chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Thy Darkened Shade - Liber Lvcifer II: Mahapralaya

Chronique

Thy Darkened Shade Liber Lvcifer II: Mahapralaya
Non, mais j’ai totalement halluciné en préparant cette chronique ! Ce qui m’a fait faire des yeux ronds comme des ballons, c’est de voir les notes réservées au précédent album des Grecs de THY DARKENED SHADE. 4 personnes ont écrit leur opinion, et la moyenne est explosive : 96 sur 100 ! Non seulement j’ai rarement vu des critiques aussi hautes sur ce site, mais surtout pour un album auquel j’avais moi-même mis… 5.5/10 !

Et en plus, c’est reparti pour un tour, avec exactement le même résultat. Sauf que cette fois-ci je mets un demi-point en moins... Répéter une erreur, ça mérite une petite punition supplémentaire ! 9 années ont passé depuis leur dernier désastre en date mais le line-up n’a pas sourcillé. Le groupe est toujours formé des deux indéboulonnables The A aux vocaux et Semjaza à la guitare, à la basse et par moments au chant. Ils ont à nouveau commandé la batterie auprès de l’Allemand Hannes Grossmann, l’un de ces musiciens livreurs à la Über. On le retrouve membre actif de 8 formations, il l’a été pour au moins 5 autres dont HATE ETERNAL et il a été appelé en renfort session pour une vingtaine parmi lesquelles DARK FORTRESS.

Aucun changement de membre, et pourtant neuf années qui sont passées malgré l’annonce très tôt d’une suite à Liber Lvcifer 1 : Khem Sedjet. Bah oui, on ne nomme un album « Partie 1 » que si on a déjà réfléchi à une suite. Alors peut-être qu’elle n’était qu’un projet, mais soit de gros batons ont été mis dans les roues pendant presque une décennie, soit l’inspiration a mis du temps à prendre forme. Quoi qu’il en soit, le résultat est là, et il est très fidèle à ce que THY DARKENED SHADE avait proposé avant : une sorte de mix entre les versions les plus récentes d’ABIGOR et de BEHEMOTH pour ses influences « black metal », et quelques ajouts de choeurs variés qui font penser à THERION.

J’avoue apprécier ces derniers. C’est même un plaisir d’entendre des timbres de voix variés et bien intégrés à la musique. Sauf que voilà, cette musique est particulièrement prévisible et me tape vite sur les nerfs... Elle correspond à un style qui a été bien trop poncé et poncé encore un peu avant que le post-black le supplante : l’orthodoxe. Il reste encore des groupes qui parviennent à composer de l’orthodoxe engageant, aux saveurs démoniaques et qui filent des frissons sur tout le corps et même sur des parties qu’on ne savait pas sensibles. Mais ce n’est pas le cas avec THY DARKENED SHADE... ou alors trop peu souvent. Du coup cet album m’énerve. D’autant plus qu’il dure plus d’une heure avec ses 9 compositions dépassant fréquemment les 7 minutes. J’ai l’impression que c’est un recyclage inutile et surtout frustrant. J’imagine bien que certains y seront sensible, mais de mon côté, ça a été un supplice de m’écouter l’album 8 fois... Je voulais aller aux 10 habituelles que je m’impose avant d’être sûr de mon avis, mais là je n’ai pas tenu...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Thy Darkened Shade
Black Metal Orthodoxe
2023 - World Terror Committee Records
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  9/10

plus d'infos sur
Thy Darkened Shade
Thy Darkened Shade
Black Metal Orthodoxe - 1999 - Grèce
  

nouveaute
A paraître le 10 Janvier 2023

tracklist
01.   Luciftias
02.   Sacrosanct Pyre
03.   Into Eerie Catacombs
04.   Sathanastasis
05.   Qelippot Epiphany
06.   Acausal Current of Thanatos
07.   Veneration for the Fireborn King
08.   Noxious Witchery of the Titans
09.   Typhonian Temple

Durée : 61:35

voir aussi
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Darkened Shade/Mortuus (Split-CD)

2017 - Autoproduction
  
Thy Darkened Shade
Thy Darkened Shade
Eternvs Mos, Nex Ritvs

2012 - World Terror Committee Records
  
Thy Darkened Shade
Thy Darkened Shade
Liber Lvcifer I

2014 - World Terror Committee Records
  

Essayez plutôt
VI
VI
De Praestigiis Angelorum

2015 - Agonia Records
  
Arfsynd
Arfsynd
Hesychia

2013 - Daemon Worship Productions
  
Glorior Belli
Glorior Belli
Ô Laudate Dominvs

2005 - Eerie Art Records
  
Funeral Mist
Funeral Mist
Salvation

2003 - Norma Evangelium Diaboli
  
Inferno
Inferno
Omniabsence Filled by His Greatness

2013 - Agonia Records
  

Lithopedion
ex (EP)
Lire la chronique
Muvitium
Under Vemodets Töcken
Lire la chronique
Wolfnacht
Blutgebunden
Lire la chronique
Death Reich
The Final Plague (EP)
Lire la chronique
Les sorties de 2022
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Crusher
Corporal Punishment
Lire la chronique
Kamizol-K
Exile
Lire la chronique
Death Like Mass
Matka Na Sabacie (EP)
Lire la chronique
Kringa
All Stillborn Fires, Lick M...
Lire la chronique
Lacerated
The Vile Domain (EP)
Lire la chronique
Vrenth
Succumb To Chaos
Lire la chronique
Vanhävd
Vila
Lire la chronique
Maȟpíya Lúta
Wóohitike
Lire la chronique
Truth Decayed
Faded Visions I (EP)
Lire la chronique
Deströyer 666
Never Surrender
Lire la chronique
Grá
Lycaon
Lire la chronique
Trucido / Deterioration
Wet Brain / Smudge (Split-CD)
Lire la chronique
Suicidal Madness
Par-delà le bien et le mal
Lire la chronique
Nuclear Storm
Tales from the Depth
Lire la chronique
Medieval Demon
Black Coven
Lire la chronique
Dysmal
Gates To Apperception
Lire la chronique
Miscreance
Convergence
Lire la chronique
Hibernus Mortis
The Monoliths Of Cursed Slu...
Lire la chronique
Riverside
ID.Entity
Lire la chronique
Moonlight Sorcery
Piercing Through the Frozen...
Lire la chronique
Physiology of Darkness
Human Circle
Lire la chronique
Messe Mortuaire
Nocturnal Demonic Visitatio...
Lire la chronique
Appalling
Sacrilege
Lire la chronique
Helmet
Strap It On
Lire la chronique
Ebony Pendant / Lamp Of Murmuur
Plenilunar Requiems (Split-CD)
Lire la chronique