chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nuit Macabre - Chapitre III - Odeur de mort

Chronique

Nuit Macabre Chapitre III - Odeur de mort
Ne me demandez pas pourquoi je n’ai pas parlé de NUIT MACABRE depuis 2018, je n’en ai aucune idée. J’avais chroniqué la courte demo Perversion de Dieu en 2018, et malgré un avis particulièrement enthousiaste, je n’avais pas pris le temps de louer les qualités de Diablerie, deuxième album paru en 2020. Eh bien j’essaie de me rattraper en parlant aujourd’hui du troisième méfait : Chapitre III – Odeur de mort.

Et avant tout parlons des personnes qui gravitent autour de ce groupe. Les membres d’abord, avec avant tout à la tête des compositions, des instruments et des vocaux le toujours très prolifique Nyghlfar. Il est désormais occupé avec ses deux autres projets : VEINE MORTE et NOIR SANG, au sein desquels il visite des ambiances plus sombres qu’ici. En fait, NUIT MACABRE a un côté plus clair et plus mélodique, en partie parce qu’il fait appel à un clavier. Et l’homme qui est derrière est une fois encore Julien Hovelaque, alias Daevhorn, que les anciens devraient connaître pour MALEFICENTIA et AVE TENEBRAE - groupes actifs il y a une vingtaine d’année - et que les plus jeunes connaissent sans doute pour L’ECLAT DU DECLIN. On sent véritablement la patte de l’ancien, qui a un feeling avec son clavier qui rappelle le black sympho de la fin des années 90. Ensuite, j’aimerais juste citer l’équipe derrière la sortie de cet album, tout d’abord deux labels : Acid Vicious et Black Shadows Legions, qui se cassent véritablement le popotin ces derniers temps pour la scène underground française. Ensuite, pour l’artwork, on trouve Chris North (rédacteur à L’Antre des Damnés, Blk-Ftr, mais aussi mon compagnon de route musical Erroiak (ENTERRE VIVANT).

Voilà, maintenant intéressons-nous à la musique de ce troisième album de NUIT MACABRE, et ne passons pas par quatre chemins, c’est certainement la meilleure sortie du Français à ce jour. Et pourtant il y a plusieurs titres que nous connaissions déjà. On retrouve avant tout le classique du groupe « Disgust of the Genocide », composition venant à l’origine du premier album de 2017, mais retravaillé pour une version 2022. Il y a également « Perversion de Dieu » qui était sur la démo de 2018, puis « France Crasse » qui est tiré du split de 2021 avec NAUAR. Mais sincèrement, cela ne pose absolument aucun problème puisqu’il reste encore 7 pistes nouvelles. Parmi celles-ci, « La mélodie des morts » et « L’enfer sous terre » sont de courts morceaux instrumentaux, et les 5 autres sont des morceaux tous particulièrement jouissifs. Ils jouent du black metal rapide et puissant, sur lesquels les claviers se greffent, mais par moments uniquement. Ils rajoutent une dimension légèrement grandiloquente, et subliment surtout les morceaux, leur permettant de dépasser un palier. On retrouve la saveur du black à clavier des 90’s, et l’excellence se dévoile le plus sur « Impure » et « Odeur de mort » dont les mélodies s’incrustent tout de suite dans la mémoire. Quant au morceau « Sans visage », il se démarque grâce à des chœurs féminins enchanteurs... Aucun moment de faiblesse le long de cette trop courte demi-heure de black metal sincère et efficace. On aurait juste aimé que les morceaux soient un peu plus longs…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nuit Macabre
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  9.13/10

plus d'infos sur
Nuit Macabre
Nuit Macabre
Black Metal - 2016 - France
  

écoutez
tracklist
01.   La mélodie des morts
02.   Impure
03.   Invocation
04.   Pandémie
05.   Perversion de Dieu
06.   Sans visage
07.   L'enfer sous terre
08.   France crasse
09.   Disgust of the Genocide
10.   Odeur de mort

Durée : 31:28

parution
13 Mars 2022

voir aussi
Nuit Macabre
Nuit Macabre
Perversion de Dieu (EP)

2018 - Hypogea Invictus
  

Essayez aussi
Oceansnow
Oceansnow
Vivienne

2022 - Avantgarde Music
  
Nyseius
Nyseius
De Divinatione Daemonum

2015 - Aeternitas Tenebrarum Musicae Fundamentum
  
Lifvsleda
Lifvsleda
Sepulkral Dedikation

2022 - Norma Evangelium Diaboli
  
Ründgard
Ründgard
Stronghold Of Majestic Ruins

2021 - Mahamvantara Arts Records
  
Wederganger
Wederganger
Halfvergaan Ontwaakt

2015 - Ván Records
  

Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report
Ritualization
Hema Ignis Necros (EP)
Lire la chronique
Herbstlethargie
Melancholie im Blattfall
Lire la chronique
Chat Pile
God's Country
Lire la chronique
Lacrima Mortis
Posthumous
Lire la chronique