chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
51 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

As I Lay Dying - Shadows Are Security

Chronique

As I Lay Dying Shadows Are Security
Autant dire que ce nouvel album des jeunes californiens de As I Lay Dying était attendu avec grande impatience ! La faute à un Frail Words Collapse sorti il y a deux ans, qui avait foutu une claque énorme à un bon nombre (y compris moi). En deux ans pas mal de choses ce sont passées au sein du groupe, notamment le départ précoce de l’un des gratteux remplacé par des guitaristes intérimaires lors des nombreuses tournées d’As I Lay Dying. La line-up devenu récemment stable, est partie en studio au début de l’année enregistrer son deuxième album chez Metal Blade. La recette du succès se voulait la plus simple possible pour l’album précèdent : un chant hardcore/death puissant, un batteur surdoué bien présent, des riffs mélodiques simples et efficaces, des passages pour faire le ménage dans la fosse ainsi qu’une touche d’émotion et des titres relativement courts. Shadows Are Security ne déroge pas à la règle.

Pour de nombreux adeptes du groupe mais aussi pour les réfractaires, pas mal de questions se posaient au sujet de ce nouvel album. Quelle serait donc la réponse du groupe face aux milliers d’autres groupes du même style qui apparaissent à la chaîne ? La réponse est la même que sur Frail Words Collapse : la recherche de l’efficacité. Ne vous attendez pas encore à des titres de 10 minutes ponctués de violons et de flûtes ou a des soli toutes les 5 secondes… Nan ici le groupe fait ce qu’il sait faire, c'est-à-dire une musique redoutable d’efficacité. Allez le « play » est enclenché et ce qui marquera à l’écoute du titre entraînant d’ouverture « Meaning In Tragedy » c’est la production excellente (dirigée par le chanteur et le guitariste) qui s’est installée. La batterie déjà énormissime de Jordan Mancino, se veut écrasante à souhait et c’est la même chose pour le reste des instruments ou les aboiements de Tim Lambesis qui se veulent grandement embellis. Le meilleur exemple reste le titre « Morning Waits » aux multiples accélérations qui montrent bien que le son vous scotche au siège.

La force mélodique du groupe, elle, demeure encore : les riffs basiques mais accrocheurs restent toujours aussi efficaces et ceci sur tout l’album. L’arrivée du nouveau guitariste n’a donc pas été vaine ! Surtout à l’écoute d’un titre comme « The Truth Of My Perception » avec des riffs mélodiques entraînants et un solo qui fait plaisir aux oreilles ! Bien évidemment certains se détachent, notamment « The Darkest Nights » et ses riffs entêtants, « Reflection » aux riffs typés scandinaves ou bien les vagues mélodiques sur le hit « Morning Waits ». On notera aussi le titre poignant « Repeating Yesterday » au tempo beaucoup plus modéré et aux notes de piano pour conclure. Le bassiste Clint Norris qui appuyait très succinctement Tim sur Frail Word Collapse, prend ici une place assez importante du côté mélodique. En effet le bonhomme s’occupe du chant clair d’As I Lay Dying avec un chant qui s’est clairement amélioré, écoutez donc le refrain très Killswitch Engage du single « Confined », le chant assez présent et gênant sur « The Darkest Nights » ou sur le refrain furtif d’un autre futur hit, j’ai nommé « Through Struggle » (le fameux titre inconnu joué en concert).

Donc rassurez vous mis à part ces quelques passages, le reste se veut casse nuque au possible mais toujours avec l’aspect mélodique du groupe. Place à des titres tels que « Losing Sight » aux riffs incisifs, aux martèlements de fûts, aux beuglements du chanteur et aux cris du bassiste ; à certainement le titre le plus redoutable du groupe « Empty Hearts » (rappelant fortement un « Falling Upon Deaf Ears ») ponctué d’un solo assez étonnant ; à « Reflection » et ses passages pour femmes girafes ! Bref si vous avez un torticolis cet album est vivement déconseillé, car chaque titre possède sa dose de headbangs ! Le titre de fin « Illusions» bien barré laissera l'auditeur sur le cul face à cette conclusion chaotique et jouissive.

Au final vous me direz, cet album semble très bon. Il est bon mais le nombre de baisse de régimes est assez rageant, avec des titres médiocres qui viennent combler les trous de l’album. Des titres comme « Losing Sight », « Control Is Dead » (avec le chanteur de Zao) ou certains passages ne possèdent pas vraiment d’accroches, où les seules qualités résident dans les accélérations du batteur ou les cris linéaires du chanteur. Car même si le chant reste efficace on aurait aimé plus de variations de timbres, et il en va de même pour les compos qui même si globalement efficaces n’apportent pas grand-chose de nouveau par rapport au précèdent album ou par rapport au style surexploité. Certes en concert ce Shadows Are Security va passer comme du beurre, mais sur album les défauts d’originalité se font tout de même ressentir. J’attendais plus qu’un Frail Words Collapse semi amélioré, mais bon çà ne m’empêchera pas de l’écouter jusqu’à épuisement et de courir à leur premier concert en France car As I Lay Dying maîtrise son sujet.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

citer
Ilhan (invité)
22/08/2006 11:21
Comment ça me saoule ce groupe, pas que ce soit mauvais, mais ça m'évoque vraiment rien
Gothenburg citer
Gothenburg
04/02/2006 12:42
bon ca va faire un bail qu'il est sortie ! Je confirme, je lécoute tout les jours ! et je suis tjs pas lassé. As I lAy Dying les maîtres du genre.
citer
Dude (invité)
07/12/2005 23:55
C'est puissant, technique et ca défonce sever grace aux rythmique qui tabasse mé c'est net que c'est linéaire... dommage, frail world colapse reste la reference
Mikaël citer
Mikaël
27/07/2005 11:15
note: 7.5/10
Bon, je peux enfin donner mon avis sur ce CD, apres quand même quelques écoutes :

- Le chant clair est bien meilleur.
- Du coup il y a moins de titre que je veux zapper que sur l'album précédant
- Le titre 1 2 6 sont géniaux
- Cependant le chant est pas assez hargneux (écoutez l'intro de Forever sur Frail World Collapse et vous comprendrez)
- La musique dans son ensemble est pas assez claire et tranchante...donc en ce qui me concerne, la production ne me plait pas trop.
Chris citer
Chris
14/06/2005 13:03
note: 7/10
je l'ai écouté, c vraiment pas mon truc le metalcore...y'a des riffs sympas, mais ces mosh parts qu'on sent quasi forcé et qui sont toujours les memes c chiant au bout d'un moment...si je veux des pures mosh parts j'écoute du Dying Fetus ou du Misery Index, pas du metalcore!
et le chant est d'un classisisme...sans parler des quelques refrains en chant clair qui n'apportent pas grand chose..n'empeche ça reste sympa à écouter.
Mikaël citer
Mikaël
13/06/2005 10:10
note: 7.5/10
Tu donnes envie de l'écouter (bien que je t'ai pas entendu pour avoir envie...). Vivement lundi prochain (en ce qui me concerne Moqueur)
Alexis citer
Alexis
12/06/2005 13:24
Il y a quelques semaines, j'avais des apprioris sur ce groupe... mais du bout du compte, il s'avère très bon !
Jester citer
Jester
12/06/2005 12:04
note: 8.5/10
si si, la perfection existe (ou du moins existait): at the gates Moqueur
Gothenburg citer
Gothenburg
11/06/2005 22:28
tout a fait c'est clair que niveau des compo ca reste pareilles c'est bien le seul defaut mais bon la perfection n'existe pas un Sourire et puis niveau du chant clair j'ai trouvé ca excelent yen ni peu ni trop c'est bien bien tout ca
Gothenburg citer
Gothenburg
11/06/2005 22:19
perso c'est l'une des plus grosse clac que j'ai pris cette année l'album est tout simplement excelent, toute les musique sont bonne là ou tout les groupes de metalcore mélodique se plentent As I Lay Dying réussit sans problem c'est de loin la référence du genre !! BRAVO
Jester citer
Jester
11/06/2005 21:02
note: 8.5/10
yeah! les soli sont enormes, le son est monumental et le chanteur a bien progressé... mais par contre y'a rien de très nouveau au niveau des compo..
ça reste super beton, j'adore Gros sourire
Arn0ld citer
Arn0ld
11/06/2005 20:49
Tiens, chez moi elle apparait pas dans le menu à gauche( maintenant si, j'ai rien dit mea culpa).

Sinon, rien, pas encore écouté l'album
Mitch citer
Mitch
11/06/2005 20:47
note: 7/10
Dans les bacs le 14 juin!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
As I Lay Dying
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (10)  6.65/10
Webzines : (18)  6.7/10

plus d'infos sur
As I Lay Dying
As I Lay Dying
Metalcore - 2000 - Etats-Unis
  

vidéos
The Darkest Nights
The Darkest Nights
As I Lay Dying

Extrait de "Shadows Are Security"
  
Confined
Confined
As I Lay Dying

Extrait de "Shadows Are Security"
  

tracklist
01.   Meaning In Tragedy
02.   Confined
03.   Losing Sight
04.   The Darkest Nights
05.   Empty Hearts
06.   Reflection
07.   Repeating Yesterday
08.   Through Struggle
09.   The Truth Of My Perception
10.   Control Is Dead
11.   Morning Waits
12.   Illusions

line up
voir aussi
As I Lay Dying
As I Lay Dying
An Ocean Between Us

2007 - Metal Blade Records
  
As I Lay Dying
As I Lay Dying
Frail Words Collapse

2003 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Unearth
Unearth
III: In The Eyes Of Fire

2006 - Metal Blade Records
  
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Antigone

2004 - Century Media Records
  
Dead To Fall
Dead To Fall
Villainy And Virtue

2004 - Victory Records
  
Caliban
Caliban
The Awakening

2007 - Roadrunner Records
  
Bleeding Through
Bleeding Through
This Is Love, This Is Murderous

2003 - Trustkill Records
  

Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Mortem
Deinós Nekrómantis
Lire la chronique
Animals as Leaders
The Joy of Motion
Lire la chronique
Moongates Guardian
Leave the Northern Mountains
Lire la chronique
Absolvtion
Gallow's Destiny (EP)
Lire la chronique
The Negation
The Sixth Extinction (EP)
Lire la chronique