chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
180 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Besna - Zverstvá

Chronique

Besna Zverstvá
Des groupes de BM slovaque, tu ne dois pas en connaître des masses. T’inquiète, moi non plus. Zverstvá est ainsi le premier album des Slovaques de Besna, après un premier EP éponyme sorti en 2018 et une timide collaboration avec un obscur groupe germain.

C’est l’artwork un brin étrange qui a, en premier chef, attiré mon regard. Cette femme stylisée en habit traditionnel, dotée de bois de rennes. Comme une sorte d’icône graphique sur fond marron doux, presque sable. Aux antipodes du BM donc. C’est que Besna, en réalité, n’a de BM qu’un vague terreau musical, qui développe bien davantage une musique aux confins du prog’ et du post… BM donc. Son album est une magnifique découverte.

Ľadovec ouvre l’album sur des notes mélodiques cristallines, magnifiques, emplies d’une tristesse contemplative qui immerge de suite l’auditeur. Les trémolos le disputent progressivement aux roulements de tambours et à une reptation très post de la structure où seule la voix, plus BM, plonge l’auditeur dans le metal le plus sombre (Fúga également). Comme chez Cult of Luna par exemple, pour ne prendre que le plus emblématique, le morceau développe des montées en tension et des explosions successives, sans oublier ces ponts atypiques qui peuplent les titres (sur Ľadovec, les boucles « rondes » au milieu du morceau). Ce schéma constitue le fondement de l’ensemble des titres.

Les influences sont multiples. Les groupes de post-rock sont évidemment appelés en la cause, sans oublier la patte Opeth qui ressort fréquemment des structures (Ľadovec, Zverstvá, Margita) ou encore celle des groupes de post BM à forte ambiance (Der Weg Einer Freheit ou Harakiri for the Sky par exemple). La mélodie est omniprésente, sous tous ses aspects, lente ou enlevée, lourde (Zverstvá, Margita) ou aérienne (Ľadovec, Fúga) ; elle sert de sous-bassement à tous les morceaux.

Variée, la musique de Besna est également technique. Les structures prog’ comme les circonvolutions amènent bien souvent le groupe dans des territoires distincts, au sein même d’un titre (les passages plus bruts de Zverstvá qui enchaînent sur des mélodies profondes et presque ouatées ; Fúga mélange une rythmique assez brute avec des passages ultra aériens), avec un naturel qui n’entraîne aucune cassure, aucune brusquerie. Il est d’ailleurs à noter que le chant en Slovaque n’apporte aucune perturbation tant il se fond dans la structure sans aucune difficulté.

Il est encore à souligner que les enchainements sont particulièrement travaillés, comme le superbe pont dressé entre Margita, et sa fin fragile, et le début ultra technique et nettement plus brut de Revúca, qui créé un contraste fort. La science de la composition transparait de nouveau dans ce soin apporté au tracklist. L’enchaînement pertinent est également à l’honneur entre la fin mélodique et planante, presque jazzy, de Revúca, morceau redevenu apaisé, et le début tout aussi jazzy de Spev drozda.

Ce premier album est magnifique et constitue un vrai coup d’éclat. Equilibré, inspiré et parfaitement immersif, Zverstvá est de nature à rallier à sa cause aussi bien les amateurs d’Opeth que les fans de prog’ mélodique ou de BM à fortes ambiances. Enjoy !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Kurtz citer
Kurtz
02/08/2022 08:37
note: 9/10
écouté ce matin : super découverte ...
avec White Ward, les groupes de l'Est font un carton
Tonydv73 citer
Tonydv73
31/07/2022 15:07
note: 9/10
Ca pli dur, super album. Merci pour la découverte

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Besna
Prog' / Post-BM
2022 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (2)  9/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Besna
Besna
Prog' / Post-BM - 2017 - Slovaquie
  

tracklist
01.   Ľadovec
02.   Zverstvá
03.   Fúga
04.   Margita
05.   Revúca
06.   Spev drozda

Durée : 41:52

parution
11 Mars 2022

Plague Years
All Will Suffer (EP)
Lire la chronique
Hexing
Welcome To Salem
Lire la chronique
Evergrey
The Atlantic
Lire la chronique
Belphegor
The Devils
Lire la chronique
Schauer
Roaring Thunder of Days Lon...
Lire la chronique
Sirin
V Pamäti
Lire la chronique
Laudanum
The Coronation
Lire la chronique
Soreption
Jord
Lire la chronique
Laudanum
The Apotheker
Lire la chronique
Aara
Triade II: Hemera
Lire la chronique
Kreator
Hate Über Alles
Lire la chronique
Rotten Tomb
Visions Of Dismal Fate
Lire la chronique
Svart Crown
Les Terres Brûlées (EP)
Lire la chronique
Knoll
Metempiric
Lire la chronique
Graf Orlock
Destination Time Yesterday
Lire la chronique
Intoxicated
Watch You Burn
Lire la chronique
Artificial Brain
Artificial Brain
Lire la chronique
White Ward
False Light
Lire la chronique
Besna
Zverstvá
Lire la chronique
Temple Of Void
Summoning The Slayer
Lire la chronique
Suffering Sights
When Sanity Becomes Insanity
Lire la chronique
Ritual Necromancy / Fossilization
Ritual Necromancy / Fossili...
Lire la chronique
Kvöl
In Similitude of a Dream
Lire la chronique
Bloodsoaked Necrovoid
Expelled Into The Unknown D...
Lire la chronique
Tzompantli
Tlazcaltiliztli
Lire la chronique
Entrails
An Eternal Time Of Decay
Lire la chronique
Infectious Grooves
Groove Family Cyco (Snapped...
Lire la chronique
Le SAXO dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Fields of Mildew
The Complete Woes (Compil.)
Lire la chronique
Cathedral
Endtyme
Lire la chronique