chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mineral Reflectance - Des chemins de vie

Chronique

Mineral Reflectance Des chemins de vie
C’était prévisible. Confinez des musiciens des mois entiers, exacerbez leurs émotions et vous obtenez une multiplication rarement égalée de projets solos. C’est dans ce contexte que ZagZero a lancé MINERAL REFLECTANCE, d’abord avec deux singles en 2020 (« Septaria », « Quartz ») puis « Des chemins de vie », LP qui vint clôturer l’année 2021.

Afin de mieux comprendre la grande qualité de ce disque, nous allons faire un rapide détour par la carrière du musicien, que l’on retrouve notamment à la guitare sous le nom de Stephan H. chez les progueux d’AKPHAEZYA dont les deux albums (« Anthology II : Links from the Dead Trinity », 2008, et « Anthology IV : The Tragedy of Nerak », 2012) avaient déjà fortement marqué les esprits.

Ayant cette information en tête, il est plus simple de s’expliquer la présence d’invités aussi prestigieux sur ces sept titres. En effet, on imaginerait mal un illustre inconnu parvenir à rassembler autour de lui des chanteurs tels qu’Arno Strobl (CARNIVAL IN COAL, 6:33…) ou Déhà pour respectivement pousser la chansonnette sur « Obsidian » et « Septaria ». Idem en ce qui concerne les invités solistes (Mike de YORBLIND), et ce sans compter les camarades d’AKPHAEZYA qui donnent également un coup de main : qui d’une ligne de chant (« Chrysocolle », « Tourmaline noire »), qui d’une ligne de basse (« Obsidian »).

Mais si l’on met un instant ces renforts de côté, il reste que la composition est uniquement redevable à ZagZero, et là ça pèse un maximum ! D’ailleurs, quelque part, cette démarche de chercher à associer des voix spécifiques aux différents titres n’est pas sans rappeler celle d’Arjen Anthony Lucassen au sein d’AYREON.

Si j’essaye d’être un peu méthodique dans mon approche, je dirais que la première chose qui attire l’œil est l’artwork. Outre la beauté calligraphique du logo, qui sans trop savoir pourquoi m’évoque l’originel de …AND OCEANS, ce mélange de futurisme, d’humanité augmentée et de flou troublant installe un profond mystère quant au contenu. L'esthétique de cette illustration est finalement assez « neutre » en termes de genre identifiable, Lae Rastrelli a été joliment inspirée.

Suivant un vieux rite adolescent où je jetais un œil aux textes avant d’enclencher la musique, je constate avec plaisir que, d’une, trois textes sont en français (« Septaria », « Spectolitre », « Quartz »), de deux, ils sont d’une profondeur rare dans leur expression du mal-être et du vieillissement inéluctable des corps (je cite : « Alors je réalise combien j’ai gâché »), la scansion me faisant par la suite parfois penser à DIAPSIQUIR, probablement la plus belle plume en activité depuis qu’EROS NECROPSIQUE a disparu.

La musique se lance enfin. Bon sang, la production est mortelle, à la fois claire et puissante, professionnelle jusqu’au dernier fade out, idéale pour souligner le raffinement de ce black death metal progressif.

A l’écoute, je pense à THE OLD DEAD TREE mais dans un monde parallèle où il aurait troqué ses excès pop rock contre des plans plus techniques, voire symphoniques et toujours estampillés 100% metal. De plus, le fait que les voix sélectionnées se marient aussi bien aux compositions sans jamais briser l’homogénéité de ces dernières montre bien à quel point ce projet a été murement réfléchi, écrit avec le plus grand soin.

Il n’y a rien qui ne souffre d’une quelconque faiblesse, aucun membre de cette fratrie de sept compositions n’est rachitique, atrophié, nul bec-de-lièvre ne défigure le visage parfait de « Des chemins de vie » et c’est bien là l’exploit accompli par ZagZero. En mettant la pédale douce sur les expérimentations et en se focalisant sur l’écriture d’une musique avant tout structurée, ce musicien a écrit une pièce de metal qu’il serait dommage d’ignorer plus longtemps et dont la reconnaissance devrait largement sortir de nos frontières.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mineral Reflectance
Black Death Metal Progressif
2021 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mineral Reflectance
Mineral Reflectance
Black Death Metal Progressif - 2020 - France
  

formats
  • Digital / 05/12/2021 - Indépendant

vidéos
Septaria
Septaria
Mineral Reflectance

Extrait de "Des chemins de vie"
  
Quartz
Quartz
Mineral Reflectance

Extrait de "Des chemins de vie"
  

tracklist
01.   Septaria  (06:33)
02.   Obsidian  (05:42)
03.   Tourmaline noire  (03:42)
04.   Spectrolite  (05:56)
05.   Spinel Black  (05:53)
06.   Chrysocolle  (05:53)
07.   Quartz  (06:03)

Durée : 39:42

line up
parution
5 Décembre 2021

Essayez aussi
Unmoored
Unmoored
Kingdoms Of Greed

2000 - Pulverised Records
  
In Vain
In Vain
Currents

2018 - Indie Recordings
  
Haunter
Haunter
Discarnate Ails

2022 - Profound Lore Records
  
Barús
Barús
Drowned

2018 - Memento Mori
  
Dysylumn
Dysylumn
Conceptarium

2015 - Autoproduction
  

Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report
Ritualization
Hema Ignis Necros (EP)
Lire la chronique
Herbstlethargie
Melancholie im Blattfall
Lire la chronique
Chat Pile
God's Country
Lire la chronique
Lacrima Mortis
Posthumous
Lire la chronique