chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
90 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Eucharist - I Am The Void

Chronique

Eucharist I Am The Void
Vingt-cinq ans après Mirrorworlds, Eucharist, l’un des géniteurs oubliés du style “death mélodique suédois” refait son grand retour. A Velvet Creation sorti en 1993 (les prémices du genre) est considéré par beaucoup comme une pierre angulaire. Le contexte est placé. Mais la bande du petit village de Veddige est aussi connu comme le premier groupe du batteur Daniel Erlandsson (futur Arch Enemy et petit frère d’Adrian). Séparé en 1998, Eucharist se reforme en 2015 pour un unique concert puis plus rien pendant plusieurs années. Daniel lâche finalement le groupe et Markus Johnsson, pilier, frontman guitariste, se retrouve seul à la barre avec ses compositions et les quelques riffs de Daniel… Le gaillard recrute alors la brute épaisse Simon “Bloodhammer” Schilling (Marduk, Panzerchrist, ex-Belphegor) et annonce un troisième opus chez le mythique label Regain Records (responsable des rééditions de ses deux albums au début 2000) via le modeste Helter Skelter Productions.

Déjà teasé, ceux découvrant ce I Am The Void par son morceau d’ouverture “Shadows” seront quelque peu décontenancés. Est-ce bien Eucharist ? Un black metal glacial plutôt cru (davantage norvégien que suédois), peu nuancé et aux mélodies sporadiques… Enfin si, en concentrant son oreille on perçoit le riffing accrocheur mais surtout le chant criard torturé paroxysmique de Markus. Les quatre premiers morceaux feront effet d’un gros bloc monolithique dont rien n’en ressort. Une juxtaposition de riffs “brouillons“ assez lambda qui ne sera pas du tout aidée par la rythmique décérébrée et ultra répétitive de Bloodhammer. Clairement lors des passages à la double et au blast beat véloce il défrisera la permanente (ce “bomb blast” de la mort sur “In The Heart Of Infinity, la vache !) ! Pour le reste, que c’est pauvre et rébarbatif (il faut tenir l’heure)…Une boite à rythme aurait clairement suffit.

Pourtant après une petite demi-heure passée, ce I Am The Void semble se dévoiler. On découvre ainsi les escapades crust assez savoureuses sur “Mistress Of Nightmares”, véritable vent de fraîcheur. Mais pas que, aussi les frissons de cette belle époque No Fashion Records. Son break Katatoniesque touchant à l’instar de “Queen Of Hades”, l’intro doomy de “Nexion” (rappel d’un doux Vinterland), les tremoli crucificateurs de “Lilith” ou le final éponyme qui aurait pu paraître sur Mirrorworlds. Les vers de Markus transpirent la noirceur et le désespoir (période sombre lors de la composition dixit le bonhomme). Malheureusement le reste des morceaux retombe dans la médiocrité du début d’album… Tronqué de moitié et aux compositions plus approfondies le résultat aurait été tout autre. L’absence de Daniel se fait sentir, d’ailleurs je pense que ces quelques passages “mélo” viennent de ce dernier.

Peut-être aurait-il fallu changer le nom du groupe ? Eucharist n’est plus vraiment Eucharist sans le deuxième pilier fondateur et compositeur principal Daniel Erlandsson, Markus Johnsson efface le death mélodique pour une musique fortement typée black metal… Mais quelconque et trop inégale. Un enchaînement de bribes de compositions qui ne demandaient qu’à être rognées et parachevées (des passages de qualité à l’aura “nineties”), frustration complète sur le final éponyme. Pourquoi ne pas avoir travaillé le reste de la sorte ? Compliqué à digérer sur 1h15 (particulièrement sa première partie), la galette sera mise de côté… En attendant peut-être un nouveau réveil ?

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Funky Globe citer
Funky Globe
27/09/2022 14:22
Chronique très juste.
Jamais été fan de ce groupe. J'ai revendu les deux albums précédents à l'époque. Celui-ci n'est pas bon, c'est clair.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Eucharist
Black Metal mélodique
2022 - Helter Skelter Productions
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  7.22/10

plus d'infos sur
Eucharist
Eucharist
Black Metal mélodique - 1989 - Suède
  

vidéos
I Am the Void
I Am the Void
Eucharist

Extrait de "I Am The Void"
  

tracklist
01.   Shadows  (06:03)
02.   A Vast Land of Eternal Night  (04:54)
03.   Goddess of Filth (Tlazolteotl)  (06:33)
04.   In the Blaze of the Blood Red Moon  (07:27)
05.   Mistress of Nightmares  (04:48)
06.   Nexion  (06:33)
07.   Queen of Hades  (05:13)
08.   Where the Sinister Dwell  (05:04)
09.   In the Heart of Infinity  (07:43)
10.   Lilith  (04:50)
11.   Darkness Divine  (07:42)
12.   I Am the Void  (09:37)

Durée : 01:16:27

line up
parution
25 Mars 2022

voir aussi
Eucharist
Eucharist
Mirrorworlds

1997 - Regain Records
  
Eucharist
Eucharist
A Velvet Creation

1993 - Regain Records
  

Essayez plutôt
Martriden
Martriden
Encounter The Monolith

2010 - Autoproduction
  
Thy Serpent
Thy Serpent
Christcrusher

1998 - Spinefarm Records
  
Sworn
Sworn
Bastards And Conquerors

2009 - Twilight-Vertrieb
  
Yoth Iria
Yoth Iria
As the Flame Withers

2021 - Pagan Records
  
Sarcasm
Sarcasm
Esoteric Tales Of The Unserene

2019 - Chaos Records
  

Caïnan Dawn
Lagu
Lire la chronique
Virgil
Acheron
Lire la chronique
Houle
Houle (EP)
Lire la chronique
Baron Fantôme
La Nuit Fantastique
Lire la chronique
Etat Limite
L'affrontement de l'intime
Lire la chronique
Sepulchral Zeal
Open (Démo)
Lire la chronique
Interview de HERESIE pour l'album "Par-Delà Les Vents"
Lire l'interview
Heresie
Par​-​Delà Les Vents
Lire la chronique
Molder
Engrossed In Decay
Lire la chronique
OTDHR
Maraud
Lire la chronique
Vananidr
Beneath the Mold
Lire la chronique
Triumvir Foul
Onslaught To Seraphim
Lire la chronique
Krisiun + Nile
Lire le live report
Doomsday
Depictions Of Chaos (EP)
Lire la chronique
Threshold
Dividing Lines
Lire la chronique
Autopsy
Morbidity Triumphant
Lire la chronique
Trouble
Run To The Light
Lire la chronique
Drudkh
Всі належать ночі (All Belo...
Lire la chronique
Ofdrykkja
After the Storm
Lire la chronique
Oaken Skull
L'excellence du vice
Lire la chronique
Ungfell
Demo(lition) (Démo)
Lire la chronique
Hadopelagyal
Nereidean Seismic End
Lire la chronique
Ellende
Ellenbogengesellschaft
Lire la chronique
Gohrgone
Fulgur Imperii
Lire la chronique
Qrixkuor
Poison Palinopsia
Lire la chronique
Zemial
To Slay With Silent Dagger ...
Lire la chronique
Waves Idle Symmetry
Thalassa (EP)
Lire la chronique
Darkthrone
Astral Fortress
Lire la chronique
Exhumed
To The Dead
Lire la chronique
Ensanguinate
Eldritch Anatomy
Lire la chronique