chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
192 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Witch Vomit - Abhorrent Rapture

Chronique

Witch Vomit Abhorrent Rapture (EP)
Si vous découvrez Witch Vomit à travers cette chronique, sachez qu’il s’agit là d’un groupe américain autour duquel gravite quelques illustres acteurs de la scène de Portland. On retrouve en effet Tony Thomas de Dagger Lust et Torture Rack, Casey Lynch d’Aldebaran, Jason G. de Torture Rack et enfin Vincent Van Dell d’Apraxic. Après deux albums et un EP parus pour l’essentiel sous la bannière du label 20 Buck Spin Records (à l’exception du long format A Scream From The Tomb Below sorti en 2016 chez Memento Mori), c’est sans crier gare et donc à la surprise générale que la formation est revenue faire parler d’elle le temps d’un nouveau EP intitulé Abhorrent Rapture.

Disponible dans un premier temps sous forme dématérialisée, celui-ci s’est vu offrir quelques jours plus tard un pressage aux seuls formats CD et cassette. De quoi contenter à peu près tout le monde à l’exception des amateurs de vinyle qui malheureusement auront dû faire preuve d’un peu plus de patience puisque la version LP n’est arrivée qu’il y a une dizaine de jours. La faute à un planning de livraison de plus en plus chargé qui empêche la bonne tenue des délais initialement prévus. Quoi qu’il en soit, Abhorrent Rapture propose de se glisser dans les conduits auditifs quatre nouvelles compositions pour une durée mesurée de dix-huit minutes. Pas de quoi s’étouffer mais deux ans après l’excellent Buried Deep In A Bottomless Grave, on saura apprécier le geste à sa juste valeur. Quant à l’artwork qui va permettre de planter le décor comme il se doit, il est l’oeuvre là encore de leur grand copain Matt Stikker (Nekro Drunkz, Outer Heaven, Power Trip, Stälker...).

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Witch Vomit a choisi de reprendre le chemin des Red Lantern Studios sous la direction une fois de plus du producteur Evan Mersky (Apraxic, Adzalaan, Dagger Lust, Mortiferum, Sempiternal Dusk, Triumvir Foul...). Une décision bien avisée au regard de cette production en béton-armé qui habille chacune de ces quatre nouvelles compositions. Dense, abrasive et parfaitement équilibrée, elle offre à l’auditeur le loisir de se prendre pavé sur pavé sur le coin de la tronche tout en étant parfaitement conscient de cette déferlante qui lui tombe inlassablement dessus. Propre et costaud à la fois, le Death Metal de Witch Vomit est ainsi servi comme il se doit c’est à dire avec puissance et caractère pour un résultat authentique et tout à fait dans l’ère du temps.

Dans la continuité de l’excellent Buried Deep In A Bottomless Grave sur lequel on trouvait un groupe non pas métamorphosé mais quelque peu revigoré par l’arrivée de sang neuf après avoir évolué en duo puis en trio durant quelques années, Witch Vomit reprend ici les choses là où il les avait laissé deux ans auparavant. C’est à dire en renouant avec un Death Metal des cavernes toujours aussi largement influencé par un groupe comme Incantation à qui il vient d’ailleurs faire la nique les doigts dans le nez. En effet, malgré tout le respect dû éternellement à John McEntee, difficile de ne pas s’enthousiasmer à l’écoute de ces quelques compositions bien mieux ficelées que la plupart de celles proposées sur Sect Of Vile Divinities. Ouais, la jeune garde à les crocs et cela s’entend à l’écoute de ce Abhorrent Rapture sombre, implacable et surtout particulièrement réjouissant.
À l’instar de ce deuxième album qui le précède, ce nouveau EP est marqué lui aussi par ce rythme relativement soutenu (si on ne frise pas l’excès de vitesse, les Américains ne sont pas là non plus pour enfiler des coquillettes). Car si les séquences mid-tempo sont bien évidemment toujours de la partie ("Purulent Burial Mound" à 3:00, "Funeral Purgation" à 0:40, "Necrometamorphosis" à 2:05 et 3:11 et "Abhorrent Rapture" à 2:26), c’est bel et bien pied au plancher que Witch Vomit mène ses assauts. Salves de blasts plus ou moins soutenus ("Purulent Burial Mound" à 0:26, "Funeral Purgation" à 3:01, "Necrometamorphosis" à 0:27 et l’entame en fanfare de « Abhorrent Rapture ») et autres accélérations thrashisantes à base de tchouk-atchouka ("Funeral Purgation" à 2:52, "Necrometamorphosis" à 2:33) s’enchainent ainsi dans une déferlante infernale qui, à quelques exceptions près, laissent finalement bien peu de place aux digressions mélodiques ("Necrometamorphosis" à 3:38). À cela s’ajoute un riffing particulièrement sombre et bouillonnant ainsi que quelques solos et autres leads mélodiques toujours très bien sentis ("Purulent Burial Mound" à 4:00, "Funeral Purgation" à 1:59, "Necrometamorphosis" à 4:05) qui ne gâchent à rien à la fête et participent naturellement à l’élaboration de ces ambiances fuligineuses et horrifiques que le groupe entretient également comme à son habitude à l’aide de quelques samples bien choisis servants ici d’introduction à "Purulent Burial Mound" ou de conclusion à "Necrometamorphosis".

Dans la continuité d’un Buried Deep In A Bottomless Grave qui montrait déjà des signes de progression encourageants, Abhorrent Rapture continue sur la voie d’un Death Metal bien plus sombre et virulent que lors des débuts du groupe. Certes, le spectre d’Incantation flotte plus que jamais sur chacune de ces quatre nouvelles compositions mais l’efficacité et l’atmosphère sont telles que le manque d’originalité est une fois de plus bien vite relégué aux oubliettes. Bref, Abhorrent Rapture confirme haut la main les très bonnes prédispositions dans lesquelles se trouvent actuellement Witch Vomit. Alors effectivement, dix huit minutes c’est toujours un peu trop court surtout lorsque le contenu est aussi convaincant mais en attendant d’en avoir plus à se caler sous la dent, ce petit EP fera très bien l’affaire.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
23/09/2021 07:27
note: 4/5
Ils continuent sur leur lancée, excellent ! Un des meilleurs dans le genre actuellement.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Witch Vomit
Death Metal
2021 - 20 Buck Spin Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (2)  4/5
Webzines : (2)  3.88/5

plus d'infos sur
Witch Vomit
Witch Vomit
Death Metal - 2012 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Purulent Burial Mound  (04:50)
02.   Funeral Purgation  (04:04)
03.   Necrometamorphosis  (05:08)
04.   Abhorrent Rapture  (04:05)

Durée : 18:07

line up
parution
18 Juin 2021

voir aussi
Witch Vomit
Witch Vomit
A Scream From The Tomb Below

2016 - Memento Mori
  
Witch Vomit
Witch Vomit
Buried Deep In A Bottomless Grave

2019 - 20 Buck Spin Records
  
Witch Vomit
Witch Vomit
Poisoned Blood (EP)

2017 - 20 Buck Spin Records
  

Essayez aussi
Dismember
Dismember
Massive Killing Capacity

1995 - Nuclear Blast Records
  
Drawn And Quartered
Drawn And Quartered
Merciless Hammer Of Lucifer

2007 - Moribund Records
  
Disma
Disma
The Manifestation (EP)

2011 - Necroharmonic
  
Nervous Decay
Nervous Decay
Nervous Decay

2021 - Great Dane Records
  
FaithXtractor
FaithXtractor
Proverbial Lambs To The Ultimate Slaughter

2018 - Hells Headbangers Records
  

Fustilarian
All This Promiscuous Decadence
Lire la chronique
Hate
Rugia
Lire la chronique
Bryan Eckermann
Plague Bringers
Lire la chronique
Angel Witch
Angel of Light
Lire la chronique
The Ruins Of Beverast
The Thule Grimoires
Lire la chronique
The Body / Big Brave
Leaving None but Small Bird...
Lire la chronique
Dream Theater
A View From The Top Of The ...
Lire la chronique
BLACK METAL : Les 100 groupes les plus influents des origines à nos jours !?
Lire le podcast
À Terre
Notre Ciel Noir (EP)
Lire la chronique
Worm
Foreverglade
Lire la chronique
Destinity
In Continuum
Lire la chronique
Momentum
Momentum
Lire la chronique
Kompost
Pallor Mortis
Lire la chronique
Carcass
Torn Arteries
Lire la chronique
Aussichtslos
Einsicht
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Punishment And Devotion (EP)
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique
Mythical Beast
Scales
Lire la chronique
Bishop
Bishop
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Submission And Slavery
Lire la chronique
Aurvandil
Thrones
Lire la chronique
Nocturnal Nightmare
Abstrakt Sinne
Lire la chronique
Ghastly
Mercurial Passages
Lire la chronique
Hellsword
Cold Is The Grave
Lire la chronique
King Diamond
Conspiracy
Lire la chronique
Vile Apparition
Depravity Ordained
Lire la chronique
Necrofier
Prophecies of Eternal Darkness
Lire la chronique
Black Mass
Feast At The Forbidden Tree
Lire la chronique
Hexerei
Ancient Evil Spirits
Lire la chronique
Illum Adora
Ophidian Kult
Lire la chronique