chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
84 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sunmancer - Nothing Ever Happens

Chronique

Sunmancer Nothing Ever Happens (EP)
Je suis un bien mauvais voyant. J’avais parié avec moi-même la mort rapide du metalcore, peinant à croire que les codes fermés du style ainsi que sa détestable manie du chant clair lui permettraient de perdurer. Pourtant, il existe encore quelques irréductibles musiciens qui pensent contre vents et marées que mélanger du death mélodique avec des breaks hardcore tout en chantant comme un ado à peine pubère est une bonne idée. Ainsi en est-il des Américains de SUNMANCER qui, pour ce que j’en sais, se sont formés en 2023 et sortent avec « Nothing Ever Happens » leur premier EP.

Si ce n’est que le logo est plutôt cool avec son je-ne-sais-quoi de rock psychédélique, voilà exactement le genre de disque dont je n’ai rien, mais alors rien, à secouer. Cette musique n’éveille absolument aucun sentiment en moi, à peine une émotion : l’ennui. Profond. Alors, évidemment, le niveau technique est plutôt bon avec notamment une guitare lead bien en verve et de nombreux riffs inspirés par l’école mélo-death suédoise. La voix, quant à elle, évolue dans le registre hurlé habituel façon hardcore, en alternance avec ces fameux refrains popularisés par LINKIN PARK (« Revolver » entre autres), tout cela sans oublier la légère pointe de mathcore qui va bien, un réflexe toujours efficace lorsque l’on veut transformer une rythmique insipide en quelque chose de faussement complexe et réfléchi. Ton plan de guitare est fade ? Bah joue-le à contre-temps mon gars, avec le gros son tu verras ça transcende tout. Et pour peu que tu disposes d’un batteur qui sache bien placer ses coups de caisse claire, c’est le Grammy Awards assuré.

Heureusement, il n’y a que six titres pour une durée inférieure à vingt minutes mais je peine néanmoins à trouver quoi que ce soit de positif à dire sur cette nouvelle formation. Parce que déjà que le style dans lequel elle évolue incarne ce qui est sans doute arrivé de pire au metal ces dernières années, elle en reprend tous les poncifs sans efforts particuliers pour y mettre une touche un tant soit peu personnelle. Et même si je reconnais que les petits clins d’œil à MESHUGGAH peuvent s’avérer plaisants, cette musique qui se donne des allures de dur à cuire n’est en fait pas plus nocive que celle de ces groupes de bals lycéens que l’on peut entendre dans des séries telles que Dawson ou Les frères Scott.

Pourquoi diable en parler alors ? Mais parce que cela a été demandé par Metallizer PR, qui doit être une espèce d’agent artistique, et que j’essaie de respecter mon engagement de parler de ces formations indépendantes qui émergent. Parfois, je tombe sur des perles, parfois c’est une perte de temps, je l’accepte. A votre bon cœur messieurs dames ? Non, l’argent restera dans ma poche ce coup-ci.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Lestat citer
Lestat
05/12/2023 21:21
Oui, le chant clair dans ce genre, c'est vraiment très fâcheux.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
05/12/2023 15:07
"...cette musique qui se donne des allures de dur à cuire n’est en fait pas plus nocive que celle de ces groupes de bals lycéens que l’on peut entendre dans des séries telles que Dawson ou Les frères Scott". j'adore ! C'est tellement ça en plus ! Mort de Rire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sunmancer
Metalcore
2023 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 2.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sunmancer
Sunmancer
Metalcore - 2023 - Etats-Unis
  

formats
  • Digital / 24/11/2023 - Indépendant

tracklist
01.   Liminal Rift  (03:24)
02.   Descender  (03:46)
03.   Nexus Hive  (03:50)
04.   Revolver  (02:54)
05.   Delirium Redux  (02:53)
06.   Fatalist  (03:09)

Durée : 18:36

parution
24 Novembre 2023

Essayez plutôt
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Whatever It May Take

2002 - Lifeforce Records
  
A Life Once Lost
A Life Once Lost
Iron Gag

2007 - Ferret Music
  
As You Left
As You Left
Silver Chains Golden Veins

2023 - Indépendant
  
All That Remains
All That Remains
The Fall Of Ideals

2006 - Prosthetic Records
  
Dead To Fall
Dead To Fall
Everything I Touch Falls To Pieces

2002 - Victory Records
  

Indicible + March of Scylla + Splice
Lire le live report
No Return
Self Mutilation
Lire la chronique
Cystic
Palace Of Shadows
Lire la chronique
TINA TURNER FRAISEUR
Lire l'interview
En Finir...
Résigné (EP)
Lire la chronique
Campaign for Musical Destruction Tour 2024
Master + Napalm Death + Pri...
Lire le live report
Woods of Infinity
The Northern Throne (Compil.)
Lire la chronique
Savage
Demo 1 (Démo)
Lire la chronique
Shitstorm
Only In Dade
Lire la chronique
Ild
Kvern
Lire la chronique
Apparition
Apparition (Démo)
Lire la chronique
Soul Incursion
Eternal Darkness (EP)
Lire la chronique
Fetid Zombie
Where Worms Craw (EP)
Lire la chronique
Jarhead Fertilizer
Carceral Warfare
Lire la chronique
...and Oceans
Cosmic World Mother
Lire la chronique
Knoll
As Spoken
Lire la chronique
Tomb Mold
Aperture Of Body (EP)
Lire la chronique
Aūkels
Meddjan sklāit ten
Lire la chronique
Torture Rack
Primeval Onslaught
Lire la chronique
Plague Of The Fallen
Amongst The Rats
Lire la chronique
Farsot
Life Promised Death
Lire la chronique
Dismo
The Achitect of Chaos
Lire la chronique
Monolyth + Përl + Nemost
Lire le live report
Benediction
Subconscious Terror
Lire la chronique
Near Death Experience
Brief is the Light
Lire la chronique
Gosudar / Malignant Altar
Gosudar / Malignant Altar (...
Lire la chronique
Abject Mentor
Abominaciones
Lire la chronique
Sardonic Witchery
Barbaric Evil Power
Lire la chronique
L7
Bricks Are Heavy
Lire la chronique
Darkspace
Dark Space -II
Lire la chronique