chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Prieuré - Nos prières

Chronique

Prieuré Nos prières (EP)
L’existence du label nantais Vetus Capra semble profondément liée à l’activité artistique de Sans-Visage, son roster se composant exclusivement de groupes où l’homme sévit : VIPÈRE, en duo avec Saros et auteur d’une démo en 2021 (« Sombre marche ») puis d’un LP en 2022 (« Douleurs ») et donc la formation qui nous intéresse aujourd’hui : PRIEURÉ.

La carrière de cette dernière est encore balbutiante, l’année de naissance remontant à peine à 2021 avec deux sorties consécutives : les EPs « La foi des bourreaux » suivi de « Nos prières ». Si, pour un groupe estampillé black metal, le choix d’une imagerie religieuse catholique peut de prime abord surprendre, il faut garder à l’esprit que tout musicien évoluant dans ce genre musical n’est pas forcément un sataniste convaincu et qu’il existe bien d’autres thématiques à traiter que le Malin, quelle que soit sa forme. Ainsi, Sans-Visage semble s’attacher à l’histoire de France, à ses légendes ainsi qu’à ses traditions, ce qui pourrait le rapprocher, du fait de ces thématiques, de la scène folk ou pagan. Bien heureusement, sans les aspects festifs.

En effet, les cinq titres offerts n’ont rien qui incite à se taper sur les cuisses avec un rire gras pour ponctuer une grivoiserie visant le fessier attrayant d’une collègue inaccessible. Ici, la musique et la production sont à l’image de la pochette : sobres, d’une froideur de pierre, anguleuses.

Ainsi, le morceau éponyme qui ouvre le disque pose les bases d’une approche raw virulente et sans pitié, la légère distorsion posée sur le chant accentuant d’autant plus la violence auditive. Cette introduction pour le moins vindicative ne détermine pas pour autant la suite car l’homme sait varier les ambiances et les tempos, disposant de-ci de-là des vocaux féminins, quelques mélodies que l’on pourrait qualifier d’épiques dans un soudain élan lyrique ou encore des riffs directement hérités du vieux punk, tout cela ne dépareillant finalement pas tellement de ce que l’on connaît du black metal.

Au-delà de la sécheresse volontaire des compositions et de leur extrême dépouillement, à l’image de l’introduction acoustique d’« Amérique », parfaitement dosé pour éviter l’écueil d’une trop grande simplicité, c’est surtout la fureur absolue du chant qui marquera l’écoute. Une haine brute, des paroles glaviotées à la gueule du modernisme et une dimension misanthropique dont l’empreinte sur les mémoires est durable.

Bien entendu, nous ne sommes pas face à un disque incontournable et quelques pierres peuvent encore être ajoutées à l’édifice pour que PRIEURÉ installe durablement son nom dans le paysage black français mais les férus de productions underground devraient facilement y trouver leur bonheur : il y a là l’authenticité brute de ceux qui n’ont rien à prouver et jouent sans recherche de gloire facile. « Nos prières » est typiquement le genre de pelle qui creuse la tombe de la superficialité, l’antithèse du mercantile et, quelque part, un chant de résistance.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Prieuré
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Prieuré
Prieuré
Black Metal - 2021 - France
  

formats
  • CD / 14/12/2021 - Vetus Capra (Limité à 100 copies)
  • K7 / 08/01/2022 - Altare Productions

tracklist
01.   Nos prières  (02:34)
02.   Sacrifiés  (04:29)
03.   La chambre aux loups  (04:07)
04.   Amérique  (05:28)
05.   L'exil  (05:01)

Durée : 21:39

line up
parution
14 Décembre 2021

Essayez aussi
Dødheimsgard (DHG)
Dødheimsgard (DHG)
Kronet til Konge (Rééd.)

2015 - Peaceville Records
  
Aosoth
Aosoth
Ashes of Angels

2009 - Agonia Records
  
Wyrd
Wyrd
Vandraren

2021 - Wolfspell Records
  
Dødsfall
Dødsfall
Døden skal ikke vente

2019 - Osmose Productions
  
Bestia Arcana
Bestia Arcana
To Anabainon Ek Tes Abyssu

2011 - Daemon Worship Productions
  

Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report
Ritualization
Hema Ignis Necros (EP)
Lire la chronique
Herbstlethargie
Melancholie im Blattfall
Lire la chronique
Chat Pile
God's Country
Lire la chronique
Lacrima Mortis
Posthumous
Lire la chronique