chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
192 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Heresie - Poésie Noire

Chronique

Heresie Poésie Noire (EP)
Comme on le répète souvent la valeur n’attend pas le nombre des années, surtout en ce moment où une vague de jeunisme a déferlé de partout au sein d’une scène extrême de plus en plus précoce, concurrentielle et qualitative. A peine majeurs les deux membres d’HERESIE appliquent parfaitement cette doctrine avec leur Black Metal atmosphérique riche en poésie et nostalgie, qui en seulement deux morceaux et vingt-et-une minute d’une musique attrayante et accrocheuse montre déjà de biens belles qualités et prouve que Limoges et ses environs ont d’autres attraits à offrir que sa porcelaine et son célèbre club de basket. Travaillant déjà ensemble au sein de VARGARNA et officiant dans nombres de projets annexes les deux acolytes font preuve d’une maturité stupéfiante pour leur âge et livrent ici un premier Ep de très haute tenue, où les ambiances nombreuses côtoient la violence et une certaine radicalité mais sans pour autant oublier la mélancolie, la tristesse et autres sentiments de mal-être qui font la force du genre. Car sans en faire des tonnes le duo réussit le tour de force d’être hyper accrocheur malgré des compositions particulièrement longues et étirées, mais qui ne se montrent jamais redondantes de par leur côté hypnotique, nocturne et pluvieux.

D’ailleurs le moins que l’on puisse dire c’est que ce disque porte très bien son nom, tant il le retranscrit très bien et qu’il se greffe à merveille avec sa pochette très campagnarde et mystérieuse, comme on va l’entendre sur « Destin Obscur » qui va proposer une facette lente et éthérée, où la misère la plus crasse et le désespoir le plus vain semblent être constamment présents. Il faut dire que dès le départ on est mis dans le bain avec cette introduction acoustique douce propice au recueillement et aux accents humides flagrants, avant que la brume n’apparaisse et ne recouvre les bois et les paysages sauvages du Limousin. Porté par un tempo majoritairement lent et rampant cette première plage nous la joue nostalgique notamment via ce soli plein d’apitoiement et des paroles à la fois poétiques et prophétiques, où quelques accélérations bienvenues permettent ainsi à l’ensemble d’éviter la redondance. En tout cas tout cela s’agglomère parfaitement et on sent une vraie cohésion dans l’écriture comme dans la manière d’amener l’auditeur vers ces contrées rurales, la preuve avec « Poésie Noire » qui va monter en intensité de par sa rythmique guerrière et ses accents épiques affirmés où le rythme accélère franchement jusqu’à aller particulièrement vite pour offrir quelque chose d’inquiétant et magique, notamment via ses voix déchirées et ses riffs acérés et coupants. Si les ralentissements ne sont pas oubliés ils sont ici minoritaires, et l’on se surprend à secouer la tête et vouloir prendre les armes pour aller guerroyer contre les envahisseurs et vandales les plus divers… le tout avec une construction générale plus directe mais tout aussi accrocheuse qu’entendu auparavant.

Avec sa production primitive parfaitement adaptée (même si un soupçon de puissance sur la batterie n’aurait pas été de refus) ces deux premières compositions (qui laissent le temps aux ambiances diverses de s’installer) sentent bon les marais et l’humidité et montrent une réussite totale et déjà un sacré potentiel de la part de ses créateurs qui frappent un très gros coup cette année sur la scène hexagonale. Nul doute donc qu’on risque d’entendre parler d’eux dans le futur et il faudra les surveiller de très près tant leur prochain enregistrement va être particulièrement attendu et scruté, vu qu’on sent un potentiel énorme et qu’avec un peu plus d’expérience tout cela va faire encore plus mal et risque d’être ravageur, plaçant ainsi la formation en tête de gondole des grands noms à suivre avec la plus grande attention et des espoirs de l’hexagone qui en regorge de toutes parts.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Heresie
Black Metal Atmosphérique
2022 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Heresie
Heresie
Black Metal Atmosphérique - 2021 - France
  

tracklist
01.   Destin Obscur
02.   Poésie Noire

Durée : 21 minutes

line up
parution
16 Mars 2022

Essayez aussi
Aara
Aara
Triade I : Eos

2021 - Debemur Morti Productions
  
Mare Cognitum
Mare Cognitum
Phobos Monolith

2014 - I, Voidhanger Records
  
Summoning
Summoning
Oath Bound

2006 - Napalm Records
  
Khors
Khors
Night Falls onto the Fronts of Ours
(І ніч схиляється до наших лиць)...

2015 - Candlelight Records
  
Summoning
Summoning
Dol Guldur

1997 - Napalm Records
  

Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report
Ritualization
Hema Ignis Necros (EP)
Lire la chronique
Herbstlethargie
Melancholie im Blattfall
Lire la chronique
Chat Pile
God's Country
Lire la chronique
Lacrima Mortis
Posthumous
Lire la chronique