenocidist
04/12/2008 13:47
Je t'envoie ça Stephan ! Celles du report sont les plus réussies, tu veux le lot entier avec celles "légèrement" floues en bonus ?

Au fait tu disais que tu cherches un très bon 2x12 aisément transportable, non ? J'ai un truc à te faire tester, que même Gillou n'a pas !
akphaezya citer
akphaezya
04/12/2008 11:34
Yes !
Merci pour ce report très sympathique !

Pour info, c'etait notre dernier concert avec notre ancien set tres "Anthology II", Nous sommes super impatients de jouer les nouvelles d'"Anthology IV" dès sa sortie !!! Ca va faire mal !!!!! ahahah Bref...

Sinon, y'aura t il d'autres photos ? Pouvez vous mes les envoyer ???
Merci !!!!
Bises à tous !!!!
Steph
0Malphas0 citer
0Malphas0
03/12/2008 21:30
Rien a redire , vraiment bon se concert . j'ai hate de les revoir ! ( en espérant ne pas attendre 3 ans encore Clin d'oeil
Xenocidist citer
Xenocidist
03/12/2008 09:59
Merci beaucoup Cyril, mais normalement on doit disposer d'un combo "fauteuil de bureau et tapis de batterie à même le sol à trois dans un 12m²" à 15min de metro de la salle, et un éternisage est fort prévisible... En plus, je sais pas comment ça fonctionne un bébé !
Mais en tout cas c'est très gentil de ta part Sourire
cglaume citer
cglaume
03/12/2008 09:25
Xenocidist a écrit : Ça va encore être "à l'arrache" pour nous, niveau orga... Mais pas question de rater la dernière date française de la tournée, après les deux du Mans auxquelles nous nous sommes rendus...
Leilindel me manque déjà !


Si vous êtes prêts à na pas vous éterniser trop après le concert, à prendre les trains de banlieue, à partager un clic-clac dans un sous-sol et à partir dans la matinée le lendemain, je peux vous dépanner Mr Green Ah oui et il y aura peut-être des couches à changer aussi Sourire
Xenocidist citer
Xenocidist
03/12/2008 09:03
Ça va encore être "à l'arrache" pour nous, niveau orga... Mais pas question de rater la dernière date française de la tournée, après les deux du Mans auxquelles nous nous sommes rendus...
Leilindel me manque déjà !
cglaume citer
cglaume
03/12/2008 08:46
Vivement Vendredi !!
Xenocidist citer
Xenocidist
03/12/2008 00:15
Petite précision concernant le son de guitare d'Akphaezya : Stephan a du utiliser avec sa tête VHT une enceinte de Mesa Rectouf au lieu de son 4x12 VHT habituel, d'où la perte de précision par rapport à son son habituel (les V30 sont enterrés par les P50e)... Voilà, les non-guitaristes seront sûrement ravis de l'apprendre !

Et tant que j'y suis, le problème apparemment récurrent du son de guitare au sein de Sebkha Chott est très regrettable, le manque extrême de définition du son du Capitaine le fait totalement disparaitre du mix global, alors que ses parties semblent extrêmement intéressantes...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Unexpect + Sebkha-Chott + Akphaezya
photos
Akphaezya
Akphaezya
7 photo(s)
  
Sebkha-Chott
Sebkha-Chott
10 photo(s)
  
Unexpect
Unexpect
10 photo(s)
  

plus d'infos sur
Akphaezya
Akphaezya
Musique inclassable et barrée - 2002 - France
  
Sebkha-Chott
Sebkha-Chott
Musique inclassable et barrée - France
  
Unexpect
Unexpect
Metal inclassable et barré - 1996 † 2015 - Canada
  

Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique
Target
Mission Executed
Lire la chronique
Monster Magnet
Mindfucker
Lire la chronique
Whoresnation
Mephitism
Lire la chronique
Hardcore Anal Hydrogen
Hypercut
Lire la chronique