chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
90 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Live reports »

METALDAYS 2017 - Bilan

Live report

METALDAYS 2017 - Bilan Du 23 Juillet 2017 au 29 Juillet 2017 à Tolmin, Slovénie
Les Metaldays ont été une excellente expérience, et j'y retournerai avec plaisir. Malgré une affiche très moyenne cette année, le cadre idyllique et l'orga plutot sérieuse sont des points très positifs en faveur de ce festival. Plutot qu'un long discours, je vous propose d'aborder les sujets via les + et les -:

Les +:

Le cadre en forêt
La Soca, pour barbotter ou se raffraichir
La variété des boissons proposés (cocktails, pas fréquent en festival)
Une orga plutot correcte et qui a su assurer, malgré des phénomènes climatiques plutot violents
Un son excellent sur toutes les scènes
Le système de paycard
La revue "Daily Metal" disponible gratuitement sur le site du festival et mis à jour quasiment chaque jour
Les animations toute la journée sur la plage (Yoga, Striptease le soir, ...)
Une ambiance friendly et conviviale, même dans les pits les plus animés, et un festival à taille humaine (12000 personnes environ)

Les -::

Le coût de la nourriture (minimum 6€ - 8€ et pouvant monter à 12€ pour quelque chose de costaud), qui nécessite de trouver les bonnes adresses pour un bon rapport quantité / prix (à ce titre, le kebab carnivore ((pas le vegan!!)) de la plage est imbattable)
Une météo parfois difficile (3 tempêtes en 2 jours...)
La gestion des déchets (pas de poubelles sur le campement, beaucoup ont préféré laissés leurs détritus sans récupérer les 10€ de caution)
Pas de parking à proprement parler, on se gare à côté des tentes ce qui est pratique mais compliqué quand il s'agit de repartir
Énormément de coûts cachés une fois arrivée (Early Arrival Fee, Parking, Caution Power Bank, Caution Déchets...) qui en font un festival plus cher qu'on ne l'imagine au départ
La Power Bank (pour recharger les téls), victime de son succès et clairement sous dimensionnée par rapport aux besoins réels

Pour finir, quelques photos d'ambiance pour vous éveiller aux joies du Metal en Slovènie...









DOSSIERS LIES

METALDAYS 2017
METALDAYS 2017
Août 2017
  

4 COMMENTAIRE(S)

Bras Cassé citer
Bras Cassé
08/08/2017 15:58
Super report! Bizarrement, ça ne me donne pas forcément envie d’y aller.
Et je ne comprends pas le besoin de toujours mettre des mots anglais partout quand les français écrivent….
Chris citer
Chris
04/08/2017 20:45
rivax a écrit : Encore bravo,

J'ai deux questions sur des points que tu n'as pas abordés :

Les festivaliers, c'est quel genre (nationalité, âge, touriste / pas touriste, metalleux à veste à patch / metalleux discrêts).

Est-ce qu'il y a des choses à faire en attendant les concerts (qui si j'ai bien compris ne commencent qu'en fin d'après-midi)?


Les festivaliers, c'est vraiment le genre passionné, avec tous les styles (old school à patch ou coreux...), pour les âges pas trop jeune je dirais mini 30 jusqu'à 40 quoi, il faut les moyens d'y venir déjà.... Énormément d'Allemands, aussi beaucoup de Français, j'ai aussi parlé avec des Belges, des Suisses.. Sur le camping, c'est comme toujours le bordel les premiers soirs, on se couchait vers 2-3 heures mais pas de silence avant 6h au mieux (merci les Boules quiès), en tout cas les premiers jours; vers la fin du fest tous les campeurs étaient tellement cannés que ça a fini par des nuits très calmes, plus personne n'avait la force! Moqueur

Sinon pour en revenir aux festivaliers, c'est très friendly, comme je le dis à un moment, dans les pits que j'ai fait, on s'entraide si quelqu'un tombe, on parle aisément avec tout le monde, j'ai aussi vu des familles avec enfants métalleux .. Evidemment, il y a aussi de la viande saoule, j'en ai croisé, mais ça reste un fest hyper secure, comme souvent dans le métal.. ça fait même immense bande de potes dans le sens tu es en vacances avec 12000 potes, quand on descendait la Soca sur nos bouées on shootait au fusil à eau des Allemands, Français qu'on ne connaissait même pas etc... et tout le monde rigole.

Pour les activités, tu as au niveau de la plage (20mn du camping, au niveau des scènes) des activités toute la journée, ça démarre par du Yoga vers 9h, et tu as une activité par heure jusqu'à tard dans la nuit, vers 2h quand démarrent les stripteases. Sinon, tu peux te baigner dans la Soca, la descendre en bouée, visiter Tolmin et aller y boire un coup c'est à 5mn à pied du camping, ou voir les concerts, qui démarrent vers 14H sur la petite scène (les groupes en devenir). Je n'en ai fait aucun parce que déjà pas très envie et toujours un truc à faire, courses, baignade, etc... mais si tu viens uniquement pour la zik tu as un concert tout le temps dès 14h chaque jour.
Ainur citer
Ainur
04/08/2017 15:58
Merci Chris pour le report. C'était vraiment super, on a ressentis quasiment les mêmes choses, merci pour tout: les tournées, le covoit, la bonne humeur, et les tirs de pistolets à eau. On verra l'année prochaine !
rivax citer
rivax
04/08/2017 12:21
Encore bravo,

J'ai deux questions sur des points que tu n'as pas abordés :

Les festivaliers, c'est quel genre (nationalité, âge, touriste / pas touriste, metalleux à veste à patch / metalleux discrêts).

Est-ce qu'il y a des choses à faire en attendant les concerts (qui si j'ai bien compris ne commencent qu'en fin d'après-midi)?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
METALDAYS 2017 - Bilan
voir aussi
METALDAYS 2017 - Vendredi 28 Juillet
METALDAYS 2017 - Vendredi 28 Juillet
Le 28 Juillet 2017 à Tolmin, Slovénie
  

Dismal
遺·白
Lire la chronique
Krolok
Flying Above Ancient Ruins
Lire la chronique
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report