chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Deadlock - Earth.Revolt

Chronique

Deadlock Earth.Revolt
Lifeforce, un petit label allemand qui monte, qui monte ! Avec plusieurs signatures de groupes chaque mois et de nouveaux groupes de plus en plus intéressants, autant dire que ce label va bientôt devenir aussi riches et adulés que ces voisins concurrents (Nuclear Blast au pif). Pour votre gouverne ce label a lancé des groupes tels que Caliban, Heaven Shall Burn, Trivium ou All That Remains par exemple, de jeunes groupes aujourd’hui chez les grands !
Cette fois-ci le groupe en question n’a vraiment pas grand-chose à voir avec les groupes précités, nan ici place à un groupe allemand pratiquant un death/thrash mélodique moderne croisé à une sorte de black symphonique…Bref ne vous attendez à pas des mosh parts ou quoique que ce soit d’autres ! Le groupe portant le nom de Deadlock (« impasse » en français) n’en est pas à sa première expérience, formé en 1997, le groupe a sorti entre autre un vinyle, un mcd, un cd et un split. Lifeforce les recrute pour Earth.Revolt, album à mettre clairement sur le podium de l’écurie.

Effectivement, de tous les albums reçus du label, c’est bien le seul qui tourne en boucle en chez moi et qui me captive toujours autant et cela après une multitude d’écoutes. Croyant avoir à faire à un groupe médiocre (bah oui après Hell Within ce n’était pas très encourageant !), l’intro du cd ma littéralement mis sur le cul…Du Dimmu Borgir ? Qu’est-ce que ce groupe aux allures bien sombres ? Le titre d’ouverture « 10,000 Generations In Blood » me laisse toujours ébahi : une voix qui tire vers le black, un clavier occulte relativement présent, des riffs qui virent au death/thrash mélodique scandinave ponctués de moult accélérations, une voix douce et succincte d’une jeune demoiselle et enfin de leads accrocheurs à souhait ! Quel titre d’ouverture ! 8 minutes hallucinantes : rien que pour çà, le groupe vaut le détour ! Le mixe parfait entre le black, le death mélodique et le thrash ! Même si sur le reste de l’album la dominante se veut death/thrash typé à la Suédoise, un autre titre, « Kingdom Of The Dead », change la balance avec ces riffs typés black (avec la voix qui va avec) et les notes tristes de piano de la claviériste/chanteuse du groupe.
En effet le clavier se veut bien présent sur Earth.Revolt, son utilisation est excellente et se fond merveilleusement bien avec cette musique sombre et violente, donnant une touche moderne à cette délicieuse mixture. La musicienne ira poser sa voix sur quelques titres, notamment l’énormissime titre d’ouverture, l’étonnant « Awakened By Sirens » (elle se lâche la donzelle !) et sur l’outro (« Harmonic ») très mielleuse de l'album.

Accrocs de son qui tache vous êtes prévenus, pour le reste c’est du headbang pour chevelus en manque ! Les gratteux bercés par les mélodies du Nord vont faire la joie des fans d’At The Gates, In Flames ou Dark Tranquillity, écoutez donc le titre disponible en téléchargement « The Year Of The Grow » (le plus direct et accrocheur, qui ne reflète pas exactement l’album) : riffs puissants et entêtants ainsi que des soli qui vous laisseront sur place ! Cette formule simple mais si bien utilisée sur l’album entier, vous fera écouter le cd en boucle et vous fera découvrir les multiples arrangements dont regorgent les talentueuses compos de Deadlock. Que ce soit les très death/thrash scandinave « Everlasting Pain » (quel break et quel solo mes aïeux !) et « More Tragedies To Come (on notera les effets sur la voix et le break frissonnant) ou encore le titre éponyme rappelant fortement un certain « Only For The Weak » des hommes barbecue (avec encore des démonstrations techniques des guitaristes qui nous lâchent du tapping dans les esgourdes). Pour conclure Earth.Revolt, place à « May Angels Come », titre de 11 minutes sans temps morts condensé du meilleur de Deadlock avec son lot de riffs tueurs, de soli à faire pâlir un certain nombre de gratteux en herbe, de passages acoustiques tous beaux ou des notes discrètes et parfaites de clavier.

Bref que dire, un album ultra efficace et bien foutu : que demande le peuple ?! L’originalité certes (d’autres me diront la voix féminine aussi, qui peut effectivement en déranger quelques un mais qui se veut très brève), même si les ingrédients de Earth.Revolt sonnent comme du déjà entendu, le rendu de la mixture des multiples influences du groupe ainsi que cette petite touche personnelle indescriptible, en font un album à mettre au top 10 des sorties de 2005 (ou bien des découvertes de cette année pour nos amis de la critique). Un vrai régal que cette découverte : Lifeforce a sacrément bien choisi sa nouvelle signature ! En espérant que les prochaines sorties soient du même gabarit et que Deadlock passe par la France pour une tournée prochaine !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

$tatic citer
$tatic
30/01/2008 22:19
note: 8.5/10
Tiens c'est étrange, mais je ne cerne pas (du tout) les éléments "metalcore" chez Deadlock. Peut-être parce que je n'ai aucune culture metalcore mais bon, je trouve que ça sonne death mélodique quoi, et atmosphérique pour les passages aux claviers.

Le chanteur, alors là oui peut-être un peu hardcore, un peu black, un peu death, c'est vrai que je ne suis pas fan de sa voix sur cet opus (bien plus efficace sur Wolves). Sinon le chant de Sabine, j'Adore. Tout simplement.

Donc en ce qui concerne leur musique, peut-être que ceux qui perçoivent le côté "metalcore" sont ceux qui connaissent déjà The Arrival, personellement je ne l'ai pas encore écouté, essayé une fois mais en vain... Et donc cette musique. Je ne connais pas énormément de groupes. Je suis élitiste, ultra difficile (parfois ultra bon public mais bon...), contradictoire aussi ^^.
Les premières écoutes, j' n'accrochais pas trop trop, à part (le tube) Awakened By Sirens et pas mal de passages du titre éponyme, et quelques autres passages. Ma façon d'écouter à évolué depuis (ça fait plus d'un an que j'ai découvert Earth.Revolt) et aujourd'hui, je trouv vraiment que Deadlock a sa propore personalité, je ressens un potentiel énorme. Les nombreux passages mélodiques (partout en fait) me prennent aux tripes, me bercent. Je n'accrochais pas trop aux riffs au début à cause de la production : les guitares sonnent bizarrement, trop propre, synthétique, trop "plastique" ou "carton" par moment. Ca me déroutait. C'est pourquoi j'ai eu du mal à rentrer dedans.

Bref j'adore cet album, que je trouve excellent, aucune fausse note. Sans atteindre la perfection, surtout au niveau du chant (celà dit, tant qu'il n'est pas spécifiquement hardcore, ce n'est pas très important à mes yeux), les riffs me bottent, les mélodies me transportent, Sabine me séduit (aussi bien vocalement que physiquement mais ça c'est autre chose...) ainsi que son clavier, notamment sur Earth.Revolt, quelle merveille ce titre, avec ses envolées mélodiques.

Ne passez pas à côté !
Gothenburg citer
Gothenburg
30/07/2007 23:03
L'album est vraiment énorme... je le découvre à peine depuis une semaine... J'ai du mal à croire qu'il sagisse du même groupe qui a pondu le dernier album... Et effectivement le titre d'intro est énorme, la voix féminine est vraiment excellente, les mélodies... Tout quoi, franchement ça déchire. J'achète pas souvent des albums mais là je pense que je vais vraiment me le prendre...
Chri$ citer
Chri$
12/05/2007 14:33
note: 7.5/10
un album bien foutu, qui met la peche, et qui peut etre classé metalcore sans se limiter à ce style ni saouler ceux qui n'aiment pas le genre..un petit tube avec le morceau éponyme, un chant féminin un peu trop "sucré", mais sinon c'est de la bonne came Sourire
citer
Ilhan (invité)
22/08/2006 10:57
Le précédent album: The arrival, est beaucoup mieux, ainsi que le split avec Six Reasons to Kill, ça n'empeche pas que c'est un très bon album, avec une évolution intéressante.
Ca fait longtemps tout de meme qu'ils jouent ce style musical, depuis 97, premier mcd en 99. C'est clairement pas des suiveurs.
Mitch citer
Mitch
16/06/2005 22:44
note: 8/10
Dans les bacs le 28 juin Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Deadlock
Black/Death/Thrash mélodique et moderne
2005 - Lifeforce Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (7)  7.64/10
Webzines : (15)  8.04/10

plus d'infos sur
Deadlock
Deadlock
Death mélodique moderne gothique - 1997 - Allemagne
  

tracklist
01.   Demonic (Tonus Diabolus)
02.   10,000 Generations in Blood
03.   The Year of the Crow
04.   Everlasting Pain
05.   Earth.Revolt
06.   More Tragedies to Come
07.   Awakened by Sirens
08.   Kingdom of the Dead
09.   May Angels Come
10.   Harmonic

line up
voir aussi
Deadlock
Deadlock
Wolves

2007 - Lifeforce Records
  
Deadlock
Deadlock
Manifesto

2008 - Lifeforce Records
  
Deadlock
Deadlock
Bizarro World

2011 - Lifeforce Records
  
Deadlock
Deadlock
Hybris

2016 - Napalm Records
  
Deadlock
Deadlock
The Re-Arrival (Compil.)

2014 - Lifeforce Records
  

Essayez aussi
The Furor
The Furor
Cavalries Of The Occult

2017 - Transcending Obscurity
  
Prezir
Prezir
Contempt (EP)

2017 - Autoproduction
  
Svart Crown
Svart Crown
Ages Of Decay

2008 - Rupture Music
  
Kalmah
Kalmah
They Will Return

2002 - Spikefarm Records
  
Scumripper
Scumripper
All Veins Blazing

2019 - Hells Headbangers Records
  

Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
Jerry Cantrell
Boggy Depot
Lire la chronique
Vanden Plas
Far Off Grace
Lire la chronique
The Devil's Blood
The Time Of No Time Evermore
Lire la chronique
Grave Miasma
Abyss Of Wrathful Deities
Lire la chronique
Impaled Nazarene
Eight Headed Serpent
Lire la chronique
Gärgäntuäh
Dödenlicht (Démo)
Lire la chronique