chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
184 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cultes Des Ghoules - Eyes Of Satan

Chronique

Cultes Des Ghoules Eyes Of Satan (EP)
Si les Polonais de Cultes Des Ghoules ont fait le choix de sortir deux EPs le même jour c’est évidemment pour une raison bien précise. Comme on vient de le voir, le groupe a repris avec Deeds Without A Name le chemin de ses fondamentaux, ceux sur lesquels il a bâti toute son identité et qui lui ont permis depuis toujours (ou presque) de se distinguer aisément de la pléthore de formations estampillées elles aussi "Black Metal". Comme on pouvait donc le pressentir, Cultes Des Ghoules a souhaité avec Eyes Of Satan explorer de nouveaux horizons et cela quitte à faire grincer quelques dents...

Pour autant, c’est une fois encore Mar.A qui signe l’artwork de cette nouvelle offrande. Une illustration originale qui ne doit absolument rien à l’oeuvre d’un grand peintre anglais du 18ème siècle mais plutôt à une vision infernale suggérée tout simplement par le titre de ce EP. Aussi du haut de sa modeste condition, Eyes Of Satan se propose de nous faire découvrir trois nouvelles compositions s’étalants sur près de dix-sept minutes.

Alors oui, c’est un fait, Eyes Of Satan ne plaira pas à tout le monde, même parmi les amateurs de la formation polonaise… En effet, même si l’on reste ici dans les sphères du Black Metal, la musique que propose Cultes Des Ghoules sur ce EP s’éloigne significativement de tout ce que le groupe a pu produire jusqu’à présent, au moins dans sa représentation. Car c’est dans une veine purement ambiante et donc particulièrement atmosphérique que l’auditeur va être amené à naviguer tout au long de ce gros quart d’heure.

Pour autant, on ne peut pas dire que l’on soit particulièrement dépaysé par ce que le groupe nous offre ici dans la mesure où l’on va effectivement retrouver nombre d’éléments qui caractérisent habituellement le Black Metal des Polonais. De cette manière particulièrement sournoise et tordue de composer à ce caractère extrêmement entêtant (naturellement accentué dans le cas présent) en passant par cette production rêche et abrasive, ces guitares lancinantes et lointaines et bien entendu ces voix toujours aussi inquiétantes et possédées, il est clair que nous ne sommes pas face à un groupe en total reconversion ni même entrain de se réinventer. En fait, c’est un petit peu comme si Cultes Des Ghoules avait décidé d’alléger sa musique de toutes ces séquences agressives et autres passages foutraques menés le couteau entre les dents et qu’il n’avait gardé que ces quelques moments utilisés généralement en guise d’introductions, de transitions ou de conclusions. Bref, tous ces instants en suspension qui servent d’habitude à étoffer ces atmosphères sinistres et à apporter un peu plus de relief à l’ensemble. Un parti-pris forcément un petit peu casse-gueule dans la mesure où le groupe crée ainsi un véritable déséquilibre dans sa formule. Alors heureusement le format EP permet plus facilement et invite même plus librement à ce genre d’écarts et autres prises de risques mais une chose est sûre, en tout cas en ce qui me concerne, ce n’est pas ce que j’attends des Polonais. En tout cas certainement pas de manière aussi exclusive...

Pour autant ces trois titres ne sont ni mauvais ni même désagréables. En effet, leur caractère entêtant (ces riffs trainants, cette batterie aux accents souvent tribaux, ces voix solennelles...) rend très vite la chose particulièrement hypnotique. Mais c’est surtout le format assez court des compositions (pas plus de six minutes) et l’apport quasi-constant de nouvelles sonorités à travers notamment l’usage de mélodies synthétiques qui permettent de rendre l’expérience relativement plaisante à défaut d’être véritablement inoubliable. Certes, il vous faudra être porté sur ce genre de musique atmosphérique où "rien ne se passe" pour apprécier à leur juste valeur "The Curse", "Eyes Of Satan" et "Devil Worship" mais je mentirai si je vous disais que les écoutes successives nécessaires à la rédaction de cette chronique m’avaient été pénibles.

Pour autant, une fois passé la surprise de voir Cultes Des Ghoules jouer sur un autre terrain que le sien, je n’ai pas l’intime conviction que j’y retournerai très souvent. Car bien qu’évoqué ici comme un avantage, le format court fonctionne malheureusement à double-tranchant. De fait, je suis de ceux qui pensent que ce genre de morceaux fonctionnent bien mieux sur un format plus long et généreux que celui induit ici par sa condition de EP. Et puis surtout, je préfère Cultes Des Ghoules lorsqu’il joue ce Black Metal déglingué et halluciné avec lequel il s’est fait un nom et bien moins lorsqu’il se contente de ces séquences atmosphériques certes sympathiques mais tout de même un poil trop anecdotiques à mon goût...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cultes Des Ghoules
notes
Chroniqueur : 3/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Black Metal - 2004 - Pologne
  

tracklist
01.   The Curse  (04:32)
02.   Eyes Of Satan  (05:39)
03.   Devil Worship  (06:33)

Durée : 16:44

line up
parution
30 Avril 2021

voir aussi
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
The Rise Of Lucifer (EP)

2015 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)

2021 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal (Split 10")

2017 - Malignant Voices
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Henbane

2013 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Coven, Or Evil Ways Instead Of Love

2016 - Under The Sign Of Garazel Productions
  

Essayez plutôt
Sordide
Sordide
La France a Peur

2014 - Avantgarde Music
  
Setherial
Setherial
Death Triumphant

2006 - Regain Records
  
Perverted Ceremony
Perverted Ceremony
Sabbat Of Behezaël

2017 - Nuclear War Now! Productions
  
Israthoum
Israthoum
A Monument Of Brimstone

2009 - Spikefarm Records
  
Enthroned
Enthroned
Towards The Skullthrone Of Satan

1997 - Blackend
  

Aara
Triade I : Eos
Lire la chronique
Deadspeak
Dissolve The Dreams (EP)
Lire la chronique
Dream Unending
Tide Turns Eternal
Lire la chronique
Proscriptor McGovern's Apsû
Proscriptor McGover’s Apsû
Lire la chronique
Hadal
December
Lire la chronique
Stabat Mater
Treason by Son of Man
Lire la chronique
Congealed Putrescence
Dissolved in Hyphae (EP)
Lire la chronique
Hanternoz
Au fleuve de Loire
Lire la chronique
Gràb
Zeitlang
Lire la chronique
Fosa
Demo MMXVI (Reedicion 2021)...
Lire la chronique
Zulu
My People​.​.​.​Hold On / O...
Lire la chronique
Frightful
Spectral Creator
Lire la chronique
Olio Tähtien Takana
Spectral Katharsis
Lire la chronique
Phrenelith
Chimaera
Lire la chronique
Tower
Shock To The System
Lire la chronique
Phaëthon
Sacrifice Doth Call (EP)
Lire la chronique
Haalbuaer
Mortal Ones Scream In Horror
Lire la chronique
Tardus Mortem
Armageddon
Lire la chronique
First Fragment
Gloire Éternelle
Lire la chronique
Warning
Watching from a Distance - ...
Lire la chronique
Concrete Winds
Nerve Butcherer
Lire la chronique
Gloomy Grim
Agathonomicon
Lire la chronique
Nächtlich
Satanas Solum Initium Est
Lire la chronique
Dungeon Steel
Bloodlust (EP)
Lire la chronique
Burial
Inner Gateways To The Slumb...
Lire la chronique
Verdun / Old Iron
Verdun / Old Iron (Split 12")
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)
Lire la chronique
Morte Incandescente
Vala Comum
Lire la chronique
Muscipula
Little Chasm of Horrors (Dé...
Lire la chronique