chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Physiology of Darkness - Human Circle

Chronique

Physiology of Darkness Human Circle
Voilà déjà près de quinze ans que les Français de PHYSIOLOGY OF DARKNESS diffusent à intervalles réguliers leur ambiant black metal, cela faisant d’eux une figure connue, sinon reconnue, de la scène extrême hexagonale. Vous les avez peut-être découverts en 2007 via la démo « Lacus Mortus » ou encore grâce aux deux LP suivants (« Lunar Trinity » en 2010, « The Dark Lake » en 2015) respectivement publiés chez Raven Circle Productions et Mortis Humanae Productions, les voilà aujourd’hui signés chez les Polonais de Mara Productions pour le troisième volet de leurs aventures sonores, « Human Circle », paru le 31 octobre (je ne crois guère au hasard des dates, comme tout bon complotiste) 2021.

« Ritual Ceremony » ouvre l’album avec emphase : riffs lâchés, voix lyrique, arrangements légèrement futuristes et lorsque ça part sur un premier blast, la puissance sonore s’impose à nous. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques majeures du travail d’écriture de Lord Baltack : proposer des alternances de plages ambients, guitarisées ou non, avec de fiévreuses poussées de rage au cours desquelles la fureur vocale de Fix (je ne l’ai pas vu crédité mais je déduis que c’est lui derrière le micro) s’exprime pleinement, d’ailleurs plus souvent proche des intonations death metal que typiquement black, à savoir davantage inscrite dans les basses et les graves plutôt que les hurlements sadiques. Choix judicieux s’il en est, la musique de PHYSIOLOGY OF DARKNESS étant avant tout pesante, le chant la rendant encore plus massive.

Afin de ne cependant pas amollir l’auditeur, le duo place avec parcimonie quelques violentes accélérations dont le léger fond indus n’est pas sans rappeler (de loin) le grand DARKSPACE alors que les phases plus mid tempo pourraient séduire les amateurs des derniers BORGNE ou encore d’OTARGOS pour les aspects froids et martiaux. ABORYM n’est jamais non plus très loin, ces comparaisons n’étant là que pour indiquer que « Human Circle » est un disque qui tient solidement la route, ancré dans une violence toute contemporaine du fait de son choix de production très électro black.

Il reste qu’en dépit du fait que l’écoute immédiate est on ne peut plus séduisante, l’auditeur que je suis peine cependant à identifier des éléments mémorables, de ceux qui donnent envie d’y retourner des mois, voire des années plus tard. Pris dans sa globalité, l’album est irréprochable mais, comme pour beaucoup, il va me manquer ce petit truc en plus qui provoque l’addiction. Quoi qu’il en soit, indépendamment du fait que ce troisième effort n’a pas réussi à faire fondre totalement mes pudeurs de gazelle (salut Jean-Luc !), sa puissance et sa toxicité immédiate méritent toute notre attention. Dit autrement, voilà encore une excellente formation française qui contribue à l’hétérogénéité du black metal dans nos régions (là, c’est spéciale dédicace à France 3).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Physiology of Darkness
Black Metal
2022 - Mara Productions
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Physiology of Darkness
Physiology of Darkness
Black Metal - 2007 - France
  

formats
tracklist
01.   Part I - Ritual Ceremony  (04:51)
02.   Part I - Spiritual Elevation  (05:50)
03.   Part I - Satanic Liturgy  (05:52)
04.   Part I - Act of Deviation  (03:40)
05.   Part II - Human Circle  (05:34)
06.   Part II - Atonement  (02:23)
07.   Part II - The Master's Speech  (05:12)
08.   Part II - Delivery by Fire  (06:07)

Durée : 39:29

line up
parution
31 Octobre 2022

Essayez aussi
Balmog
Balmog
Vacuum

2018 - War Anthem Records
  
Vipère
Vipère
Sombre marche (Démo)

2021 - Vetus Capra
  
Drudkh
Drudkh
The Swan Road

2005 - Supernal Music
  
Ende
Ende
Mörnöyr, bienvenue en terre du Diable

2020 - Obscure Abhorrence Productions
  
Vspolokh
Vspolokh
Помре

2020 - Purity Through Fire
  

Muvitium
Under Vemodets Töcken
Lire la chronique
Wolfnacht
Blutgebunden
Lire la chronique
Death Reich
The Final Plague (EP)
Lire la chronique
Les sorties de 2022
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Crusher
Corporal Punishment
Lire la chronique
Kamizol-K
Exile
Lire la chronique
Death Like Mass
Matka Na Sabacie (EP)
Lire la chronique
Kringa
All Stillborn Fires, Lick M...
Lire la chronique
Lacerated
The Vile Domain (EP)
Lire la chronique
Vrenth
Succumb To Chaos
Lire la chronique
Vanhävd
Vila
Lire la chronique
Maȟpíya Lúta
Wóohitike
Lire la chronique
Truth Decayed
Faded Visions I (EP)
Lire la chronique
Deströyer 666
Never Surrender
Lire la chronique
Grá
Lycaon
Lire la chronique
Trucido / Deterioration
Wet Brain / Smudge (Split-CD)
Lire la chronique
Suicidal Madness
Par-delà le bien et le mal
Lire la chronique
Nuclear Storm
Tales from the Depth
Lire la chronique
Medieval Demon
Black Coven
Lire la chronique
Dysmal
Gates To Apperception
Lire la chronique
Miscreance
Convergence
Lire la chronique
Hibernus Mortis
The Monoliths Of Cursed Slu...
Lire la chronique
Riverside
ID.Entity
Lire la chronique
Moonlight Sorcery
Piercing Through the Frozen...
Lire la chronique
Physiology of Darkness
Human Circle
Lire la chronique
Messe Mortuaire
Nocturnal Demonic Visitatio...
Lire la chronique
Appalling
Sacrilege
Lire la chronique
Helmet
Strap It On
Lire la chronique
Ebony Pendant / Lamp Of Murmuur
Plenilunar Requiems (Split-CD)
Lire la chronique
In Pain
The Thing From The Grave
Lire la chronique