chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
194 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Schauer - Roaring Thunder of Days Long Passed

Chronique

Schauer Roaring Thunder of Days Long Passed
Tu ne connais pas Schauer. Moi non plus, ça tombe bien et on peut comme ça les découvrir ensemble. Roaring Thunder of Days Long Passed est leur tout premier album, sans aucun autre coup d’essai connu avant cela. Autrichien, Schauer pratique un BM plutôt mélodique, classique mais envoutant, qui ne rechigne jamais à se faire plus harsh que la normale.

Axé sur des titres relativement longs (7 à 8 minutes en moyenne), Schauer développe ainsi pour l’essentiel un BM relativement raw dont les structures sont emplies de mélodies, de petits arrangements qui tranchent fort, par contraste, avec le son et surtout avec une voix très, très brute. La batterie, qui sonne comme une boite de conserve, ajoute ce supplément d’âme amateur qui ne dénature pas réellement la musique.

C’est sur ce modèle que démarre l’album, porté par The Horror in the Valley brut mais épique, raw mais mélodique, à la structure prog’ évidente et dont, de nouveau, les contrastes sont saisissants. C’est étrange ; c’est pleinement réussi. Les morceaux défilent et sentent bon les années 90’, ce mélange d’atmo et d’agression, de plans planants et de distorsion grasse. Roaring Thunder of Days Long Passed et In the Frail Arms of Foreign Ground adoptent les mêmes codes. Deux titres assez longs qui laissent aux ambiances le soin de se développer grâce à des nappes de claviers discrètes mais bien arrangées, qui épaississent le son et donnent du volume à la structure. L’équilibre est de nouveau bien respecté entre des guitares harsh et une atmosphère éthérée qui enjolive les titres. A la différence du premier titre, ces morceaux comprennent également des ponts, pas nécessairement centraux, où la guitare sèche l’emporte pour apaiser le rythme avant de mieux le relancer. Seule la voix, toujours, apporte la touche extrême qui tranche ces mélodies.

Les idées ne manquent pas. Ainsi, sur In the Frail Arms of Foreign Ground, la mélodie de départ magnifique reste très rock n’ roll, presque blues. Be Still This Animal Spirit développe quant à lui des ambiances proches d’un groupe comme On Thorns I Lay, lentes et mélodiques, presque atypiques.

Pale Stars to Observe Our Loneliness, placé au centre de la tracklist, offre le moment de respiration classique des albums des 90’, ce long pont central atmosphérique qui te porte au cœur des forêts, dans un moment propice à la méditation.

Sans rien révolutionner, Schauer offre un premier album très honnête, qui respecte les codes des années 90’ et nous rappelle à leur bon souvenir. Une vraie réussite que vous auriez tort de bouder.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Schauer
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  6.5/10

plus d'infos sur
Schauer
Schauer
Black metal - 2020 - Autriche
  

tracklist
01.   The Horror in the Valley
02.   Roaring Thunder of Days Long Passed
03.   Pale Stars to Observe Our Loneliness
04.   In the Frail Arms of Foreign Ground
05.   Be Still This Animal Spirit

Durée : 35:49

parution
7 Avril 2021

Essayez aussi
Saqra's Cult
Saqra's Cult
The 9th King

2019 - Amor Fati Productions
  
Spectres & Teeth
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)

2020 - Into Endless Chaos Records
  
Forteresse
Forteresse
Crépuscule d'Octobre

2011 - Sepulchral Productions
  
Stav
Stav
Meditate To Kill

2012 - Chalice Of Blood Angel Productions
  
Furis Ignis
Furis Ignis
Decapitate The Aging World

2022 - Iron Bonehead Productions
  

Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report
Ritualization
Hema Ignis Necros (EP)
Lire la chronique
Herbstlethargie
Melancholie im Blattfall
Lire la chronique
Chat Pile
God's Country
Lire la chronique
Lacrima Mortis
Posthumous
Lire la chronique