chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
87 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Oaken Skull - L'excellence du vice

Chronique

Oaken Skull L'excellence du vice
Les choses bougent du côté de la Bretagne avec l’arrivée d’OAKEN SKULL, une nouvelle formation nantaise (ou de Vannes) qui a décidé de planter ses crocs dans un thrash metal bien burné et empruntant quelques-uns de ses codes au black. La tempête se lève, ça risque de souffler fort.

Du côté des CV, tous les musiciens sont passés par la même groupe (enfin, je crois que c’est le même) de death metal qui a trois fois changé de nom : SOUL REJECTED puis ILL DIVINE puis ATHANATHEOS, peut-être dans le désordre. Largement de quoi faire ses armes (ou se faire les dents) et ainsi se pointer en étant solidement préparé à faire parler les watts. Au passage, les musiciens s’offrent les services de Camille Murgue pour illustrer ces huit titres, connue notamment pour avoir collaboré avec GONEZILLA et sur le premier album de MAÏEUTISTE. Le résultat est certes assez traditionnel mais l’effet boisé est beau, tant sur le logo que sur le crâne, cela ferait notamment un superbe tatouage.

A peine le temps de sortir une démo en 2019 que voilà déjà OAKEN SKULL détenteur d’un premier LP, « L’excellence du vice », plus que prometteur. Au rayon des atouts, nous pouvons déjà noter la qualité de la production. Cela peut sembler assez anodin de préciser cela étant donné qu’à l’heure actuelle, même en étant amateur, c’est compliqué de sonner comme une patate, mais là le choix me semble particulièrement bien senti au regard du registre pratiqué. En effet, la formation a opté pour un rendu très « power », bien massif et parfaitement adapté aux riffs et rythmiques. A ce titre, la batterie, et notamment la double, bénéficie d’un excellent traitement : elle est distincte, puissante et confère à elle seule un dynamisme furieux aux compositions. D’ailleurs, cette approche du thrash n’est pas sans m’évoquer l’OVERKILL des années 90 ou encore les Anglais de DEARLY BEHEADED. Nous sommes donc loin de l’influence du Big Four ou encore du revival old school actuel.

Avec un batteur aussi solide, cela devient forcément plus simple pour les guitaristes de construire des structures efficaces et même si l’on reste dans un registre balisé et sans surprises, c’est la grosse pêche tout du long, avec le minimum de mélodies et le maximum de mandales. Le chanteur en rajoute une couche avec sa voix plutôt black metal mais dont nombre d’intonations renvoient également au death des 90’s (ASPHYX ou OBITUARY), voire l’approche écorchée du hardcore.

J’avoue, entre la force de frappe de la section rythmique et un tel vocaliste, une prestation scénique d’OAKEN SKULL doit sévèrement déboîter, on n’est clairement plus au niveau d’un simple chauffe-salle. A l’occasion, un clavier vient créer une ambiance mais c’est là un ingrédient plus décoratif qu’autre chose, même si son utilisation parcimonieuse amène un petit truc en plus pas désagréable car bien dosée et intelligemment placée. De plus, même si l’ensemble est terriblement homogène chaque morceau a sa petite spécificité, ceci justifiant une écoute attentive. Les Nantais frappent donc de suite très fort, pas de round d’observation, ils foutent la tête dans la mêlée et distribuent des coups de savates.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Oaken Skull
Black Thrash Metal
2022 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Oaken Skull
Oaken Skull
Black Thrash Metal - 2018 - France
  

formats
  • CD / 23/09/2022 - Indépendant

tracklist
01.   Pharmakos  (07:06)
02.   Les chaires de pierre  (04:09)
03.   Channel the Anger  (03:18)
04.   Quiet Ghosts  (03:59)
05.   Cours...  (05:44)
06.   L'ennemi ordinaire  (04:37)
07.   L'excellence du vice  (06:08)
08.   Cele kula  (05:48)

Durée : 40:49

line up
parution
23 Septembre 2022

Essayez aussi
Sacrilegia
Sacrilegia
The Triclavian Advent

2019 - Invictus Productions
  
Nocturnal Graves
Nocturnal Graves
...From The Bloodline Of Cain

2013 - Hells Headbangers Records
  
1349
1349
Massive Cauldron of Chaos

2014 - Indie Recordings
  
Nocturnal Graves
Nocturnal Graves
Titan

2018 - Season Of Mist
  
Satanika
Satanika
Infection

2012 - Iron Shield Records
  

Caïnan Dawn
Lagu
Lire la chronique
Virgil
Acheron
Lire la chronique
Houle
Houle (EP)
Lire la chronique
Baron Fantôme
La Nuit Fantastique
Lire la chronique
Etat Limite
L'affrontement de l'intime
Lire la chronique
Sepulchral Zeal
Open (Démo)
Lire la chronique
Interview de HERESIE pour l'album "Par-Delà Les Vents"
Lire l'interview
Heresie
Par​-​Delà Les Vents
Lire la chronique
Molder
Engrossed In Decay
Lire la chronique
OTDHR
Maraud
Lire la chronique
Vananidr
Beneath the Mold
Lire la chronique
Triumvir Foul
Onslaught To Seraphim
Lire la chronique
Krisiun + Nile
Lire le live report
Doomsday
Depictions Of Chaos (EP)
Lire la chronique
Threshold
Dividing Lines
Lire la chronique
Autopsy
Morbidity Triumphant
Lire la chronique
Trouble
Run To The Light
Lire la chronique
Drudkh
Всі належать ночі (All Belo...
Lire la chronique
Ofdrykkja
After the Storm
Lire la chronique
Oaken Skull
L'excellence du vice
Lire la chronique
Ungfell
Demo(lition) (Démo)
Lire la chronique
Hadopelagyal
Nereidean Seismic End
Lire la chronique
Ellende
Ellenbogengesellschaft
Lire la chronique
Gohrgone
Fulgur Imperii
Lire la chronique
Qrixkuor
Poison Palinopsia
Lire la chronique
Zemial
To Slay With Silent Dagger ...
Lire la chronique
Waves Idle Symmetry
Thalassa (EP)
Lire la chronique
Darkthrone
Astral Fortress
Lire la chronique
Exhumed
To The Dead
Lire la chronique
Ensanguinate
Eldritch Anatomy
Lire la chronique