chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
191 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Bergsvriden - Gastkramad

Chronique

Bergsvriden Gastkramad
Voici le quatrième album des Suédois de BERGSVRIDEN en bientôt 10 ans d’existence, et enfin ! ENFIN ! Enfin, il sort sur un label. Est-ce encore nécessaire en 2022 quand les réseaux et sites de téléchargements musicaux sont les meilleurs moyens de propager sa musique ? Eh bien vu que je découvre le groupe avec ce Gastkramad, je dirais oui, sans hésiter. Je n’avais écouté aucune des sorties précédentes, qui datent de 2015, 2017 et 2019, et à l’écoute de ces 9 compositions je me suis bien demandé pourquoi et comment j’étais passé au travers. Et puis j’ai compris que c’était tout simplement parce que BERGSVRIDEN avait enclenché la vitesse supérieure avec des compositions bien plus abouties qu’auparavant. Normal donc que l’Allemand Northern Fog Records se soit intéressé à lui et qu’il nous en fasse profiter.

La formation est donc suédoise, et elle en semble plutôt fière, citant comme influences des groupes tels que DARK TRANQUILLITY ou DISSECTION, même si c’est plutôt un choix de références particulièrement alléatoire tant le style pratiqué est différent... Plutôt surprenant parce qu’il faut avoir peu de choix de références pour prendre celles-ci... Il ne faut surtout pas s’attendre au death mélodique des premiers ni au black survolté des seconds. Certes, les mélodies sont présentes, mais s’il y avait une comparaison pertinente à faire, bien qu’imparfaite elle aussi, cela aurait été avec WINDIR. Si, si… Quand même ! C’est clair très rapidement, BERGSVRIDEN fait du black metal folk avec des ambiances parfaitement équilibrées entre noirceur et luminosité. J’ai souvent été déçu des groupes qui se revendicaient les successeurs de Valfar mais qui finalement dosaient mal leur recette et proposaient des titres trop éclairés. WINDIR n’était pas que des riffs et des mélodies envolées. Il avait une part de spleen, de mélancolie, et la plupart des disciples ont été incapables de la reproduire.

BERGSVRIDEN a réussi à proposer une formule qui s’en rapproche. Il utilise fréquemment des instruments annexes comme des pianos ou des guitares acoustiques, mais toujours de ménière ténébreuse. Ce sont les guitares électriques qui apportent des couleurs, pas eux. Rien ne tombe dans le festif, et c’est bien ce qui me plaît le plus, ce qui me convainc le plus. Je ne résiste pas aux excellents « Vargahamn » et « De huvudlösa följets färd ». J’y retrouve des sensations fortes, explosives et jouissives. Par contre, certaines compositions sont un peu en-dessous et ne mettent pas les poils. Par exemple le titre qui termine l’album, « De blåkultas natt », est bien fade... Et ce n’est pas le seul... Je ressens un vrai manque de constance qui au final me laisse sur ma faim une fois les 35 minutes termiénes. Oui, c’est assez court, parce que sur les 9 pistes, trois sont de petits passages instrumentaux. Ils aèrent bien le tout, mais restent finalement anecdotiques, sans réel intérêt écoutés indépendamment du reste.

Cet album a des hauts et des bas, et si la progression du groupe se poursuit, la suite devrait être vraiment excellente.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bergsvriden
Folk Black Metal
2022 - Northern Heritage
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Bergsvriden
Bergsvriden
Folk Black Metal - 2013 - Suède
  

tracklist
01.   Midnatt
02.   Vargahamn
03.   De huvudlösa följets färd
04.   Den vita fruns klagosång
05.   Skarvbergets vrede
06.   Bland bistra stammar …abäckar
07.   Kvisti grav
08.   En ruskig liten visa
09.   De blåkultas natt

Durée : 35:02

parution
31 Mai 2022

Essayez aussi
Old Corpse Road
Old Corpse Road
Of Campfires and Evening Mists

2016 - Cacophonous Records
  
Finntroll
Finntroll
Jaktens Tid

2001 - Spinefarm Records
  
Árstíðir lífsins
Árstíðir lífsins
Aldafǫðr ok munka dróttinn

2014 - Ván Records
  
Wędrujący Wiatr
Wędrujący Wiatr
O turniach, jeziorach i nocnych szlakach

2016 - Werewolf Promotion
  
Arkona
Arkona
Khram

2018 - Napalm Records
  

Evergrey
The Atlantic
Lire la chronique
Belphegor
The Devils
Lire la chronique
Schauer
Roaring Thunder of Days Lon...
Lire la chronique
Sirin
V Pamäti
Lire la chronique
Laudanum
The Coronation
Lire la chronique
Soreption
Jord
Lire la chronique
Laudanum
The Apotheker
Lire la chronique
Aara
Triade II: Hemera
Lire la chronique
Kreator
Hate Über Alles
Lire la chronique
Rotten Tomb
Visions Of Dismal Fate
Lire la chronique
Svart Crown
Les Terres Brûlées (EP)
Lire la chronique
Knoll
Metempiric
Lire la chronique
Graf Orlock
Destination Time Yesterday
Lire la chronique
Intoxicated
Watch You Burn
Lire la chronique
Artificial Brain
Artificial Brain
Lire la chronique
White Ward
False Light
Lire la chronique
Besna
Zverstvá
Lire la chronique
Temple Of Void
Summoning The Slayer
Lire la chronique
Suffering Sights
When Sanity Becomes Insanity
Lire la chronique
Ritual Necromancy / Fossilization
Ritual Necromancy / Fossili...
Lire la chronique
Kvöl
In Similitude of a Dream
Lire la chronique
Bloodsoaked Necrovoid
Expelled Into The Unknown D...
Lire la chronique
Tzompantli
Tlazcaltiliztli
Lire la chronique
Entrails
An Eternal Time Of Decay
Lire la chronique
Infectious Grooves
Groove Family Cyco (Snapped...
Lire la chronique
Le SAXO dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Fields of Mildew
The Complete Woes (Compil.)
Lire la chronique
Cathedral
Endtyme
Lire la chronique
Porcupine Tree
Closure / Continuation
Lire la chronique
Negative Plane
The Pact
Lire la chronique