chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
180 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cultes Des Ghoules - Deeds Without A Name

Chronique

Cultes Des Ghoules Deeds Without A Name (EP)
Fidèles à leur modus operandi, c’est sans tambour ni trompette que les Polonais de Cultes Des Ghoules signent cette année leur retour aux affaires. Et comme la formation est plutôt du genre à soigner ses entrées, c’est avec non pas un mais deux EPs qu’elle nous revient aujourd’hui. Enfin quand je dis "aujourd’hui" c’est une façon de parler car que ce soit Deeds Without A Name ou Eyes Of Satan, tous les deux sont parus fin avril sous forme dématérialisée avant d’être proposés quelques jours plus tard en cassette par Devil Worship Music puis en CD par Under The Sign Of Garazel Productions en septembre dernier.

Celui des deux sur lequel on va se pencher aujourd’hui s’intitule Deeds Without A Name et propose à l’auditeur deux nouveaux morceaux pour une durée totale qui n’excède même pas le quart d’heure (15:25). Pour illustrer cette sortie pour le moins inattendue, Cultes Des Ghoules a bien évidemment sollicité une fois de plus les talents de Mar.A qui signe ici pour l’occasion une oeuvre directement inspirée par celle de William Blake intitulée "For Him Our Yearly Wakes And Feasts We Hold" réalisée en 1827.

Deux morceaux c’est court, surtout lorsque Cultes Des Ghoules ne joue pas les prolongations sur des titres à rallonges dont il a pourtant le secret. Aussi on ne va pas s’éterniser sur la chose d’autant que vous vous en doutez, la formule n’a pas spécialement changé. On va ainsi retrouver l’essentiel de ce qui caractérise le Black Metal des Polonais à commencer par cette production dépouillée et toujours aussi abrasive. Alors c’est vrai, on est un petit peu ici comme à la maison mais en même temps c’est bien ce genre de son âpre et cradingue qui colle le mieux à la musique décharnée et toujours aussi possédée des Polonais.

Avec "Dirty Deeds At The Crossroads" et "Buried In Cursed Soil" Cultes Des Ghoules renoue avec ce Black Metal tortueux et insaisissable qui de par sa nature demeure toujours aussi difficile à appréhender. Entre la relative simplicité et le caractère répétitif de certains patterns, ces changements de tons et de dynamiques parfois surprenant et ces constructions à tiroirs, on ne peut pas dire que l’immersion dans l’univers des Polonais soit là encore facilité. Tant pis, il est des groupes qui demandent du temps et de l’engagement de la part de l’auditeur et Cultes Des Ghoules à toujours été de ceux là. Car même si ces deux nouvelles compositions ne figurent pas parmi les meilleures qu’ait composé l’entité polonaise, elles restent néanmoins de très bonne facture et surtout très marquée par cette identité évoquée un petit peu plus haut.

Sur "Dirty Deeds At The Crossroads" on appréciera ainsi le caractère entêtant de ces riff à trois notes qui vont venir nous hanter tout au long de ces huit minutes. On se régalera également de ces franches accélérations toujours un petit peu foutraques mais néanmoins salvatrices dans la mesure où elles viennent rompre avec une certaine monotonie induite par ce dit riffing. On pourrait également évoquer cette transition étrange entamée à 03:36 et qui semble arriver d’une manière tout à fait impromptue à tel point que l’on se demande s’il ne s’agit pas d’un nouveau morceau, ces nappes de synthétiseur qui vont venir enrichir ces atmosphères blafardes et sournoises ou bien encore ce chant toujours aussi incroyable dans ce qu’il a de fou et de littéralement possédé. Certes, on a connu Mark Of The Devil plus démonstratif et effrayant mais il reste encore aujourd’hui l’un des chanteurs les plus incroyables qu’ait connu le Black Metal.

Avec "Buried In Cursed Soil", si le propos reste encore assez sinueux celui-ci se fait tout de même un petit peu plus direct ou en tout cas moins enclin aux digressions inattendues. Sans surprise, le riffing reste simple, abrasif et toujours aussi entêtant à force de patterns répétés ad nauseam sauf que ces quelques passages au groove diabolique offerts à 0:38 et 0:52, cette accélération particulièrement soutenue proposée à 3:58 et ce Mark Of The Devil aux incarnations multiples et aux voix résolument aliénées viennent naturellement apporter tout le relief nécessaire à ces six minutes et cinquante deux secondes qui auraient pu paraître autrement plus limitées. Encore une fois, Cultes Des Ghoules a déjà composé plus efficace et mémorable par le passé mais ce morceau n’en reste pas moins efficace et auréolé de ces ambiances toujours aussi sinistres et délétères dont on ne manquera pas de se délecter.

Sortie relativement modeste (même si complétée avec le EP Eyes Of Satan) et pour le moins discrète, Deeds Without A Name ne fera pas spécialement date dans l’histoire des Polonais (format court, compositions il est vrai un petit peu moins marquantes). Néanmoins, elle reste suffisamment qualitative pour être apprécié à sa juste valeur, c’est à dire comme un amuse-bouche servi en préambule de choses plus consistantes. Quant au EP Eyes Of Satan, c’est une autre histoire que je m’apprête à vous raconter...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cultes Des Ghoules
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Black Metal - 2004 - Pologne
  

tracklist
01.   Dirty Deeds At The Crossroads  (08:33)
02.   Buried In Cursed Soil  (06:52)

Durée : 15:25

line up
parution
30 Avril 2021

voir aussi
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Häxan

2008 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
The Rise Of Lucifer (EP)

2015 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Coven, Or Evil Ways Instead Of Love

2016 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)

2021 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal (Split 10")

2017 - Malignant Voices
  

Essayez aussi
Vreid
Vreid
Milorg

2009 - Indie Recordings
  
Perverted Ceremony
Perverted Ceremony
Perverted Ceremony (EP)

2017 - Nuclear War Now! Productions
  
Irrlycht
Irrlycht
Wolfish Grandeur

2021 - Folter Records
  
Mayhem
Mayhem
Daemon

2019 - Century Media Records
  
Infestus
Infestus
The Reflecting Void

2014 - Debemur Morti Productions
  

Aara
Triade I : Eos
Lire la chronique
Deadspeak
Dissolve The Dreams (EP)
Lire la chronique
Dream Unending
Tide Turns Eternal
Lire la chronique
Proscriptor McGovern's Apsû
Proscriptor McGover’s Apsû
Lire la chronique
Hadal
December
Lire la chronique
Stabat Mater
Treason by Son of Man
Lire la chronique
Congealed Putrescence
Dissolved in Hyphae (EP)
Lire la chronique
Hanternoz
Au fleuve de Loire
Lire la chronique
Gràb
Zeitlang
Lire la chronique
Fosa
Demo MMXVI (Reedicion 2021)...
Lire la chronique
Zulu
My People​.​.​.​Hold On / O...
Lire la chronique
Frightful
Spectral Creator
Lire la chronique
Olio Tähtien Takana
Spectral Katharsis
Lire la chronique
Phrenelith
Chimaera
Lire la chronique
Tower
Shock To The System
Lire la chronique
Phaëthon
Sacrifice Doth Call (EP)
Lire la chronique
Haalbuaer
Mortal Ones Scream In Horror
Lire la chronique
Tardus Mortem
Armageddon
Lire la chronique
First Fragment
Gloire Éternelle
Lire la chronique
Warning
Watching from a Distance - ...
Lire la chronique
Concrete Winds
Nerve Butcherer
Lire la chronique
Gloomy Grim
Agathonomicon
Lire la chronique
Nächtlich
Satanas Solum Initium Est
Lire la chronique
Dungeon Steel
Bloodlust (EP)
Lire la chronique
Burial
Inner Gateways To The Slumb...
Lire la chronique
Verdun / Old Iron
Verdun / Old Iron (Split 12")
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)
Lire la chronique
Morte Incandescente
Vala Comum
Lire la chronique
Muscipula
Little Chasm of Horrors (Dé...
Lire la chronique