chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
130 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dagoba - Dagoba

Chronique

Dagoba Dagoba
L'un des groupes les plus médiatisés de la scène francaise revient nous récurer les cages à miel avec leur premier album sobrement intitulé "Dagoba". Après un EP 5 titres qui avait marqué les esprits avec un packaging luxueux et une musique résolument de qualité, les Marseillais se devaient de placer la barre encore plus haut avec cet album. Et force est de constater que l'on n'est pas déçu à l'écoute des 15 titres: DAGOBA a su perfectionner son son, y rajouter une bonne dose de métal et une grosse couche d'électronique pour enrober le tout. Le son était déjà énorme sur "Release The Fury", il n'en est ici que surpuissant, et je pèses mes mots. On n'est pas loin d'un FEAR FACTORY époque "Demanufacture", si vous voyez ce que je veux dire...La comparaison à FEAR FACTORY ne s'arrete d'ailleurs pas à la qualité de la production (qui fera regretter à vos voisins de ne pas avoir investi dans une petite bicoque à la campagne plutot que dans un immeuble occupé par des jeunes écoutant de la musique de fous), mais on retrouve aussi une bonne influence dans l'ensemble de l'album, de part ce son de batterie si caractéristique, le chant aggressive de Shawter qui se rapproche des beuglements de Burton C. Bell, et au niveau des rythmiques bien syncopés et méchaniques. Musicalement, DAGOBA délivre donc un power métal surpuissant, se rapprochant de SKINLAB, FEAR FACTO ou MESHUGGAH par moments, avec une bonne dose de sons électroniques, une double pédale qui n'en peut plus de se faire entendre, des accélérations brutales de tempos, et des riffs typiques du genre.
Quelques lignes de chant clair ravissent parfois nos oreilles, mais on reste majoritairement dans le registre du gros cri qui tache. Je pense notamment à "Another Day", qui pourrait etre considéré comme le "single" du groupe, avec son coté mélodique et son refrain mémorisable, à classer entre le "Descent" de FEAR FACTORY et le "Down Again" de CHIMAIRA.
S'il fallait émettre une critique ou deux sur cet album, ce serait d'abord au sujet des effets sur la voix, qui sont beaucoup trop nombreux et nuisent au coté naturel du groupe. Mon autre critique rejoint la première, à savoir que l'album est à la limite de la surproduction, on sent que le son a été retraité une bonne centaine de fois pour atteindre ce résultat.
Cela permet de mettre en valeur les compos bien sur, mais on y perd la spontanéité qui fait plaisir à entendre chez certains groupes.

Néanmoins, on tient içi un des leaders de la scène métal francaise, un groupe à qui on a donné les moyens de s'exprimer correctement sur le plan médiatique, et qui possède de surcroit une musique de qualité, taillé pour la scène. Soutenez DAGOBA, achetez leur album, allez à leurs concerts, que d'autres groupes puissent ensuite s'engouffrer dans la brèche ouverte par ceux-ci.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

citer
(ancien membre)
30/07/2013 10:28
note: 10/10
Moi j'aime leur style! Certes c'est méga médiatisez, mais moi ça me plait!
kollapse citer
kollapse
24/09/2005 13:21
...enfin celle-ci reste encore à s'affirmer encore un tantinet je l'avoue, mais bon le potentiel est là et ce skeud ramone !
Raoul citer
Raoul
24/09/2005 13:06
note: 4/10
"personnalité"?

ah bon.

j'avais pas entendu.
kollapse citer
kollapse
23/09/2005 19:26
Encore faut-il que ce soit dans leurs plans de rivaliser avec les ricains, ce dont je doute...Ce skeud est ultra-puissant, mais pas de cette puissance qui bourrine dans le vent, il y a vmt une energie foutrement communicatrice en ce qui me concerne. C vrai que leur recette peut paraitre au premier abord "déja entendu" mais il y a une réelle personnalité qui se dégage de l'ensemble quoi qu'on en dise. Bref Dagoba rules et j'attends le prochain skeud avec impatience !
WanR - CoVeN citer
WanR - CoVeN
23/09/2005 15:39
Pour "rivaliser" avec la scene ricaine, (deja jvoi pa l'interet) ya BEAUCOUP mieux que dagoba, personellement je trouve ça plat, ça sonne faux dans le sens où on a l'impression qu'ils font de la zik pour "paraitre" plus que pour "etre", j'aime pas.
Arn0ld citer
Arn0ld
14/06/2005 20:03
note: 4/10
Bah j'étais pas loin Moqueur
Et sinon, la prod est nickel (déjà dit), mais plus dans le genre cyber metal à la Fear Factory (le talent en moins) (histoire que mon message serve à quelque chose...pas gagné)
Raoul citer
Raoul
14/06/2005 19:52
note: 4/10
gnn, c'est dur, mais je vais essayer de rester un minimum objectif:

Dagoba n'a rien de hardcore.

m'avance pas plus, sinon ça va encore mal tourner. Moqueur
Arn0ld citer
Arn0ld
14/06/2005 19:13
note: 4/10
Pour la prod, je sais pas je connais pas beaucoup de groupes metal/hxc Francais. Mais justement, Dagoba, c'est pas trop metal/hxc, non ? Plutôt power metal.
Et pour ce qui est des compos, no comment, les premières écoutes m'ont beaucoup plu, mais après...reste juste un trèèèèèèès bon batteur
citer
Dudu la menace (invité)
14/06/2005 18:52
Un des premiers groupe francais a avoir une production et des compos qui peuvent rivalisé avec les ricains dans le metal hardcore
citer
pi
25/09/2004
dagoba c bien mais g l'impression d'avoir déja entendu au moin une fois tout leur riff de gratte. groupe sans intérets pour toute personne qui écoute du métal depuis + de 6 mois.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dagoba
Power métal
2003 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (20)  6.9/10
Webzines : (10)  8.53/10

plus d'infos sur
Dagoba
Dagoba
Cyber Power Moderne - 1997 - France
  

écoutez
tracklist
01.   From torture to enslavement
02.   Maniak
03.   The white guy (and the black ceremony)
04.   Something stronger
05.   Another day
06.   Fate contained in a cristal ball
07.   Year of the scape goat
08.   Dopesick
09.   Act 1, part 2
10.   Rush
11.   The chaos we're involved in
12.   Here we are
13.   4.2 destroy
14.   Pornocars
15.   Gods forgot me

Durée : 66 min.

line up
voir aussi
Dagoba
Dagoba
Release The Fury (EP)

2001 - Autoproduction
  
Dagoba
Dagoba
Face The Colossus

2008 - Season Of Mist
  
Dagoba
Dagoba
What Hell Is About

2006 - Season Of Mist
  

Essayez aussi
Stormwarrior
Stormwarrior
Heathen Warrior

2011 - Massacre Records
  
Noble Beast
Noble Beast
Noble Beast

2014 - Tridroid records
  
Helloween
Helloween
Keeper Of The Seven Keys part I

1987 - Noise Records
  
Machine Head
Machine Head
Supercharger

2001 - Roadrunner Records
  
Helloween
Helloween
Keepers of the Seven Keys part II

1988 - RCA Records
  

Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
Massacre
From Beyond
Lire la chronique