chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vallendusk - Heralds Of Strife

Chronique

Vallendusk Heralds Of Strife
Enfin. Six mois ont passé pour cette année et voici mon premier véritable “coup de cœur” musical, une habitude à vrai dire avec Vallendusk depuis ma découverte en 2015 (merci Northern Silence). Heralds Of Strife ou le quatrième album du groupe encore trop méconnu de Jakarta, trois ans après un fantastique Fortress Of Primal Grace. Cela surprendra à chaque fois mais oui vous avez bien lu, les musiciens (quatuor identique depuis leur formation) sont bien Indonésiens malgré cette sonorité typiquement européenne et cette gravure occidentale tirée d’une œuvre du XIXème du peintre allemand Theodore Alexander Weber. Mettez votre casque haut de gamme offert grâce à votre épargne covid et laissez vous porter par ce déluge mélodique.

Les connaisseurs de la bande ne seront aucunement dépaysés, Vallendusk reprend ce qu’il avait laissé sur son excellent Fortress Of Primal Grace, la balance atmosphérique “bucolique” penchant davantage vers un black metal mélodique avec un grand “M”, et c’est peu de le dire… Encore un travail de composition titanesque. 7 morceaux pour une heure de musique léchée à se délecter pendant des jours pour complètement se l’apprivoiser (d’où la nécessité du casque). Une cadence toujours aussi infernale, outre un tempo soutenu (entraînement sportif du batteur), un débit de riff mélodique à la minute juste hallucinant. Les adeptes seront comblés. Si je devais retenir quelques passages dans ce pavé, je pointerais le riff leitmotiv épique de “Immemorials in Eternal Slumber” et tout particulièrement l’imparable “Marching Ballad of the Unsung Ones”, patchwork et hommage sincère à la scène black metal norvégienne : Windir, Obtained Enslavement (son break à 5:38), Ulver. Juste parfait.

Trop “lumineux” pour cette étiquette “européenne du nord” pour certains (merci pour vos commentaires, les chroniqueurs en réclament), une critique qui ne m’était jamais venue à l'esprit. Ma foi, avec le début de l’été ça colle plutôt bien, flirtant avec le folk “dansant” (“Towards the Shimmering Dawn”) ou à la limite parfois du post-black (non ce n’est pas un gros mot) dans ses passages aériens, ses montées en cavalcade ou ses mélodies salvatrices en tremolo. Les émotions subsistent pourtant, le chant hurlé de Rizky gagnant encore en puissance et ces breaks crucificateurs toujours placés avec une précision chirurgicale sur chaque piste, sans exception.

Encore l’excellence donc ? Presque. Vallendusk réitère les tares de ses précédentes galettes. Malgré une musique affutée et transpirant le dur labeur (et la chaleur humide indonésienne), certains titres à l’exécution hors pair tireront encore sur la longueur (9 minutes pas forcément nécessaires, je pense à “Solivagant Heart”) et atténueront les effets d’autres moments. Clairement Vallendusk ne renversera pas l’échiquier du genre, le seul “exotisme” résidant dans le morceau “Ethereal Echoes of Devotion” débutant façon punk/rock californien (chant clair inclus) pour revirer vers un black metal plus traditionnel. De discrètes nappes de claviers viendront orner une musique déjà bien luxuriante, on ne fera pas la moue.

Vallendusk, vous ne connaissiez pas ? Oui le groupe est encore trop méconnu (quoiqu’on en dise l’absence sur les plateformes de streaming y joue aussi). Avec tout le respect que j’ai pour ce dénicheur de talent qu’est Northern Silence Productions, Vallendusk mériterait sincèrement un label plus imposant pour pouvoir convertir toutes ces âmes en mal de metal extrême mélodique. Peut-être moins de passages frissonnants et plus de longueurs que son aîné où le gap dans leur discographie était immense mais une qualité ici irréprochable (rien que “Marching Ballad of the Unsung Ones”). Du très haut de gamme.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

THUNDER citer
THUNDER
05/07/2021 14:25
note: 8.5/10
Très bonne chronique qui résume parfaitement tout ce qu'il y a à dire sur cet album.

Personnellement, j'ai apprécié leur évolution vers un black légèrement plus "froid", même si ça leur fait perdre un peu de leur originalité qui m'avait marqué sur le précédent.

Très bon album
NightSoul citer
NightSoul
04/06/2021 16:59
Je prends !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vallendusk
Black Metal mélodique atmosphérique
2021 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (1)  8.5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Vallendusk
Vallendusk
Black Metal mélodique atmosphérique - 2011 - Indonésie
  

tracklist
01.   The Last Soar as the Feathers Fall  (09:27)
02.   Towards the Shimmering Dawn  (09:31)
03.   Ethereal Echoes of Devotion  (09:16)
04.   Solivagant Heart  (07:32)
05.   Marching Ballad of the Unsung Ones  (08:31)
06.   Immemorials in Eternal Slumber  (07:40)
07.   The Sovereign  (11:25)

Durée : 01:03:22

line up
parution
14 Mai 2021

voir aussi
Vallendusk
Vallendusk
Homeward Path

2015 - Northern Silence Productions
  
Vallendusk
Vallendusk
Fortress of Primal Grace

2018 - Northern Silence Productions
  

Essayez aussi
Thy Serpent
Thy Serpent
Christcrusher

1998 - Spinefarm Records
  
Thy Serpent
Thy Serpent
Forests Of Witchery

1996 - Spinefarm Records
  
Selvans
Selvans
Lupercalia

2015 - Avantgarde Music
  
Imperium Dekadenz
Imperium Dekadenz
When We Are Forgotten

2019 - Napalm Records
  
Asphodèle
Asphodèle
Jours Pâles

2019 - Les Acteurs de l'Ombre
  

16
Blaze of Incompetence
Lire la chronique
Ungfell
Es Grauet
Lire la chronique
Revenant Marquis
Below The Landsker Line
Lire la chronique
Pa Vesh En
Maniac Manifest
Lire la chronique
Rixe
Collection (Compil.)
Lire la chronique
Ashen
Godless Oath (EP)
Lire la chronique
Sermon Of Flames
I Have Seen The Light, And ...
Lire la chronique
Caverne
La Fin De Tous Les Chants
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Kirottu
Deity Embers
Lire la chronique
While Heaven Wept
Sorrow of the Angels
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Soul Devourment
Eternal Perdition (EP)
Lire la chronique
Kataxu
Ancestral Mysteries
Lire la chronique
Portal
Avow
Lire la chronique
Metal In Franche Comté
Metal rends toi, nenni ma f...
Lire la chronique
Uerberos
Stand over Your Grave
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Geister
Lire la chronique
Fluisteraars
Gegrepen door de geest der ...
Lire la chronique
Tentation
Le Berceau Des Dieux
Lire la chronique
Netherbird
Arete
Lire la chronique
Mortuary Spawn
Spawned From The Mortuary (EP)
Lire la chronique
Evoker
Evil Torment (EP)
Lire la chronique
Dead Congregation
Rehearsal June 2005 (Démo)
Lire la chronique
Leprous
Aphelion
Lire la chronique
Sewer Fiend
Echoes From The Cistern (EP)
Lire la chronique
Borgne
Temps Morts
Lire la chronique
Natürgeist
Reinvigorated Terror (Démo)
Lire la chronique
Nocturnal
Serpent Death
Lire la chronique
Seum
Winterized
Lire la chronique