chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sale Freux - Le corbeau clandestin

Chronique

Sale Freux Le corbeau clandestin
SALE FREUX est sans conteste le groupe préféré d’une certaine frange de la communauté black metal. Effectivement, il est vénéré et considéré comme une légende par ses admirateurs, dont je fais partie, et ce tout en étant profondément ancré dans l’underground. Notre passion pour le groupe est excessif et nous restons transis devant l’œuvre de Dunkel tant ce que l’homme propose à travers ses albums est fort, imbibé de mal-être quotidien, de souffrances profondes, de douleurs incurables… De manière générale, tous ceux qui ont expérimenté la solitude plus ou moins forcée sont sensibles aux compositions de SALE FREUX.

Et cela fait beaucoup d’années que ça dure, et même si c’est depuis 2010 que le nom de SALE FREUX résonne, Dunkel avait déjà trouvé son empreinte personnelle avant, lorsqu’il s’exprimait au sein de SAATKRÄHE, dont la quasi-totalité des compositions sont ressorties récemment. Seulement, il a peaufiné sa manière de s’exprimer et de nous rapporter ses calvaires, et il n’a finalement pas si stagné que ce que certains semblent penser. Et c’est encore plus flagrant sur ce nouvel album : Le corbeau clandestin, qui marque véritablement une nouvelle étape dans la discographie du groupe. Les changements y sont certes minimes, mais déterminants, au point que certains fans pourraient en être déstabilisés… Les 7 nouvelles compositions sont effectivement presque uniquement interprétées en guitare / voix.

Cette approche donne un résultat épuré à l’extrême, et entraîne un côté cru et direct très oppressant, mais surtout ultra-sincère. Le chant de Dunkel ressort alors plus que jamais, présentant des souffrances pures qui ne sont gommées par aucun artifice. L’impression est de boire du lait sorti du pis, de mettre une peau de bête tuée et découpée à l’instant. Il n’y a ainsi plus de garde-fou entre Dunkel et l’auditeur. Durant 40 minutes, l’homme hurle, crache et racle douloureusement, pour partager ses souffrances et déceptions. SALE FREUX n’est pas là pour rassurer et câliner, mais pour raconter la réalité telle qu’elle est. Belle dans sa laideur, magnifique parce qu’insignifiante...

Les guitares sont principalement folk, parfois électriques. Les vocaux ont été enregistrés en extérieur, dans les champs et bois de nos campagnes. Evidemment, cela ne pouvait pas être fait dans un studio, puisqu’il fallait que Dunkel se retrouve dans son élément du quotidien pour en parler avec le maximum de sincérité. Il arrive cependant que d’autres instruments se manifestent. Ce sont des percussions et un accordéon, dus à Wilhelm et Galaad, ou bien encore de légers chœurs en retrait.

Le corbeau clandestin est un album très dur, une nouvelle fois empli de détresse, mais c’est aussi un hymne à la ruralité et à un style de vie très personnel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sale Freux
Black Metal Rural
2022 - France d'Oïl Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sale Freux
Sale Freux
Black Metal Rural - 2008 - France
  

tracklist
01.   Au vin ce matin...
02.   Tous les corbeaux du monde
03.   Les tranchées de la clandestinité
04.   Corvofiglia
05.   Le corbeau clandestin
06.   Campania Rasa
07.   Ruralia

Durée : 42.32 min.

parution
29 Juin 2022

voir aussi
Sale Freux
Sale Freux
Le dernier corbeau du monde (Compil.)

2020 - France d'Oïl Productions
  
Sale Freux
Sale Freux
« Adieu, Vat ! »

2016 - France d'Oïl Productions
  
Sale Freux
Sale Freux
Vindilis

2017 - Les Créations Clandestines
  
Sale Freux
Sale Freux
L'Exil

2012 - La Mesnie Herlequin
  
Sale Freux
Sale Freux
Demain, dès l'aube... (EP)

2016 - France d'Oïl Productions
  

Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report
Ritualization
Hema Ignis Necros (EP)
Lire la chronique
Herbstlethargie
Melancholie im Blattfall
Lire la chronique
Chat Pile
God's Country
Lire la chronique
Lacrima Mortis
Posthumous
Lire la chronique