chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
198 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Olio Tähtien Takana - Spectral Katharsis

Chronique

Olio Tähtien Takana Spectral Katharsis
Maintenant que v-KhaoZ est une star, tout le monde doit se ruer sur ce projet méconnu ! L’homme aura mis du temps à trouver la reconnaissance, mais depuis qu’il est revenu aux affaires en 2016, il n’a pas chômé, et sa musique a surtout trouvé un écho grâce à deux de ses formations : DRUADAN FOREST et VARGRAV ! Certains diront qu’il est aussi connu pour sa participation à d’autres groupes, dont OATH, AZAGHAL ou HIN ONDE, mais il se contentait d’y faire la batterie. Désormais, il est bien plus indépendant, et fait le plus de choses par lui-même, seul.

Sauf dans OLIO TÄHTIEN TAKANA ! Là, il a décidé pour son troisième album de s’accompagner d’un chanteur, et il s’agit de Hellwind Inferion, membre de DESOLATE SHRINE (death) et SARGEIST (black). Et il faut véritablement oublier les deux premiers albums de ce projet sortis tous deux en 2017 car c’est un réel nouveau départ qui est opéré ici. Et un départ en trombe ! Les intentions sont claires : n’être ni redondants, ni inutiles. Et donc ne surtout pas proposer que leurs projets parallèles font déjà. Bien entendu, une certaine patte pourra se retrouver ici ou là, mais il y a des caractéristiques propres à ce Spectral Katharsis, et elles sautent aux oreilles. Tout d’abord, ce sont les claviers frénétiques. Les ressemblances avec LIMBONIC ART et OBTAINED ENSLAVEMENT se font sentir de suite, mais avec des effets sonores et un visuel qui font référence au cosmos. Du black metal galactique furieux, pris dans des pluies d’astéroïdes et se retrouvant par moment dans un vide quasiment sombre, mais menant souvent vers des créatures malintentionnées. Mais attention, je n’ai pas cité BAL SAGOTH parce qu’on ne franchit pas la ligne qui rendrait l’ensemble un poil nanardesque.

C’est en grande partie grâce à la deuxième caractéristique : une large palette vocale très maîtrisée et très solide. Des cris, des hurlements, de la douleur, mais aussi de la torture. Les timbres sont variés et ajoutent beaucoup de sensations, beaucoup de nuances. Par contre ils ne partent pas dans les aigus, et ne permettent pas de comparer complètement OLIO TÄHTIEN TAKANA à ARCTURUS.

Du coup, cet album sent bon la deuxième partie des années 90, mais il ne sent pas le réchauffé, car le groupe sait parfaitement s’approprier le passé pour en faire son présent. Très immersif, il a juste le désavantage d’être un peu long. 12 pistes, 54 minutes. Une seule fait 8 minutes quand les autres ne dépassent pas les 5, mais il y a tout de même une impression d’essoufflement par moments.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Olio Tähtien Takana
Black Metal Cosmique Symphonique
2021 - Avantgarde Music
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Olio Tähtien Takana
Olio Tähtien Takana
Black Metal Cosmique Symphonique - Finlande
  

tracklist
01.   Intro - Enter the Maw of Souls
02.   Towards the Dying Moon
03.   Excrucior
04.   A Sorcery Written in Stars
05.   Prophecies of Pandemonium
06.   Veri kirotussa yössä
07.   The Servant's Heart
08.   Journey to the Most High
09.   The Labyrinth of Sleepless Dead
10.   Spectral Katharsis
11.   Ego Aeternum
12.   Outro - Into the Everlasting Shadow

Durée : 53:56

parution
29 Octobre 2021

Lalu
Paint The Sky
Lire la chronique
Black Metal Awards 2022 (6ème édition)
Lire le podcast
Godflesh
Pure
Lire la chronique
Cadaveric Fumes
Echoing Chambers Of Soul
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Bloody Remembrance of the N...
Lire la chronique
Significant Point
Into the Storm
Lire la chronique
Otargos
Xeno Kaos
Lire la chronique
Aorlhac
Pierres Brûlées
Lire la chronique
Wound
Serpent Crown
Lire la chronique
Bilan 2021
Lire le bilan
Thyrathen
Thanatopsis
Lire la chronique
Beneath the Sod
Beneath the Sod (EP)
Lire la chronique
Panopticon
...and Again into the Light
Lire la chronique
Just Before Dawn
In The Realm Of Ash And Sor...
Lire la chronique
Fluids / Pharmacist
Feeling Young (Split 12")
Lire la chronique
Bornholm
Apotheosis
Lire la chronique
Ossaert
Pelgrimsoord
Lire la chronique
Charnel Altar
Abatement Of The Sun
Lire la chronique
Pain of Salvation
Scarsick
Lire la chronique
Cepheide
Les Echappées
Lire la chronique
Whoredom Rife
Winds Of Wrath
Lire la chronique
Noothgrush
Noothgrush (Démo)
Lire la chronique
Ertéktelen
Mértéktelen
Lire la chronique
Avskräde
Det stora tunga sjuka
Lire la chronique
Portal
Hagbulbia
Lire la chronique
Pure
Seeds of Despair
Lire la chronique
Ossuaire
Triumvirat (EP)
Lire la chronique
Unanimated
Victory In Blood
Lire la chronique
Electric Wizard
Legalise Drugs & Murder (Si...
Lire la chronique
Archgoat
Worship The Eternal Darkness
Lire la chronique