chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Big Scenic Nowhere - Lavender Blues

Chronique

Big Scenic Nowhere Lavender Blues (EP)
Peu de temps après la sortie du subjuguant « Vision Beyond Horizon », les géniteurs du projet BIG SCENIC NOWHERE (l’hydre à deux têtes Bob Balch/Gary Arce) annonçait déjà de nouvelles sessions d’enregistrement pour l’automne 2020. Compte tenu du niveau de jeu atteint sur ce premier effort longue durée (après un premier EP, « Dying On The Mountain », paru en 2019), voilà une annonce qui m’avait rendu un brin méfiant. Tout à leur enthousiasme, les initiateurs de cette forme très aboutie d’anthologie stoner rock n’allaient-ils pas dilapider un peu vite le capital sympathie d’un projet clair sur le papier (les piliers de YAWNING MAN et FU MANCHU, épaulés par Tony Reed, Per Wiberg et une flopée d’invités de marque) mais néanmoins soumis aux fulgurances d’intervenants divers et variés ? Sur le grill d’un « Lavender Blues » issu de trois jours de sessions studio, Chris Goss (MASTERS OF REALITY) et Daniel Mongrain (VOIVOID) font ici offices de guest stars.

Si l’horizon est familier (du desert rock plus ou moins planant selon les titres), les moyens de le rallier diffèrent quelque peu sur la forme : les treize minutes du morceau titre, déjà, nous embarquent pour un long périple où basse lancinante, lignes de chant apaisantes et nappes de clavier symptomatiques du dernier voyage font office d’opiacées. Une différence marquée par rapport aux morceaux de « Vision Beyond Horizon », dont la plupart des titres n’excédaient pas les six minutes. Du YAWNING MAN sur la forme, l’épure en moins, les refrains envoûtants et la partition de Per Wiberg dotant ce morceau titre d’une accroche supplémentaire et, surtout, d’un second souffle bienvenu.

Beaucoup plus directe, « Blink Of An Eye », joue la carte du contrepied immédiat avec un format court stoner rock très plaisant, plaçant le maximum d’idées en un temps limité. Bon refrain, bons riffs, variations bien senties et ping pong guitares/claviers géré de mains de maîtres. Du très solide, et bien plus impactant qu’il n’y paraît à la première écoute.

Déjà très satisfaisant en l’état, « Lavender Blues » ponctue les débats avec un « Labyrinths Fade » incroyablement virtuose. Imaginez le tableau : Bob et Gary roulant de nuit à bord d’un pickup, JOE SATRIANI défoncé en autostoppeur (comprendre : moins en contrôle qu’habituellement) et une course payée à l’aide d’un solo d’anthologie, le tandem se chargeant de bétonner autour pour livrer un final électrisant au possible. Pris dans la lumière des phares, vous ne verrez même pas débarquer la nouvelle offrande du duo, « The Long Morrow », prévue pour le 31 octobre prochain, plusieurs extraits étant déjà disponibles sur la toile. C’est déjà demain.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Big Scenic Nowhere
Stoner/Desert Rock
2020 - Heavy Psych Sounds Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  4/5

plus d'infos sur
Big Scenic Nowhere
Big Scenic Nowhere
Desert Rock / Stoner Rock - 2019 - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.  Lavender Blues
02.  Blink Of An Eye
03.  Labyrinths Fade

Durée : 24 min.

line up
parution
19 Octobre 2020

voir aussi
Big Scenic Nowhere
Big Scenic Nowhere
Vision Beyond Horizon

2020 - Heavy Psych Sounds Records
  

Essayez aussi
John Garcia
John Garcia
John Garcia and The Band Of Gold

2019 - Napalm Records
  

16
Blaze of Incompetence
Lire la chronique
Ungfell
Es Grauet
Lire la chronique
Revenant Marquis
Below The Landsker Line
Lire la chronique
Pa Vesh En
Maniac Manifest
Lire la chronique
Rixe
Collection (Compil.)
Lire la chronique
Ashen
Godless Oath (EP)
Lire la chronique
Sermon Of Flames
I Have Seen The Light, And ...
Lire la chronique
Caverne
La Fin De Tous Les Chants
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Kirottu
Deity Embers
Lire la chronique
While Heaven Wept
Sorrow of the Angels
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Soul Devourment
Eternal Perdition (EP)
Lire la chronique
Kataxu
Ancestral Mysteries
Lire la chronique
Portal
Avow
Lire la chronique
Metal In Franche Comté
Metal rends toi, nenni ma f...
Lire la chronique
Uerberos
Stand over Your Grave
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Geister
Lire la chronique
Fluisteraars
Gegrepen door de geest der ...
Lire la chronique
Tentation
Le Berceau Des Dieux
Lire la chronique
Netherbird
Arete
Lire la chronique
Mortuary Spawn
Spawned From The Mortuary (EP)
Lire la chronique
Evoker
Evil Torment (EP)
Lire la chronique
Dead Congregation
Rehearsal June 2005 (Démo)
Lire la chronique
Leprous
Aphelion
Lire la chronique
Sewer Fiend
Echoes From The Cistern (EP)
Lire la chronique
Borgne
Temps Morts
Lire la chronique
Natürgeist
Reinvigorated Terror (Démo)
Lire la chronique
Nocturnal
Serpent Death
Lire la chronique
Seum
Winterized
Lire la chronique