chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Massgrav - Slowly We Rock

Chronique

Massgrav Slowly We Rock
Je pense que tout le monde aura compris que le titre « Slowly We Rock » fait un clin d’œil plus qu’appuyé à « Slowly We Rot », Neil Young avait déjà subi le même genre de détournement avec le « Keep on Rottin in the Free World » de CARCASS, c’est toujours amusant et ça fait de suite une bonne accroche à peu de frais. Pourtant, les Suédois de MASSGRAV ne jouent pas du death metal, c’est encore moins une formation parodique car eux, leur truc, c’est de mélanger un peu de ce bon vieux rock n’ roll au powerviolence, le résultat étant pour le moins explosif.

Ok, la pochette ressemble à l’enseigne tape à l’œil d’un salon de tatouage et, je l’avoue, j’avais un putain de gros à priori avant d’écouter l’album. Pour tout dire, je serai tombé sur une illustration pareille chez mon disquaire du temps de ma jeunesse, elle serait restée au fond du bac, cela aurait été une connerie mais je ne l’aurais jamais su. Pourquoi une erreur ? Tout simplement parce que les rockers de Stockholm buttent tout et ce de l’introduction « Bränn östermalm » au vingt-et-unième et dernier titre « är det konstigt? ». Comme annoncé, la musique est un joyeux (car plein de bonne humeur) bordel de rock passé à la moulinette d’un punk hardcore ultra violent, en fait complètement grind dans la vitesse absolue de ses tempos. D’ailleurs, les amateurs du NASUM de « Human 2.0 » pourraient être séduits, pour ma part j’y retrouve un peu de la fureur vocale (le duo de voix Norse et Ola est un pur régal) ainsi qu’une capacité indéniable à tomber des riffs mémorables, avec en plus ici une espèce de classe ultime des branleurs. Rarement l’expression « power trio » n’aura trouvé meilleure illustration.

Etant donné le genre pratiqué et l’intensité de chacune des compositions, on ne pouvait pas vraiment s’attendre à ce que ces dernières dépassent les deux minutes. Les trois types bastonnent, certes, mais avec une précision de chirurgien, la production en béton mettant parfaitement en exergue chacun des instruments. En effet, si les voix destructrices sont un élément majeur de la musique, il ne faudrait pas pour autant occulter le travail d’abattage dingue réalisé par le batteur qui est un condensé de vitamines, une source d’énergie inépuisable. Du côté des riffs, basse et guitare ont parfaitement retenu les leçons des anciens : oui l’héritage rock constitue bien le fond même des chansons mais les mecs doivent prendre leur pied uniquement lorsque ça blaste, aussi déploient-ils un arsenal suffisamment costaud pour faire péter Fort Knox.

En synthèse, « Slowly We Rock » est un album tout simplement jouissif, pouvant jouer le rôle d’anti dépresseur tant son agressivité est positive mais également se substituer à la prise simultanée de deux ou trois modiodal, c’est une branlée mais de celle qui laisse le sourire. Les concerts doivent être une vraie tuerie et ce n’est sans doute pas pour rien que le groupe était programmé à l’Obscene Extreme en 2013.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

KHÂ-O citer
KHÂ-O
10/01/2023 15:15
note: 7.5/10
J'ai jeté une oreille, puis les deux sur cet album le 1er janvier au matin, sous la pluie et le vent, en promenant le chien. Je suis rentré à la maison avec la méga-banane prêt à bouffer 2023.

Par contre effectivement, la pochette...
Sosthène citer
Sosthène
28/12/2022 12:54
note: 8/10
:-D C'est clair, les mecs au marketing ont sérieusement déconné !
Sagamore citer
Sagamore
28/12/2022 09:17
Tout pareil que toi : si on ne me l'avait pas fortement conseillé, cette pochette de merde m'aurait dissuadé définitivement... Je comprends même pas comment elle a pu passer le contrôle qualité ! Pour le reste, c'est en effet du tout bon.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Massgrav
Fastcore n' Roll
2022 - Selfmadegod Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Massgrav
Massgrav
Fastcore n' Roll - 1998 - Suède
  

formats
  • Vinyl / 02/09/2022 - Lixiviat Records
  • CD / 02/09/2022 - Selfmadegod Records

tracklist
01.   Bränn Östermalm  (00:57)
02.   Gasen i botten  (01:06)
03.   Inget jävla tingeltangel  (00:31)
04.   När Antikrundan kommer till stan  (01:26)
05.   Krossa högerkukarna  (01:00)
06.   Hetsjakt på Sverigedemokrater  (00:39)
07.   Höj Skatten  (01:36)
08.   Ebba Braun Thor - she wolf of the SD  (00:58)
09.   Snut en skjut  (01:50)
10.   Källa: feeling  (00:58)
11.   Ditt alldeles livegna liv  (00:47)
12.   Enad front mot idioter  (00:56)
13.   Nu är svinen vid makten igen  (01:23)
14.   Hårda jävla snutkukar  (00:56)
15.   Man är väl ingen jävla ekonom  (00:57)
16.   Hög på livet  (01:35)
17.   Sista dan på jobbet  (00:57)
18.   Det finns ingen rättvisa  (01:47)
19.   Lagen är till salu  (00:46)
20.   Buhuhu  (00:53)
21.   Är det konstigt?  (01:06)

Durée : 23:15

line up
parution
2 Septembre 2022

Muvitium
Under Vemodets Töcken
Lire la chronique
Wolfnacht
Blutgebunden
Lire la chronique
Death Reich
The Final Plague (EP)
Lire la chronique
Les sorties de 2022
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Crusher
Corporal Punishment
Lire la chronique
Kamizol-K
Exile
Lire la chronique
Death Like Mass
Matka Na Sabacie (EP)
Lire la chronique
Kringa
All Stillborn Fires, Lick M...
Lire la chronique
Lacerated
The Vile Domain (EP)
Lire la chronique
Vrenth
Succumb To Chaos
Lire la chronique
Vanhävd
Vila
Lire la chronique
Maȟpíya Lúta
Wóohitike
Lire la chronique
Truth Decayed
Faded Visions I (EP)
Lire la chronique
Deströyer 666
Never Surrender
Lire la chronique
Grá
Lycaon
Lire la chronique
Trucido / Deterioration
Wet Brain / Smudge (Split-CD)
Lire la chronique
Suicidal Madness
Par-delà le bien et le mal
Lire la chronique
Nuclear Storm
Tales from the Depth
Lire la chronique
Medieval Demon
Black Coven
Lire la chronique
Dysmal
Gates To Apperception
Lire la chronique
Miscreance
Convergence
Lire la chronique
Hibernus Mortis
The Monoliths Of Cursed Slu...
Lire la chronique
Riverside
ID.Entity
Lire la chronique
Moonlight Sorcery
Piercing Through the Frozen...
Lire la chronique
Physiology of Darkness
Human Circle
Lire la chronique
Messe Mortuaire
Nocturnal Demonic Visitatio...
Lire la chronique
Appalling
Sacrilege
Lire la chronique
Helmet
Strap It On
Lire la chronique
Ebony Pendant / Lamp Of Murmuur
Plenilunar Requiems (Split-CD)
Lire la chronique
In Pain
The Thing From The Grave
Lire la chronique