chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Congealed Putrescence - Dissolved in Hyphae

Chronique

Congealed Putrescence Dissolved in Hyphae (EP)
Promis, juré, c’est par le plus grand - et le plus heureux - des hasards que je suis tombée sur CONGEALED PUTRESCENCE ! Que voulez-vous, c’est l’automne : la saison des romantiques promenades sylvestres, l’ombre et la fraîcheur des frondaisons étant propices aux plus belles rencontres. Mais gare… le danger plane : d’autres violents poisons que l’amour ne demandent qu’à nous assaillir ! Me voilà donc repartie malgré moi dans la thématique des organismes vivants qui ne nous veulent que du mal : après MUSCIPULA et sa plante carnivore, ce sont cette fois d’inamicaux champignons qui ont inspiré nos quatre mycologues originaires de la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Fichtre ! C’est que Dame Nature semble plutôt hostile dans le Sud-Est des Etats-Unis mais je ne vais pas m’en plaindre. Si d’autres calamités foncièrement malveillantes envers l’espèce humaine engendrent d’autres projets musicaux de cet acabit, je suis preneuse !

Défini comme un EP, Dissolved in Hyphae se range malgré tout plus volontiers dans l’interminable catalogue des demos affriolantes avec un format trois titres pour à peine plus de sept minutes au compteur. Sorti il y a un peu plus d’un mois et disponible, à l’heure où j’écris ces lignes, uniquement sur Bandcamp, c’est d’abord ce logo rose bonbon totalement illisible, aux allures de morille séchée, qui a éveillé mon flair de chien truffier. Dès les premières secondes, je me suis retrouvée les oreilles dressées, la patte en l’air, marquant un temps d’arrêt, sniffant les irrespirables exhalations des spores méphitiques, saisie par la violence de l’accroche de "Dissolved in Hyphae", immédiatement agressée par sa cadence martiale doublée de sauvages hurlements aux émanations vénéneuses.

Absence totale de préliminaires (encore une fois, savourez l’entame de "Asphyxiating Eukaryote"), intensité rythmique suffocante, hargne toxique, mélodies urticantes, oui, il y a tout cela dans cet EP et bien plus encore. "Amanita Bisporigera" (surnommée l’"Ange de la Mort"), vous réserve une petite surprise de derrière les fagots avec son groove imparable, et il faut bien l’avouer, totalement irrésistible. Comme quoi la virulence n’empêche en rien la nuance. Avec un batteur s’adonnant par ailleurs au Death progressif et au Black Metal, un guitariste au Sludge/Crust, et un autre passé par les cases Sludge/Doom et Post-Punk, nos coprins chevelus se révèlent plus que convaincants lorsqu’ils pratiquent le Death Metal tendance pourriture, vélocité et frontalité en sus. Je préfère vous avertir, il serait absurde de tenter de vous prémunir avec de vaines prophylaxies fongicides. Pourquoi lutter contre cette inévitable agonie qui vous étreint déjà ? Elle sera certes douloureuse, mais à l’évidence fulgurante.

Les sous-bois des forêts sont comme l’Enfer, pavés de bonnes intentions. Celle de CONGEALED PUTRESCENCE est claire : nous proposer un Death Metal putride, pas du tout moisi, et même hautement comestible. Les Américains signent avec Dissolved in Hyphae une solide première sortie, qui ne changera certainement pas la face du monde, mais qui prouve une nouvelle fois que le sous-genre se porte à merveille !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Congealed Putrescence
Death Metal
2021 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Congealed Putrescence
Congealed Putrescence
Death Metal - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Dissolved in Hyphae
02.   Asphyxiating Eukaryote
03.   Amanita Bisporigera

Durée : 7:12

Essayez aussi
Infernal Conjuration
Infernal Conjuration
Infernale Metallum Mortis

2019 - Iron Bonehead Productions
  
House Of Atreus
House Of Atreus
The Spear And The Ichor That Follows

2015 - Dark Descent Records
  
Ancient Crypts
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)

2013 - Iron Bonehead Productions / Mushantufe Productions
  
Cadaveric Fumes / Skelethal
Cadaveric Fumes / Skelethal
Heirs Of Hideous Secrecies (Split 7")

2018 - Hells Headbangers Records
  
Portal
Portal
Vexovoid

2013 - Profound Lore Records
  

Lalu
Paint The Sky
Lire la chronique
Black Metal Awards 2022 (6ème édition)
Lire le podcast
Godflesh
Pure
Lire la chronique
Cadaveric Fumes
Echoing Chambers Of Soul
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Bloody Remembrance of the N...
Lire la chronique
Significant Point
Into the Storm
Lire la chronique
Otargos
Xeno Kaos
Lire la chronique
Aorlhac
Pierres Brûlées
Lire la chronique
Wound
Serpent Crown
Lire la chronique
Bilan 2021
Lire le bilan
Thyrathen
Thanatopsis
Lire la chronique
Beneath the Sod
Beneath the Sod (EP)
Lire la chronique
Panopticon
...and Again into the Light
Lire la chronique
Just Before Dawn
In The Realm Of Ash And Sor...
Lire la chronique
Fluids / Pharmacist
Feeling Young (Split 12")
Lire la chronique
Bornholm
Apotheosis
Lire la chronique
Ossaert
Pelgrimsoord
Lire la chronique
Charnel Altar
Abatement Of The Sun
Lire la chronique
Pain of Salvation
Scarsick
Lire la chronique
Cepheide
Les Echappées
Lire la chronique
Whoredom Rife
Winds Of Wrath
Lire la chronique
Noothgrush
Noothgrush (Démo)
Lire la chronique
Ertéktelen
Mértéktelen
Lire la chronique
Avskräde
Det stora tunga sjuka
Lire la chronique
Portal
Hagbulbia
Lire la chronique
Pure
Seeds of Despair
Lire la chronique
Ossuaire
Triumvirat (EP)
Lire la chronique
Unanimated
Victory In Blood
Lire la chronique
Electric Wizard
Legalise Drugs & Murder (Si...
Lire la chronique
Archgoat
Worship The Eternal Darkness
Lire la chronique