chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
84 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Hordous - Mon fant​ô​me

Chronique

Hordous Mon fant​ô​me
Quel groupe m’aura donné le plus de frissons en 2022 ? Sans doute SAPAUDIA et son EP, trop court, de deux pistes : Requiemonument. Mais très près derrière, il y a deux sorties signées Transcendance Records. VERTIGE tout d’abord, avec son premier album à la sincérité et à la force implacables. HORDOUS ensuite, avec lui aussi son premier album : Mon fantôme.

Et pourtant, personne n’attendait vraiment le groupe de Bordeaux. D’ailleurs, ceux qui en avaient déjà entendu parler pensaient sûrement qu’il était mort, inactif depuis un EP sorti en 2015. Et ils s’en fichaient peut-être aussi un peu aussi, parce que les compositions n’étaient pas encore véritablement abouties. Elles présentaient pourtant déjà les prémices de ce qui allait émerger. Une d’entre elles a même survécu et se retrouve à nouveau intégrée à Mon fantôme, dans une version réenregistrée : « En chiant ». Oui, « En chiant »... C’est un nom aussi poétique que ceux de CATACOMBES, le Français nouvellement établi au Canada. Et pourtant il s’agit d’un texte emprunté à... Rabelais ! C’est tiré de Gargantua, et cela narre :

« En chiant l'aultre hyer senty
La guabelle que à mon cul doibs;
L'odeur feut aultre que cuydois :
J'en feuz du tout empuanty.
O ! si quelc'un eust consenty
M'amener une que attendoys
En chiant !
Car je luy eusse assimenty
Son trou d'urine à mon lourdoys;
Cependant eust avec ses doigtz
Mon trou de merde guarenty
En chiant. »


Comme quoi la vulgarité peut se faire art ! C’est plutôt pertinent quand on parle du nôtre, du black metal qui sait être cru, direct, grossier, mais qui cache quelque chose caché derrière... Avec le premier EP, il fallait savoir creuser pour découvrir ce qui était caché, mais avec le temps, au bout de 7 ans, le côté rèche a été légèrement nettoyé, et les morceaux se dévoilent bien plus facilement. C’est un peu la même différence que lorsque PESTE NOIRE a proposé La Sanie des siècles - Panégyrique de la dégénérescence après des splits plus crades. Non d’ailleurs, ce n’est pas « un peu », mais c’est « véritablement » la même différence, d’autant que musicalement aussi on retrouve beaucoup de cet album culte. Les guitares qui geignent et leurs mélodies qui se plantent directement dans l’esprit. Les passages acoustiques qui apportent une lumière salvatrice, messianique... Les vocaux qui transmettent une sensibilité écorchée, un trop plein d’émotions et un ras-le-bol. Des idées de choeurs simples mais touchants... Tout l’album emporte et marque l’auditeur. Certains reprocheront le pathos qui rôde toujours dans chaque recoin, mais ceux qui apprécient justement d’affronter les douleurs seront conquis, sans aucun doute possible.

Je frémis à chaque piste, au moins sur un passage. Je m’incline devant l’évidence et l’efficacité des mélodies, d’un bout à l’autre... J’ai hâte maintenant de voir si la suite gardera cette tension juste et fragile, ou si comme Famine, monsieur Cendres apportera une évolution qui viendra tout chambouler... Vu qu’il est seul aux commandes de son groupe, tout est possible...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Tantalustorment citer
Tantalustorment
19/11/2023 17:00
note: 8/10
C'est un super album musicalement avec une basse dynamique et très présente , dommage que le chant trop criard soit un peu saoulant
Solarian citer
Solarian
25/02/2023 14:18
note: 8.5/10
Album vachement bien fichu et carrément addictif même s'il ne réinvente rien. Ce BM artisanal hyper ambiancé et langoureux gavé de spleen se laisse déguster sans peine.
Perso j'y entends même quelques relents post, ainsi qu'une trame générale et un sens du riff qui me font parfois furieusement penser au confidentiel mais ô combien excellent "Dans le joie" de Au Champ des Morts.

Encore une très bonne pioche de la part de Transcendance.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Hordous
Black Metal
2022 - Transcendance
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (4)  8.75/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Hordous
Hordous
Black Metal - 2015 - France
  

écoutez
tracklist
01.   La lumière
02.   Pandemonium
03.   Morte-vie
04.   Les fantômes de l'hiver
05.   L'éveil
06.   En chiant
07.   Mon fantôme

Durée : 37:36

parution
2 Novembre 2022

Essayez aussi
Lascowiec
Lascowiec
Frostwind of the Apocalypse

2012 - Dark Hidden Productions
  
Nawaharjan
Nawaharjan
Lokabrenna

2020 - Amor Fati Productions
  
Schauer
Schauer
Roaring Thunder of Days Long Passed

2021 - Kvlt Und Kaos Productions
  
Spectres & Teeth
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)

2020 - Into Endless Chaos Records
  
Haunt
Haunt
Grimoires Of Undead Power

2018 - GreySun Records
  

Indicible + March of Scylla + Splice
Lire le live report
No Return
Self Mutilation
Lire la chronique
Cystic
Palace Of Shadows
Lire la chronique
TINA TURNER FRAISEUR
Lire l'interview
En Finir...
Résigné (EP)
Lire la chronique
Campaign for Musical Destruction Tour 2024
Master + Napalm Death + Pri...
Lire le live report
Woods of Infinity
The Northern Throne (Compil.)
Lire la chronique
Savage
Demo 1 (Démo)
Lire la chronique
Shitstorm
Only In Dade
Lire la chronique
Ild
Kvern
Lire la chronique
Apparition
Apparition (Démo)
Lire la chronique
Soul Incursion
Eternal Darkness (EP)
Lire la chronique
Fetid Zombie
Where Worms Craw (EP)
Lire la chronique
Jarhead Fertilizer
Carceral Warfare
Lire la chronique
...and Oceans
Cosmic World Mother
Lire la chronique
Knoll
As Spoken
Lire la chronique
Tomb Mold
Aperture Of Body (EP)
Lire la chronique
Aūkels
Meddjan sklāit ten
Lire la chronique
Torture Rack
Primeval Onslaught
Lire la chronique
Plague Of The Fallen
Amongst The Rats
Lire la chronique
Farsot
Life Promised Death
Lire la chronique
Dismo
The Achitect of Chaos
Lire la chronique
Monolyth + Përl + Nemost
Lire le live report
Benediction
Subconscious Terror
Lire la chronique
Near Death Experience
Brief is the Light
Lire la chronique
Gosudar / Malignant Altar
Gosudar / Malignant Altar (...
Lire la chronique
Abject Mentor
Abominaciones
Lire la chronique
Sardonic Witchery
Barbaric Evil Power
Lire la chronique
L7
Bricks Are Heavy
Lire la chronique
Darkspace
Dark Space -II
Lire la chronique