chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
90 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Fluisteraars - De Kronieken Van Het Verdwenen Kasteel - I - Harslo

Chronique

Fluisteraars De Kronieken Van Het Verdwenen Kasteel - I - Harslo (EP)
Préposé à la chronique des EPs de Fluisteraars dans la mesure où mon collègue Sakrifiss n’a jamais été particulièrement porté sur l’exercice, c’est donc moi qui ait la charge de vous présenter aujourd’hui la dernière sortie en date du duo néerlandais.
Intitulé De Kronieken Van Het Verdwenen Kasteel - I - Harslo, ce modeste deux titres paru en mars dernier sur le label allemand Eisenwald s’inscrit dans le cadre d’une trilogie dont les deux prochains volets devraient suivre cette année. Proposé sous la forme d’un vinyle 10" pressé à 1000 exemplaires numérotés à la main, celui-ci est doté d’un packaging sobre mais toujours aussi soigné avec notamment une véritable photo en guise d’illustration ainsi qu’un épais carton dont les volets intérieurs sont agrémentés par de chouettes illustrations. Pour l’occasion, Bob Mollema (chant) en a également profité pour s’acquitter d’un nouveau logo en accord avec la thématique médiévale abordée ici par Fluisteraars.

En effet, comme à son habitude, le duo néerlandais puise toute son inspiration dans l’histoire, le folklore et l’atmosphère de la Gueldre, cette province verdoyante dont il est originaire. Mais si Gelderland, Bloem et Gegrepen Door De Geest Der Zielsontluiking évoquaient des paysages bucoliques et ruraux, De Kronieken Van Het Verdwenen Kasteel - I - Harslo et les deux EPs qui suivront s’attachent comme le suggère ce titre à mettre en lumière d’anciens châteaux néerlandais aujourd’hui disparus ou bien en ruines. Alors c’est vrai, rien de bien nouveau pour un groupe de Black Metal sauf qu’ici on touche au tangible et à l’existant et non à l’imaginaire comme c’est habituellement le cas. Ce pied fermement ancré dans une réalité plus froide et matérielle semble être l’opportunité pour le duo de sortir un petit peu de sa zone de "confort" en optant effectivement pour une approche sensiblement différente, au moins en matière d’atmosphères.

Aussi, malgré une différence de durée particulièrement significative entre "Dromen Van De Zon" (quatre minutes trente) et "De Koning Die Werd Ontdekt Tijdens De Blootlegging Van De Nieuwe Dimensie" (presque huit minutes), on va vite se rendre compte que les deux compositions présentes sur ce EP s’avèrent finalement assez proches en terme de construction. Menée toutes les deux pied au plancher, ces dernières se caractérisent en effet par une dynamique haletante se traduisant par des riffs qui fusent et une batterie qui bien souvent n’a de cesse de cavaler. Un rythme soutenu nuancé cependant par quelques transitions et autres séquences plus ou moins longues permettant d’apporter un soupçon de relief naturellement bienvenu (les cinquante secondes étranges servant d’introduction à "Dromen Van De Zon" suivi de ce break entêtant entamé à partir de 2:38 ou bien encore la deuxième partie quasi-instrumentale et beaucoup plus lancinante de "De Koning Die Werd Ontdekt Tijdens De Blootlegging Van De Nieuwe Dimensie") ainsi que par quelques touches mélodiques bien senties et finalement typiques du Black Metal de Fluisteraars (ce riffing entendu à partir de 1:03 sur "Dromen Van De Zon" que le groupe ne va pas manquer de répéter à plusieurs reprises, la deuxième partie de "De Koning Die Werd Ontdekt Tijdens De Blootlegging Van De Nieuwe Dimensie" dont émane une évidente mélancolie ainsi qu’un certain romantisme).

Malgré cette variété dynamique, ces mélodies signées du sceau des Néerlandais et ces atmosphères d’un autre temps, ces deux excellents morceaux pourraient pourtant ne pas trouver grâce aux yeux de tous les amateurs de Fluisteraars. Pourquoi ? Probablement parce que "Dromen Van De Zon" et "De Koning Die Werd Ontdekt Tijdens De Blootlegging Van De Nieuwe Dimensie" se font tous les deux plus froids (ce rapport à la pierre plutôt qu’à la terre et à la campagne verdoyante de la Gueldre) et qu’ils sont, il faut bien l’avouer, un petit peu moins chargés émotionnellement parlant là où ses récents prédécesseurs plus lumineux et plus éloquents (en fait depuis l’excellent Gelderland) nous attrapaient plus facilement par les tripes.

Si De Kronieken Van Het Verdwenen Kasteel - I - Harslo ne devrait donc pas faire l’unanimité parmi tous ceux qui se sont jusque-là régalés des précédents enregistrements de la formation, il n’en reste pas moins un excellent EP composé de deux titres partageants autant de similitudes que de différences. Surtout, cette sortie est pour Fluisteraars le moyen d’aborder les choses de manière un petit peu différente puisque sans délaisser un instant ce qui participe à son identité, le duo apporte ici quelques variations dans quelques uns de ses dosages (moins de lumière, moins de chaleur, moins d’évocations fleuris et rurales) pour proposer un Black Metal plus froid évoquant ces pierres délaissées et pourtant chargées d’histoire, ces donjons oubliés et toutes ces vies passées. Un romantisme plus dur et tangible qui, moins éloquent, ne manque pourtant pas de séduire. Bref, voilà un premier volet particulièrement convaincant, en tout cas en ce qui me concerne.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Fluisteraars
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Fluisteraars
Fluisteraars
Black Metal - 2009 - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Dromen Van De Zon  (04:30)
02.   De Koning Die Werd Ontdekt Tijdens De Blootlegging Van De Nieuwe Dimensie  (08:00)

Durée : 12:30

line up
parution
10 Mars 2023

voir aussi
Fluisteraars
Fluisteraars
Bloem

2020 - Eisenwald Tonschmiede
  
Fluisteraars
Fluisteraars
De Kronieken Van Het Verdwenen Kasteel - II - Nergena (EP)

2023 - Eisenwald Tonschmiede
  
Fluisteraars
Fluisteraars
Gegrepen Door De Geest Der Zielsontluiking

2021 - Eisenwald Tonschmiede
  
Fluisteraars
Fluisteraars
Luwte

2015 - Eisenwald Tonschmiede
  
Fluisteraars
Fluisteraars
Gelderland (EP)

2016 - Eisenwald Tonschmiede
  

Essayez aussi
Saqra's Cult
Saqra's Cult
The 9th King

2019 - Amor Fati Productions
  
Mgla
Mgla
With Hearts Toward None

2012 - Northern Heritage
  
Archgoat
Archgoat
The Light-Devouring Darkness

2009 - Moribund Records
  
Enthroned
Enthroned
Prophecies Of Pagan Fire

1995 - Blackend
  
Mooncitadel
Mooncitadel
Onyx Castles And Silver Keys (EP)

2021 - Out Of The Dungeon Records
  

Nightrage
Remains Of A Dead World
Lire la chronique
Skelethal
Within Corrosive Continuums
Lire la chronique
Pestilence
Spheres
Lire la chronique
Scattered Remnants
Destined To Fail
Lire la chronique
Erzsébet
Six Hundred and Fifty
Lire la chronique
Grave
Into the Grave
Lire la chronique
Coffin Curse
The Continuous Nothing
Lire la chronique
Seth
La France des maudits
Lire la chronique
Yattering
Murder’s Concept
Lire la chronique
Take Offense
T​.​O​.​tality
Lire la chronique
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
Varices
The Undoing
Lire la chronique
Winter Eternal
Echoes of Primordial Gnosis
Lire la chronique
Rope Sect
Estrangement
Lire la chronique
Solar Temple / Dead Neanderthals
Embers Beget the Divine (Co...
Lire la chronique
Tenebro
Carne Umana (EP)
Lire la chronique
Sadus
The Shadow Inside
Lire la chronique
Necromantic Worship
Rites Of Resurrection (Comp...
Lire la chronique
Gjendød
Livskramper
Lire la chronique
Grisaille
Entre Deux Averses​.​.​. (E...
Lire la chronique
Black Sorcery
Plummeting Into The Hour Of...
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Between The Worlds Of Life ...
Lire la chronique
Holycide
Towards Idiocracy
Lire la chronique
200 Stab Wounds
Manual Manic Procedures
Lire la chronique
Le Concile Des Fanges - Europe 2024
A/Oratos + Délétère + Ossua...
Lire le live report
Doska
Doska Og Vintey
Lire la chronique
Scattered Remnants
Inherent Perversion (EP)
Lire la chronique
Severe Torture
Torn From The Jaws Of Death
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Calcine
Common Love Common Nausea
Lire la chronique