chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
68 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gergovia - Déclaration De Guerre

Chronique

Gergovia Déclaration De Guerre
Né de la volonté de Lord Necron de développer son propre univers musical s’articulant, pour la forme, autour d’un style qu’il affectionne (le Black-Metal) et, pour le fond, autour d’un thème qui lui tient à cœur (la nature ou plus précisément la chaîne des Puys, région dont il est originaire), « Déclaration de guerre » est le premier témoignage audio de Gergovia.

Vous l’aurez compris, même si cet album baigne complètement dans le metal noir, on est ici bien éloigné des thématiques satanistes ou vikings récurrentes dans ce genre musical. En revanche, Lord Necron a volontairement choisi de véhiculer une imagerie guerrière, visiblement pour donner plus de poids à sa lutte pour la protection d’un patrimoine géologique qu’il estime menacé. C’est donc dans cette inspiration régionaliste, véhiculée par la majeure partie des textes (en français), que réside l’originalité du projet solo de Lord Necron. Car musicalement Gergovia ne s’éloigne pas trop des sentiers battus. On pense notamment beaucoup à Immortal tout autant pour la construction des morceaux ( Tribus arvernes, avec son break en arpège, ou « Instinct de survie » en sont de parfaits exemples) que pour le côté « attrait pour la nature ». D’ailleurs la voix de Lord Necron est assez similaire à celle d’Abbath. Elle est en tout cas très intelligible, ce qui permet d’apprécier pleinement les paroles, plutôt bien écrites soit dit en passant. Sur le plan instrumental, on retrouve de nombreux riffs en tremolo-picking caractéristiques du style. Si la plupart d’entre eux s’avèrent véritablement excellents (je pense notamment à celui de Sa majesté noire), ils n’échappent pas, par moments, à une impression de « déjà entendu ». Ils développent en tout cas de très belles ambiances, à tel point que l’on regrette franchement que Lord Necron est opté pour un son de guitare très cru. Même si cela est de rigueur dans le Black-Metal, me direz vous, je trouve que cela nuit vraiment aux subtilités des riffs. D’autant plus que la batterie (ou plutôt la boîte à rythmes) se fait parfois trop entendre notamment la caisse claire ou certains plans de double-pédale, noyant ainsi les guitares dans une sorte de bouillie sonore. Cela n’est heureusement le cas que sur quelques rares titres. A l’inverse, l’ajout de nappes de synthé (de manière sporadique, Gergovia ne donnant pas dans le Black sympho) apporte vraiment beaucoup aux compositions, renforçant l’impact de certains riffs ou parties de chant ( Tribus d’auvergne , Possession). Par contre, je trouve que les samples d’intro et d’outro ne servent pas grand chose, car il sonne plutôt indus, ce qui est en complète inadéquation avec l’atmosphère globale du disque. Enfin, le rythme des compositions varie régulièrement d’un titre à un autre (très rapide sur Possession, lent ou mid-tempo sur la majeure partie des autres morceaux) ce qui évite à la batterie de sonner trop linéaire.

Pour un premier album, « Déclaration de guerre » est donc véritablement une très bonne surprise, même pour moi qui ne suis pas un fan « pur et dur » de Black-Metal. L’écoute de ce disque passe très vite car, du fait du caractère très abouti des compositions aux multiples ambiances, on ne se lasse pas une seconde. Je maintiens cependant que Lord Necron gagnerait à mettre plus en valeur les parties de guitares. Ceci permettrait de mieux profiter des mélodies qu’elles véhiculent sans pour autant que cela soit préjudiciable au côté brut et sombre de la musique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Geisterber citer
Geisterber
13/03/2010 15:22
note: 4.5/10
Vraiment passable cet album... Un premier album qui a bien vieilli, de plus assez drôle dans son concept et ses titres. Même si je respecte Gergovia comme un groupe de ma région et de plus comme un groupe qui m'a plutôt fait bonne impression en live.
Pour moi l'album "Si Vis Pacem Para Bellum" est nettement plus abouti que ce premier album un peu trop cliché.
EDIT : c'est rigolo de voir comme cet album apparaît régulièrement dans la rubrique "Essayez Aussi" / "Essayez Plutôt" quand il s'agit de Black Metal...
citer
Sargoth (invité)
31/05/2006 17:31
Oui c' est la même (une version promo).
crowdead citer
crowdead
23/05/2005 20:17
tiens, je pensais que tu parlais de la démo...c'est la même ou pas ?
Evil_Nick citer
Evil_Nick
23/05/2005 13:35
note: 7.5/10
A noter que tous les titres sont en écoute sur le site de Gergovia (env. 1 mn). Une interview devrait suivre sous peu Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gergovia
Black-Metal
2005 - CCP Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (3)  4.33/10
Webzines : (2)  6.35/10

plus d'infos sur
Gergovia
Gergovia
Black-Metal - 2004 - France
  

tracklist
01.   Intro
02.   Eruption Volcanique
03.   Le Guerrier Gaulois
04.   Tribus Arvernes
05.   Sa Majesté Noire
06.   Possession
07.   Instinct de Survie
08.   Déclaration de Guerre
09.   Outro

line up
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique
Life Of Agony
Ugly
Lire la chronique
Barús
Drowned
Lire la chronique
Evoken
Hypnagogia
Lire la chronique
Necrot
Blood Offerings
Lire la chronique
Panphage
Jord
Lire la chronique
Pillars
Onward To Nothingness
Lire la chronique
Hypocrisy + Kataklysm + The Spirit
Lire le live report
Alain Thievent de l'association LA HORDE SEQUANE (SEQUANE FEST et FOREST FEST OPEN AIR)
Lire l'interview
MYRKVID POUR LA TOURNEE 20 YEARS OF CHAOS
Lire l'interview