chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
130 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Avskräde - Det stora tunga sjuka

Chronique

Avskräde Det stora tunga sjuka
Il n’y a que quatre choses qui m’ont plu dans ce premier album des Suédois de AVSKRÄDE.

1. Le visuel. Oui, il m’en faut peu pour être content, mais encore plus lorsque la musique ne m’a pas transcendé. Je m’accroche aux branches en quelque sorte...

2. Le fait que le line-up ne soit pas présenté. Oh oui, le mystère fait son effet. Je ne connais pas le nom des deux musiciens alors que leur visage, si ! Ça me turlupine profondément de comprendre pourquoi ils montrent leurs visages mais n’annoncent pas de patronymes !!!

3. Les guitares qui grésillent. Musicalement, c’est ce que je retiens le plus des 36 minutes de jeu. Le black metal est ici dans la veine des premiers DARKTHRONE et premiers GORGOROTH, avec un son bien cru, et tout à coup les guitares qui prennent ce son bien typique. J’y suis sensible, et ça me titille la petite corde cachée dans mon grand coeur.

4. La durée des pistes. Elles font toutes entre 2:40 et 4:06. Et entre nous, ça me fait du bien parfois de ne pas écouter des titres à rallonge qui n’en finissent plus.

Le reste... J’ai moins aimé. Le fait que ce soit lassant alors qu’il n’y a que 36 minutes et que les morceaux soient courts pour la simple raison qu’il y en a trop : 11, et que finalement, à part le petit plaisir de trouver du black metal à l’ancienne, il n’y a rien qui se démarque véritablement. Pas de riff vraiment marquant, pas d’aura charismatique, pas d’envie d’y revenir. J’ai surtout eu l’impression d’en avoir fait le tour au bout de deux écoutes. Du coup j’ai mis au moins deux mois avant d’en faire une chronique parce que je n’avais aucune raison de le remettre pour me plonger dedans. Pourtant l’énergie est là, et elle aussi j’aurais pu l’ajouter dans la liste des choses à retenir de positif, parce que l’illusion fonctionne bien le temps de 3 ou 4 morceaux, puis finalement elle part vite en eau de boudin, et se perd dans les méandres de la redondance.

Par contre, la magie peut opérer chez d’autres, qui n’auraient pas l’impression d’avoir déjà entendu la même chose ailleurs ou bien qui ne s’en soucieraient pas. Je joue peut-être un peu trop au blasé avec AVSKRÄDE, qui au final sort un album de black à l’ancienne comme ça peut faire du bien d’en écouter pour se ressourcer...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Avskräde
Trve Black Metal
2021 - Purity Through Fire
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Avskräde
Avskräde
Trve Black Metal - Suède
  

tracklist
01.   Av jord är du kommen
02.   Undergång
03.   Du ljuva svarta natt
04.   När stillheten stundar
05.   Aldrig mer skall solen bränna
06.   Med blodiga vingar
07.   Gravens tomma skönhet
08.   Nattfärd
09.   Begäret
10.   I den eviga månens sken
11.   Jag är slutet

Durée : 35:59

parution
12 Décembre 2021

Essayez plutôt
Dødsfall
Dødsfall
Inn i Mørkets Kongedømme

2012 - Obscure Abhorrence Productions
  
Unhuman Disease
Unhuman Disease
De Templi Autem Veteris Serpentis

2016 - Moribund Records
  
Pure
Pure
J'aurais dû

2017 - Symbol of Domination Prod.
  
Niedergang
Niedergang
Átszellemülés

2016 - Werewolf Promotion
  
Yvonxhe
Yvonxhe
De Praestigiis Daemonum

2012 - Zero Dimensional Records
  

Autophagy
Bacteriophage
Lire la chronique
Carnal Ruin
Soulless I Remain
Lire la chronique
Conan
Evidence of Immortality
Lire la chronique
Deni Marinovic
Dreamland
Lire la chronique
Mournful Congregation
The Exuviae of Gods - Part ...
Lire la chronique
Saor
Origins
Lire la chronique
Veštac / Mäleficentt
Soul's Exhumation On The Py...
Lire la chronique
Escarnium
Dysthymia
Lire la chronique
Mourir
Disgrâce
Lire la chronique
Veštac
Ključ Na Nebu, Katanac U Moru
Lire la chronique
Megadeth
The Sick, The Dying... and ...
Lire la chronique
Innumerable Forms
Philosophical Collapse
Lire la chronique
Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique