chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
190 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Undeath - It's Time​.​.​.​To Rise From The Grave

Chronique

Undeath It's Time​.​.​.​To Rise From The Grave
À l’instar de groupes comme Fluids, Molder, Tomb Mold ou Wharflurch, Undeath ne semble pas être du genre à se tourner les pouces trop longtemps. Probablement soucieux de battre le fer tant que celui-ci est encore chaud, la formation originaire de Rochester rempile en cette année 2022 avec la sortie en avril dernier sur Prosthetic Record d’un deuxième album intitulé It's Time…To Rise From The Grave. S’il fût un temps où j’avais un petit peu perdu d’intérêt pour ce label de Los Angeles, ses récentes sorties (Phobophilic, Molder, Sadistic Ritual...) le replace néanmoins parmi les structures de choix à suivre de près.

Bien que l’essentiel de ceux qui sont intervenus dans l’ombre du premier album aient ici rempilé (Scoops Dardaris à la production et au mixage, le guitariste Matt Browning à l’artwork pour une réalisation toujours aussi colorée mais néanmoins plus réussie que celle de Lesions Of A Different Kind), Undeath est tout de même allé solliciter les talents d’Arthur Rizk pour réaliser le mastering de ces dix nouvelles compositions bouclées en un petit peu plus de trente-cinq minutes. Résultat des courses, une production authentique, épaisse et au caractère bien trempée qui sied à ravir à ce genre de Death Metal d’une autre époque.

Car ce n’est pas une surprise, rien n’a vraiment changé du côté des Américains qui avec ce nouvel album poursuivent naturellement leur petit bout de chemin sans rien remettre en question avec notamment sous le coude certaines prédispositions évidentes pour s’approprier des formules mises au point par d’autres avant eux. Les premiers noms qui viennent ainsi à l’esprit lorsque l’on évoque le Death Metal d’Undeath sont ceux de Cannibal Corpse (surtout) et d’Incantation (un peu) à qui la formation de Rochester doit effectivement beaucoup. Si l’idée de redite et l’absence flagrante d’originalité dans la musique que vous écoutez au quotidien n’est pas du genre à vous rebuter, l’écoute de It's Time...To Rise From The Grave ne devrait donc vous poser aucun souci. Elle devrait même réussir à vous enthousiasmer sans grande difficulté dans la mesure où Undeath sait particulièrement bien y faire et ne manque jamais une occasion de convaincre. À l’inverse, si ce mimétisme flagrant est plutôt du genre à vous faire bander mou, l’aventure risque pour vous de s’arrêter ici-même puisque vous ne trouverez rien chez Undeath qui n’ait pas déjà été dit ou fait auparavant sur d’autres albums ô combien plus emblématiques...

Cependant, si avec son Death Metal le groupe n’invente rien, It's Time…To Rise From The Grave n’en reste pas moins un très bon album truffé de séquences et de riffs tous plus efficaces les uns que les autres. En effet, les Américains ne décrocheront peut-être jamais la palme de l’originalité mais leur sens du riff et de la composition suffit à compenser cette personnalité réduite à peau de chagrin. Car ces dix nouvelles compositions ont beau nous rappeler à la moindre occasion certaines références plus ou moins évidentes, toujours est-il que derrière chaque instrument les musiciens d’Undeath font largement le taf et même bien plus encore à en juger par le niveau technique avancé par les uns et les autres. De "Fiend For Corpses" à "Defiled Again" en passant par "Necrobionics", "Enhancing The Dead", "Head Splattered In Seven Ways", "Human Chandelier" ou "Bone Wrought", on prend d’emblée un très grand plaisir à se laisser embarquer par ces compositions certes cousues de fil blanc mais néanmoins caractérisées par un excellent riffing alliant rapidité, groove et technicité. De même, l’album bénéficie d’une très bonne dynamique, alternant accélérations relativement franches (même si ces dernières sont loin de frôler l’excès de vitesse) et passages moins soutenus marqué en règle générale par un sens du groove particulièrement affûté et irrésistible qui ne devrait pas manquer de faire mouche. Difficile en effet de résister à des séquences telles que celles proposées dès les premières secondes de l’excellent "Fiend For Corpses" ou bien sur "Defiled Again" à 0:19, "Necrobionics" à 0:25, "Enhancing The Dead" à 1:14 ou "Head Splattered In Seven Ways" à 0:31 et qui à chaque fois ou presque rappellent le Cannibal Corpse de la grande époque (notamment à partir de Tomb Of The Mutilated). Bref, autant de moments particulièrement savoureux qui en feront sûrement chalouper plus d’un.

S’il poursuit ainsi son chemin sans rien y apporter de nouveau, Undeath le fait néanmoins avec beaucoup d’aisance et suffisamment de conviction pour espérer convaincre. Bien entendu, on pourra lui reprocher un mimétisme parfois un petit peu trop poussé avec certains grands noms de la scène Death Metal (Cannibal Corpse en tête) mais en ce qui me concerne cela n’est évidemment pas un souci puisque It's Time...To Rise From The Grave concentre l’essentiel : des titres extrêmement bien ficelés et particulièrement efficaces ainsi qu’un sens du groove pour le moins irrésistible que ce manque d’originalité et de personnalité ne vient en rien entacher. Bref, Undeath fait ici du Undeath en recyclant de l’ancien pour en faire du neuf sur lequel on prend beaucoup de plaisir à se pencher. Rien de bien sorcier dans tout cela mais un sens de la formulation et de l’exécution qui fait que tout cela fonctionne à merveille.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

isotaupe citer
isotaupe
13/09/2022 10:37
note: 8.5/10
Les 1ers morceaux ne m'avaient pas plus emballé que ça; je leur préférais "Lesions..." Je l'avais pas précommandé.
Et puis je l'ai chopé en physique il y a peu, et depuis je le lâche plus!
C'est dense, ça groove, il y a toujours un passage qui attire l'oreille. Vraiment une des meilleures sorties death de l'année à mes yeux!
Krokodil citer
Krokodil
13/09/2022 08:44
note: 8/10
Je sais pas si je le préfère ou non à Lesions of a Different Kind, mais bordel que c'est bon... le truc t'étreint comme la mâchoire d'un alligator.
Keyser citer
Keyser
13/09/2022 07:07
note: 8/10
Je le trouve vraiment très bon, un putain de groove de porc bien dégoulinant et addictif.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Undeath
Death Metal
2022 - Prosthetic Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (3)  8.17/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Undeath
Undeath
Death Metal - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Fiend For Corpses  (03:19)
02.   Defiled Again  (03:15)
03.   Rise From The Grave  (03:35)
04.   Necrobionics  (03:31)
05.   Enhancing The Dead  (03:55)
06.   The Funeral Within  (03:45)
07.   Head Splattered In Seven Ways  (03:49)
08.   Human Chandelier  (03:53)
09.   Bone Wrought  (02:38)
10.   Trampled Headstones  (03:49)

Durée : 35:29

line up
parution
22 Avril 2022

voir aussi
Undeath
Undeath
Demo '19 (Démo)

2019 - Sevared Records / Caligari Records
  
Undeath
Undeath
Sentient Autolysis (Démo)

2019 - Caligari Records
  
Undeath
Undeath
Lesions Of A Different Kind

2020 - Prosthetic Records
  

Essayez aussi
Mitochondrion
Mitochondrion
Antinumerology (EP)

2013 - Dark Descent Records
  
Decaying
Decaying
Devastate

2011 - Hellthrasher Productions
  
Scolex / Mortuous
Scolex / Mortuous
Mortuous / Scolex (Split 7")

2018 - Carbonized Records
  
Hypocrisy
Hypocrisy
Into the Abyss

2000 - Nuclear Blast Records
  
Angel Morgue
Angel Morgue
In the Morgue of Angels

2020 - Redefining Darkness Records
  

Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report
Ritualization
Hema Ignis Necros (EP)
Lire la chronique
Herbstlethargie
Melancholie im Blattfall
Lire la chronique
Chat Pile
God's Country
Lire la chronique
Lacrima Mortis
Posthumous
Lire la chronique