chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
190 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Belore - Artefacts

Chronique

Belore Artefacts
On dit souvent que le point commun entre les haineux et les chroniqueurs c’est qu’ils sont de sales races. Et je dois avouer que c’est vrai… Nous sommes parfois des petits enculés. Sauf que nous, c’est involontaire. C’est une sorte de déformation « professionnelle ». C’est-à-dire que comme les haineux, nous allons reprocher à un groupe des choses inutiles, vaseuses même. Par exemple, lorsque l’on est en face d’un groupe comme BELORE, on se met à critiquer des ressemblances avec d’autres formations plus anciennes. « Et ça ressemble à ci, et untel a fait mieux depuis plus longtemps... ». Du coup, ici on se mettrait à invoquer SUMMONING, FALKENBACH, SAOR... Pourquoi ? Parce que le haineux et le chroniqueur veulent montrer qu’ils savent ! Ils savent bien. Ils savent même mieux ! Alors ils disent du blah blah, ils sortent leur caca. Finalement, ils sont trop occupés à se concentrer pour trouver des choses à dire qu’à se laisser aller et se être embarqués naturellement…

Cette attitude déplorable, ils ne la répètent pourtant pas dans la vie de tous les jours… Je veux dire... Tu vois, l’autre jour, j’ai défoncé une blonde aux yeux marron avec des gros seins. Bah c’était bien, et à aucun moment je ne me suis arrêté entre deux va-et-vient pour lui dire : « Tiens ! Aaaah. En te regardant bien, Aaaaah… je constate que tu es blonde aux, aaaah, aux yeux marron avec des gros seins et que aaaah... ma mère aussi ! Tu lui ressembles beaucoup en fait ! ». Certains seraient peut-être ravis de la situation, mais généralement on se passe de ce genre de comparaisons, même si elles sont vraies. Alors faisons un effort, ne cherchons pas non plus les comparaisons avec BELORE.

Le deuxième album du Français, toujours signé chez Northern Silence Productions, arrive un an et demi après des débuts remarqués, et il contient exactement ce que les fans espéraient. C’est toujours Aleevok qui est le maître à bord, mais il n’est plus seul puisque désormais le nouveau batteur de NYDVIND, Charlie Videau, est de la partie également. Et même si le son du premier album n’avait rien de choquant, il faut avouer que cette collaboration fonctionne parfaitement. La production aussi est passée à un niveau au-dessus permettant aux ambiances black épique de prendre encore plus d’ampleur. Sur le premier album, on voyageait déjà loin, ah bien maintenant on voyage loin, mais plus haut encore.

Oui, c’est vrai que SUMMONING vient à l’esprit, mais sans en être une copie ni même une tentative de copie. On se dit « Ah ! Influence ! » mais pas « Ah ! tentative de clonage ! ». D’autres éléments s’y ajoutent, des petites saveurs empruntées à SAOR (flûtes) ou à FALKENBACH (chœurs) pour créer un mélange terriblement délicieux, terriblement convaincant, véritablement irrésistible. Les 6 compositions font entre 7 et 9 minutes chacune et l’album de 48 minutes passe extrêmement vite. C’est d’une beauté évidente, et seuls les haineux et les chroniqueurs pourraient trouver à redire aux ambiances de Artefacts.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Belore
Black Metal Epique
2021 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (1)  9/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Belore
Belore
Black Metal Epique - 2019 - France
  

nouveaute
A paraître le 12 Novembre 2021

tracklist
01.   Tale of a Knight
02.   Artefacts of Power
03.   The Fall of Endeor
04.   Moonstone
05.   A New King for Therallas
06.   Glorious Journey

Durée : 48:22

voir aussi
Belore
Belore
Journey Through Mountains and Valleys

2020 - Northern Silence Productions
  

Essayez aussi
Borknagar
Borknagar
The Archaic Course

1998 - Century Media Records
  
Windir
Windir
1184

2001 - Head Not Found
  
Falkenbach
Falkenbach
Ok Nefna Tysvar Ty

2003 - Napalm Records
  
Noctem Cursis
Noctem Cursis
Nocturnal Frost

2014 - Mortis Humanae Productions
  
Holdaar
Holdaar
Твоя война
(Your War)

2017 - More Hate Productions
  

Aara
Triade I : Eos
Lire la chronique
Deadspeak
Dissolve The Dreams (EP)
Lire la chronique
Dream Unending
Tide Turns Eternal
Lire la chronique
Proscriptor McGovern's Apsû
Proscriptor McGover’s Apsû
Lire la chronique
Hadal
December
Lire la chronique
Stabat Mater
Treason by Son of Man
Lire la chronique
Congealed Putrescence
Dissolved in Hyphae (EP)
Lire la chronique
Hanternoz
Au fleuve de Loire
Lire la chronique
Gràb
Zeitlang
Lire la chronique
Fosa
Demo MMXVI (Reedicion 2021)...
Lire la chronique
Zulu
My People​.​.​.​Hold On / O...
Lire la chronique
Frightful
Spectral Creator
Lire la chronique
Olio Tähtien Takana
Spectral Katharsis
Lire la chronique
Phrenelith
Chimaera
Lire la chronique
Tower
Shock To The System
Lire la chronique
Phaëthon
Sacrifice Doth Call (EP)
Lire la chronique
Haalbuaer
Mortal Ones Scream In Horror
Lire la chronique
Tardus Mortem
Armageddon
Lire la chronique
First Fragment
Gloire Éternelle
Lire la chronique
Warning
Watching from a Distance - ...
Lire la chronique
Concrete Winds
Nerve Butcherer
Lire la chronique
Gloomy Grim
Agathonomicon
Lire la chronique
Nächtlich
Satanas Solum Initium Est
Lire la chronique
Dungeon Steel
Bloodlust (EP)
Lire la chronique
Burial
Inner Gateways To The Slumb...
Lire la chronique
Verdun / Old Iron
Verdun / Old Iron (Split 12")
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)
Lire la chronique
Morte Incandescente
Vala Comum
Lire la chronique
Muscipula
Little Chasm of Horrors (Dé...
Lire la chronique