chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vallendusk - Heralds Of Strife

Chronique

Vallendusk Heralds Of Strife
Enfin. Six mois ont passé pour cette année et voici mon premier véritable “coup de cœur” musical, une habitude à vrai dire avec Vallendusk depuis ma découverte en 2015 (merci Northern Silence). Heralds Of Strife ou le quatrième album du groupe encore trop méconnu de Jakarta, trois ans après un fantastique Fortress Of Primal Grace. Cela surprendra à chaque fois mais oui vous avez bien lu, les musiciens (quatuor identique depuis leur formation) sont bien Indonésiens malgré cette sonorité typiquement européenne et cette gravure occidentale tirée d’une œuvre du XIXème du peintre allemand Theodore Alexander Weber. Mettez votre casque haut de gamme offert grâce à votre épargne covid et laissez vous porter par ce déluge mélodique.

Les connaisseurs de la bande ne seront aucunement dépaysés, Vallendusk reprend ce qu’il avait laissé sur son excellent Fortress Of Primal Grace, la balance atmosphérique “bucolique” penchant davantage vers un black metal mélodique avec un grand “M”, et c’est peu de le dire… Encore un travail de composition titanesque. 7 morceaux pour une heure de musique léchée à se délecter pendant des jours pour complètement se l’apprivoiser (d’où la nécessité du casque). Une cadence toujours aussi infernale, outre un tempo soutenu (entraînement sportif du batteur), un débit de riff mélodique à la minute juste hallucinant. Les adeptes seront comblés. Si je devais retenir quelques passages dans ce pavé, je pointerais le riff leitmotiv épique de “Immemorials in Eternal Slumber” et tout particulièrement l’imparable “Marching Ballad of the Unsung Ones”, patchwork et hommage sincère à la scène black metal norvégienne : Windir, Obtained Enslavement (son break à 5:38), Ulver. Juste parfait.

Trop “lumineux” pour cette étiquette “européenne du nord” pour certains (merci pour vos commentaires, les chroniqueurs en réclament), une critique qui ne m’était jamais venue à l'esprit. Ma foi, avec le début de l’été ça colle plutôt bien, flirtant avec le folk “dansant” (“Towards the Shimmering Dawn”) ou à la limite parfois du post-black (non ce n’est pas un gros mot) dans ses passages aériens, ses montées en cavalcade ou ses mélodies salvatrices en tremolo. Les émotions subsistent pourtant, le chant hurlé de Rizky gagnant encore en puissance et ces breaks crucificateurs toujours placés avec une précision chirurgicale sur chaque piste, sans exception.

Encore l’excellence donc ? Presque. Vallendusk réitère les tares de ses précédentes galettes. Malgré une musique affutée et transpirant le dur labeur (et la chaleur humide indonésienne), certains titres à l’exécution hors pair tireront encore sur la longueur (9 minutes pas forcément nécessaires, je pense à “Solivagant Heart”) et atténueront les effets d’autres moments. Clairement Vallendusk ne renversera pas l’échiquier du genre, le seul “exotisme” résidant dans le morceau “Ethereal Echoes of Devotion” débutant façon punk/rock californien (chant clair inclus) pour revirer vers un black metal plus traditionnel. De discrètes nappes de claviers viendront orner une musique déjà bien luxuriante, on ne fera pas la moue.

Vallendusk, vous ne connaissiez pas ? Oui le groupe est encore trop méconnu (quoiqu’on en dise l’absence sur les plateformes de streaming y joue aussi). Avec tout le respect que j’ai pour ce dénicheur de talent qu’est Northern Silence Productions, Vallendusk mériterait sincèrement un label plus imposant pour pouvoir convertir toutes ces âmes en mal de metal extrême mélodique. Peut-être moins de passages frissonnants et plus de longueurs que son aîné où le gap dans leur discographie était immense mais une qualité ici irréprochable (rien que “Marching Ballad of the Unsung Ones”). Du très haut de gamme.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

NightSoul citer
NightSoul
04/06/2021 16:59
Je prends !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vallendusk
Black Metal mélodique atmosphérique
2021 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (1)  8.5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Vallendusk
Vallendusk
Black Metal mélodique atmosphérique - 2011 - Indonésie
  

tracklist
01.   The Last Soar as the Feathers Fall  (09:27)
02.   Towards the Shimmering Dawn  (09:31)
03.   Ethereal Echoes of Devotion  (09:16)
04.   Solivagant Heart  (07:32)
05.   Marching Ballad of the Unsung Ones  (08:31)
06.   Immemorials in Eternal Slumber  (07:40)
07.   The Sovereign  (11:25)

Durée : 01:03:22

line up
parution
14 Mai 2021

voir aussi
Vallendusk
Vallendusk
Fortress of Primal Grace

2018 - Northern Silence Productions
  
Vallendusk
Vallendusk
Homeward Path

2015 - Northern Silence Productions
  

Essayez aussi
Selvans
Selvans
Lupercalia

2015 - Avantgarde Music
  
Imperium Dekadenz
Imperium Dekadenz
When We Are Forgotten

2019 - Napalm Records
  
Thy Serpent
Thy Serpent
Christcrusher

1998 - Spinefarm Records
  
Asphodèle
Asphodèle
Jours Pâles

2019 - Les Acteurs de l'Ombre
  
Jours Pâles
Jours Pâles
Eclosion

2021 - Les Acteurs de l'Ombre
  

Cerebral Rot
Excretion Of Mortality
Lire la chronique
Slithering Decay
Aeons Untold
Lire la chronique
Arna
Dragged To A Lunar Grave
Lire la chronique
Pink Floyd
The Dark Side Of The Moon
Lire la chronique
Krallice
Demonic Wealth
Lire la chronique
Meth Leppard / Infanticide
Meth Leppard / Infanticide ...
Lire la chronique
Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique