chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
104 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cepheide - Conséquences

Chronique

Cepheide Conséquences (EP)
Si jamais vous étiez fan, ou tout du moins amateur, de la musique des Français de CEPHEIDE, il va vous falloir passer par une période de deuil car il semblerait que « Consequences » soit la toute dernière activité de la formation. L’héritage laissée est somme toute honorable : la démo « De silence et de suie », l’EP « Respire », deux albums (« Saudade », « Les échappées ») ainsi qu’un excellent « split » partagé avec TIME LURKER, sans doute l’une des meilleures sorties du label Les Acteurs De l’Ombre. Pourtant, en dépit de cette carrière qui était encore riche de promesses, les Parisiens semblent nous quitter par la petite porte : un « deux titres » édité en indépendant et où Gaëtan (alias Joseph Apsarah) retrouve le bassiste de « Saudade », Hugo Beauzée-Luyssen.

Deux compositions (sobrement intitulées « I » et « II »), c’est vrai que l’auditeur pourrait trouver cela un peu maigre, d’autant qu’elles sont totalement instrumentales. Néanmoins, leurs huit et seize minutes respectives laissent à penser que le duo n’a pas bâclé les choses et qu’il entend bien partir sur une acmé. Et alors que « I » explose dans nos oreilles, la première chose qui vient en tête est « Putain ! C’est très vénère ! ». Oubliez la production finalement trop aseptisée de « Les échappées », la formation renoue ici avec une approche crue et dépouillée d’un black metal belliqueux aux ramifications multiples : tantôt hyper speed, tantôt martial, parfois atmosphérique, parfois même post, le tout joué avec beaucoup de reverb sans pour autant tomber dans l’écueil de la production lo-fi, qui m’a toujours dépité. Bien sûr, je regrette un peu l’absence de chant, d’autant que CEPHEIDE avait un univers langagier qui lui était propre mais les morceaux sont cependant suffisamment riches, voire chargées, pour rendre quasi superflue la présence d’un vocaliste.

Du fait de sa longueur, « II » ne pouvait pas atteindre le même niveau d’intensité que le titre d’ouverture, aussi les moments planants sont-ils davantage présents, avec un renforcement du rôle de la basse, plus ronde, et qui confère donc une solide assise rythmique à ces seize minutes. La mélancolie propre au groupe s’y fait également davantage sentir, le fait que le disque se termine ainsi donnant le sentiment que c’est la mort dans l’âme que les musiciens rendent leur tablier (toujours ces métaphores approximatives). Ce qui ne change en revanche pas, c’est cette batterie tout droit sortie de l’ancien temps, qui martèle et claque comme au plus profond des 90’s, le final à douze minutes, quasi black doom, étant particulièrement prenant.

Une telle sortie, que d’aucun appellerait « chant du cygne » (noir), ne fait que plus amèrement regretter la disparation de CEPHEIDE, même si l’on se doute qu’un tel talent ne restera pas bien longtemps muet et que l’on retrouvera vite ces messieurs sous de nouvelles ambitieuses bannières. Il reste qu’avec cette sortie, le groupe boucle admirablement sa carrière, se replongeant dans les débuts extrêmes de sa première démo tout en incorporant les fruits de l’expérience ainsi qu’une dimension cosmique que l’on avait qu’entre aperçue jusqu’alors. Ainsi, même ceux qui furent peu réceptifs aux efforts précédents pourraient être séduits par ces deux compositions qui laissent ces artistes aux portes de la première division. On se prend alors à rêver d’un album complet de la même trempe, avec cette fois un chanteur enragé, ce serait alors tout simplement magnifique. Repose en paix.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cepheide
Black Metal Atmosphérique
2023 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  4.25/5

plus d'infos sur
Cepheide
Cepheide
Black Metal Atmosphérique - 2013 - France
  

formats
écoutez
tracklist
01.   I.  (08:08)
02.   II.  (16:24)

Durée : 24:32

line up
parution
21 Avril 2023

voir aussi
Cepheide
Cepheide
Respire (EP)

2015 - Autoproduction
  
Time Lurker / Cepheide
Time Lurker / Cepheide
s/t (Split-CD)

2019 - Les Acteurs de l'Ombre
  
Cepheide
Cepheide
Les Echappées

2021 - Les Acteurs de l'Ombre
  

Essayez aussi
Panopticon
Panopticon
...and Again into the Light

2021 - Bindrune Recordings
  
Ars Magna Umbrae
Ars Magna Umbrae
Lunar Ascension

2018 - Autoproduction
  
Eldamar
Eldamar
The Force of the Ancient Land

2016 - Northern Silence Productions
  
Eïs
Eïs
Wetterkreuz

2012 - Prophecy Productions
  
Brouillard
Brouillard
Brouillard

2016 - Autoproduction
  

Nightrage
Remains Of A Dead World
Lire la chronique
Skelethal
Within Corrosive Continuums
Lire la chronique
Pestilence
Spheres
Lire la chronique
Scattered Remnants
Destined To Fail
Lire la chronique
Erzsébet
Six Hundred and Fifty
Lire la chronique
Grave
Into the Grave
Lire la chronique
Coffin Curse
The Continuous Nothing
Lire la chronique
Seth
La France des maudits
Lire la chronique
Yattering
Murder’s Concept
Lire la chronique
Take Offense
T​.​O​.​tality
Lire la chronique
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
Varices
The Undoing
Lire la chronique
Winter Eternal
Echoes of Primordial Gnosis
Lire la chronique
Rope Sect
Estrangement
Lire la chronique
Solar Temple / Dead Neanderthals
Embers Beget the Divine (Co...
Lire la chronique
Tenebro
Carne Umana (EP)
Lire la chronique
Sadus
The Shadow Inside
Lire la chronique
Necromantic Worship
Rites Of Resurrection (Comp...
Lire la chronique
Gjendød
Livskramper
Lire la chronique
Grisaille
Entre Deux Averses​.​.​. (E...
Lire la chronique
Black Sorcery
Plummeting Into The Hour Of...
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Between The Worlds Of Life ...
Lire la chronique
Holycide
Towards Idiocracy
Lire la chronique
200 Stab Wounds
Manual Manic Procedures
Lire la chronique
Le Concile Des Fanges - Europe 2024
A/Oratos + Délétère + Ossua...
Lire le live report
Doska
Doska Og Vintey
Lire la chronique
Scattered Remnants
Inherent Perversion (EP)
Lire la chronique
Severe Torture
Torn From The Jaws Of Death
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Calcine
Common Love Common Nausea
Lire la chronique