chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dysmal - Gates To Apperception

Chronique

Dysmal Gates To Apperception
Un nouveau groupe de death mélodique “Deutsche Qualität” en 2023 ? Votre serviteur sauveteur accoure. Très peu d'informations autour de ce Dysmal (aucune page Metal-Archives à l’heure où j’écris ces lignes). Fondé pendant la pandémie (qui a clairement eu du bon dans la composition d’un grand nombre de formations) par Tobias Schaub, guitariste et compositeur principal de Burial Vault, le “one-man-band” Dysmal trouvera très vite refuge chez Tomasz Wisniewski (qui grognera ici) et son label Apostasy Records, label à forte appétence dans le death mélodique suédois “à l’ancienne”. Le père Tobias appellera quatre hurleurs pour poser les vocaux : Osher (Epidemic Scorn, Aphrodia Okkulta), Lisa Ulferts (Hörnery), Raimund Ennenga (Nailed To Obscurity, Burial Vault), Tomasz Wisniewski (Nyktophobia, ex-Dawn Of Disease) ainsi que la chanteuse Gitte Silze Andersen pour les parties “claires”. Savourez donc cet artwork “cyber” classieux de Michael ‘Xaay’ Loranc (Nile, God Dethroned, Pestilence), en zoomant le boulot est juste incroyable.

Un style souvent moqué par les adeptes “death metal” mais je ne le rappellerai jamais assez, qui dit “melodeath teuton” dit forcément grosse paire de “testiboules”. L’introduction instrumentale “Memory Leak” passée, “Emergent Perceptrons” caressera le torse des viles brutes de sa délicate recette (blasts musclés, chant guttural et riffs en fonte). Puis apparaîtront les influences death mélodique de la fin des années 90/début 2000, cette époque marquant l’arrivée du clavier mais sans excès (Nightshade me vient de suite en tête, vous ne connaissez pas ? Foncez). Dysmal jouera évidemment sur les clins d’oeil plus “old school” indissociable du genre (At The Gates, Gates Of Ishtar, Unanimated, A Canorous Quintet…) par ces mélodies tremoli glaciales typiques (l’imparable “Evolution Remnants”, le refrain de “Brute Force” ou “Immersion”).

Tobias aime jouer sur différents terrains, une musique qui peut sembler franchouillarde, très catchy voire doomy (“Hidden Layers” et le final frissonnant “Immersion”). La thématique de ce futur aux technologies déshumanisantes demeure rafraîchissante pour le genre. Pour les réfractaires au chant clair, on ne trouvera la demoiselle brièvement que sur trois morceaux. Chant clair, nappes de clavier et style hétéroclite rappelleront à certains les débuts de Deadlock (ah d'ailleurs l’interlude possède le même nom, coïncidence ?). Dommage pour ces passages assez pauvres (“Hypotheism”, “Exnovation” me rappelant Sulphur Aeon), “remplissage” aidé par une production imposante certes mais contrebalancé par le travail de composition.

Clairement dans un rayon “melodeath teuton” (qui m’est cher) désertique en ces temps (le dernier opus de Fragments Of Unbecoming date de 2018, celui de Revel In Flesh de 2019, un prometteur Nyktophobia sans label, etc…) je dis oui, surtout pour une découverte (première de cette année 2023 de mon côté). Dysmal propose un death mélodique bigarré qui ne se limite pas à la recette facile du tremolo/blast, n’hésitant pas à expérimenter dans l’ambiance tout en restant très viril et efficace. La suite s’annonce alléchante à l’instar d’un prochain Burial Vault.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dysmal
Death mélodique
2023 - Apostasy Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Dysmal
Dysmal
Death mélodique - 2020 - Allemagne
  

nouveaute
A paraître le 3 Février 2023

vidéos
Evolution Remnants
Evolution Remnants
Dysmal

Extrait de "Gates To Apperception"
  
Emergent Perceptrons
Emergent Perceptrons
Dysmal

Extrait de "Gates To Apperception"
  

tracklist
01.   Memory Leak
02.   Emergent Perceptrons
03.   Hypotheism
04.   Evolution Remnants
05.   Hidden Layers
06.   Exnovation
07.   Deadlock
08.   Brute Force
09.   Content Contaminated
10.   Immersion

Durée : 43 min.

line up
Essayez aussi
Revocation
Revocation
Teratogenesis (EP)

2012 - Scion Audio Visual
  
Amorphis
Amorphis
Black Winter Day (EP)

1994 - Relapse Records
  
Marionette
Marionette
Enemies

2009 - Listenable Records
  
Gorod
Gorod
Æthra

2018 - Overpowered Records
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Phenomena

2014 - eOne
  

Lithopedion
ex (EP)
Lire la chronique
Muvitium
Under Vemodets Töcken
Lire la chronique
Wolfnacht
Blutgebunden
Lire la chronique
Death Reich
The Final Plague (EP)
Lire la chronique
Les sorties de 2022
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Crusher
Corporal Punishment
Lire la chronique
Kamizol-K
Exile
Lire la chronique
Death Like Mass
Matka Na Sabacie (EP)
Lire la chronique
Kringa
All Stillborn Fires, Lick M...
Lire la chronique
Lacerated
The Vile Domain (EP)
Lire la chronique
Vrenth
Succumb To Chaos
Lire la chronique
Vanhävd
Vila
Lire la chronique
Maȟpíya Lúta
Wóohitike
Lire la chronique
Truth Decayed
Faded Visions I (EP)
Lire la chronique
Deströyer 666
Never Surrender
Lire la chronique
Grá
Lycaon
Lire la chronique
Trucido / Deterioration
Wet Brain / Smudge (Split-CD)
Lire la chronique
Suicidal Madness
Par-delà le bien et le mal
Lire la chronique
Nuclear Storm
Tales from the Depth
Lire la chronique
Medieval Demon
Black Coven
Lire la chronique
Dysmal
Gates To Apperception
Lire la chronique
Miscreance
Convergence
Lire la chronique
Hibernus Mortis
The Monoliths Of Cursed Slu...
Lire la chronique
Riverside
ID.Entity
Lire la chronique
Moonlight Sorcery
Piercing Through the Frozen...
Lire la chronique
Physiology of Darkness
Human Circle
Lire la chronique
Messe Mortuaire
Nocturnal Demonic Visitatio...
Lire la chronique
Appalling
Sacrilege
Lire la chronique
Helmet
Strap It On
Lire la chronique
Ebony Pendant / Lamp Of Murmuur
Plenilunar Requiems (Split-CD)
Lire la chronique