chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
88 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Live reports »

METALDAYS 2017 - Lundi 24 Juillet

Live report

METALDAYS 2017 - Lundi 24 Juillet Absu + Batushka + Beheaded + Iced Earth + Marilyn Manson
Le 24 Juillet 2017 à Tolmin, Slovénie
Une troisième nuit sur site et une 2e nuit agitée par la jungle du camping, me voilà à peu près d’équerre, après une descente de la Soca en bouée gonflable licorne et un BBQ au camping, pour attaquer une belle journée de concert.

Le premier groupe qui m’intéressait était BEHEADED vers 18h. Simplement, le ciel en avait décidé autrement, car une énorme tempête de vent / pluie a débarqué un peu avant et a balayé / ravagé l’ensemble du site, nous laissant trempés et rendant impossible le maintien des concerts à ces heures là. La tempête passée, je suis allé voir la NEW FORCES STAGE, qui avait été détruite et était en reconstruction pour assurer malgré tout les concerts. Si vous croyez que j’exagère, allez voir les vidéos sur les réseaux sociaux, ça se passe de commentaire. C’est donc sans BEHEADED mais avec SUICIDAL ANGELS que cette journée démarre, du bon thrash suffisamment sympa pour réchauffer un public transi de froid (quand il fait frais à Tolmin, ça déconne pas). Ne tenant plus dans mes vêtements mouillés, je fais un aller / retour scène / tente pour me changer qui me fait louper une bonne partie du set de LOUDNESS, qui selon les échos était de grande qualité (completez dans les commentaires cette partie du report, c’est fait pour !).



Je peux vous parler un peu mieux de ABSU, que pour le coup j’ai pu voir plus longtemps. Ne connaissant que de réputation, j’attendais beaucoup de ce combo mythique, et je n’ai pas été déçu par le personnage qu’est Proscriptor, à la fois batteur, chanteur et frontman du combo. La première partie du concert, rythmée au son de morceaux death / black / thrash avec un chant hurlé par Proscriptor était un peu rude d’accès quand on ne connait pas comme moi les compos. Mais la 2e partie, voyant Proscriptor prendre le micro et laisser sa place à un autre batteur, fût beaucoup plus animée, le personnage ayant une gestuelle très particulière. Maniant le chant black avec une grande maitrise, tout en assurant une parfaite chorégraphie presque pop tant elle était exagérée, j’éméttais des doutes sur le fait qu’il chante vraiment, tant il donnait d’énergie, mais on m’assure et je veux bien le croire, que c’est bien lui qui a assuré le chant, aussi bien à la batterie que le reste du temps. Classe. A découvrir de façon plus intimiste et en ayant les albums en tête dans le futur.



Petit tour sur la scène principale pour capter quelques dizaines de minutes de ICED EARTH, dont le set était bien burné et visiblement apprécié par un public venu en nombre (c’est simple, j’ai vu plus de TS d’eux que du père MANSON sur le site ce jour là), et retour sur la seconde scène, alors que le soleil se couche et qu’il commence à faire bien froid, pour voir, découvrir, vivre, le set de BATUSHKA, dont j’allais sur recommandation de mon ami Mitch.

Vous tenez là ma première claque de ces METALDAYS. Peut être est-ce à cause d’un abus de Mellon Ball, du froid, de la fatigue ou juste parce que c’était hyper cool, mais j’ai vécu une expérience phénoménale durant cette heure de set de BATUSHKA. Imaginez 7 musiciens en robe de moine, un backdrop malsain avec des visages moitiés effacés, un décor de temple qui est tout sauf engageant, le tout porté par ces moines maléfiques jouant de nuit l’intégralité de l’album « Litourgiya » en brulant de l’encens entre les morceaux. Ceux qui savent la qualité de cet album imaginent l’ambiance que portait cette scène en pleine nuit, avec un froid persistant, et des lights fabuleux (mattez les photos), cette odeur d’encens embaumant l’espace alors que le groupe alignait sans une seule interaction envers le public, comme absent, les blasts, les chants, les riffs de l’album. J’ai vécu une expérience magique, et je vous souhaite de voir BATUSHKA dans un cadre aussi intimiste, de préférence en extérieur. Gros coup de cœur.



Après cela, redescendre aussi violemment sur du MARYLIN MANSON que je n’ai jamais aimé a fait mal, d’autant plus que le set était affreusement poussif. Ça chantait hyper mal, aucune ambiance, il se faisait autant chier que le public, et il a visiblement quitté la scène avant la fin, sur 1h30 de show prévu il n’en a fait que 45-50mn parait-il. J’étais déjà parti boire des bières au camp, et j’ai loupé sans trop de regrets VENOM INC., mes excuses aux fans.


DOSSIERS LIES

METALDAYS 2017
METALDAYS 2017
Août 2017
  

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
METALDAYS 2017 - Lundi 24 Juillet
plus d'infos sur
Absu
Absu
Black Metal - 1991 - Etats-Unis
  
Batushka
Batushka
Black / Doom Orthodoxe - 2015 - Pologne
  
Beheaded
Beheaded
Brutal Death - 1991 - Malte
  
Iced Earth
Iced Earth
1988 - Etats-Unis
  
Marilyn Manson
Marilyn Manson
Metal/rock alternatif - Etats-Unis
  

voir aussi
METALDAYS 2017 - Dimanche 23 Juillet
METALDAYS 2017 - Dimanche 23 Juillet
Le 23 Juillet 2017 à Tolmin, Slovénie
  
METALDAYS 2017 - Mardi 25 Juillet
METALDAYS 2017 - Mardi 25 Juillet
Le 25 Juillet 2017 à Tolmin, Slovénie
  

Beorn's Hall
Mountain Hymns
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique
Looking For An Answer
Dios Carne
Lire la chronique
Godflesh
Post Self
Lire la chronique
Weregoat
Pestilential Rites Of Infer...
Lire la chronique