chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
90 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cosmic Forest - My Eyes Cold as the Darkest Winter Nights

Chronique

Cosmic Forest My Eyes Cold as the Darkest Winter Nights (EP)
Isaro Aprilianto… C’est le nom de l’homme qui se cache derrière cette jeune formation de COSMIC FOREST. Et la première curiosité vient de sa nationalité. Il est indonésien. C’est vrai, ce n’est pas rare du tout de trouver des groupes venus de ce pays mais ils restent particulièrement méconnus dans le monde occidental. Et en plus, lui est encore à part parmi ses compatriotes : il n’officie pas dans le black cru et puant mais propose des atmosphères inspirées par des sensations délicates, par une élévation spirituelle, par une paix intérieure. La comparaison la plus évidente si l’on reste dans les visages connus de sa scène se fera alors avec Ryo, réputé à l’international pour son implication au sein de PURE WRATH. Leurs musiques divergent, leurs sensibilités les rapprochent.

Isaro Aprilianto est vite tombé dans le black metal atmosphérique, et avant de s’investir dans COSMIC FOREST, il a passé toute sa première année COVID à composer pour un premier projet qu’il avait nommé HUSETS NATUR. En une seule année, il en a découlé 4 albums, deux EP et un split. L’artiste ne s’est pas nécessairement lassé de cette passion soudaine, mais il a eu d’autres petites idées musicales, et l’envie de rajouter des images plus spatiales à son univers. C’est ainsi qu’est né COSMIC FOREST en 2021, très vite dévoilé par un premier album en juin. Cet opus est resté assez confidentiel, d’abord en digital puis dans une version cassette qui fut proposée deux mois plus tard par l’Indonésien Ancient Horror Records. Connaissant la suractivité de l’homme, nous attendions une suite très rapidement. Il a finalement fallu attendre car il s’est fait silencieux de nombreux mois, et n’est réapparu qu’en février 2023 avec un EP trois titres ne cumulant même pas 20 minutes. La même petite écurie en a encore sorti la version K7, mais il a tapé dans l’œil d’un plus gros, le Chinois de Pest Productions, qui en a proposé deux mois plus tard une version CD agrémentée de deux titres supplémentaires.

Et je suis bien content de m’être procuré cette version qui atteint ainsi presque 30 minutes car COSMIC FOREST est vraiment doué pour créer des atmosphères fidèles à son nom. Certes, il a un côté « spatial » évident, mais il garde toujours les pieds sur terre… Le « Cosmic » cotoie ainsi très naturellement le « forest ». dans un black metal atmosphérique et mélodique envolé qui nous donne l’impression de parcourir les bois en observant les étoiles. Si les odeurs et les sons viennent de la terre, la vue et l’esprit se perdent dans le ciel.

Le premier et le quatrième titres sont des pistes instrumentales qui mettent en condition et les trois autres sont de magnifiques évasions spirituelles. Ils sont incrustés dee légers claviers qui ajoutent une belle dimension majestueuse à l’ensemble. C’est vraiment délicieux, et on ne peut qu’espérer avoir rapidement une suite, plus longue, encore plus immersive. Vivement. Non, je n’ai pas grand chose à dire de plus, si ce n’est qu’il y a vraiment de bonnes raisons d’aller essayer.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cosmic Forest
Black Metal Mélodique
2023 - Pest Productions
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Cosmic Forest
Cosmic Forest
Black Metal Mélodique - 2018 - Indonésie
  

tracklist
01.   As the Sky Goes from Dark to Black
02.   The Essence to Open Those Gate
03.   A Thousand Black Clouds Storm
04.   Gloomy Fog and Rain Enveloped the Soul
05.   Journey Through My Soul's Infinity

Durée : 26:54

parution
15 Avril 2023

Essayez aussi
Vreid
Vreid
V

2011 - Indie Recordings
  
Alastor
Alastor
Waldmark

2016 - Wrath of the Tyrant Records
  
Bergrizen
Bergrizen
Der unsterbliche Geist

2017 - Purity Through Fire
  
Catamenia
Catamenia
Eternal Winter's Prophecy

2000 - Massacre Records
  
Dawn Of Dreams
Dawn Of Dreams
Darklight Awakening

2000 - Last Episode
  

Indicible + March of Scylla + Splice
Lire le live report
No Return
Self Mutilation
Lire la chronique
Cystic
Palace Of Shadows
Lire la chronique
TINA TURNER FRAISEUR
Lire l'interview
En Finir...
Résigné (EP)
Lire la chronique
Campaign for Musical Destruction Tour 2024
Master + Napalm Death + Pri...
Lire le live report
Woods of Infinity
The Northern Throne (Compil.)
Lire la chronique
Savage
Demo 1 (Démo)
Lire la chronique
Shitstorm
Only In Dade
Lire la chronique
Ild
Kvern
Lire la chronique
Apparition
Apparition (Démo)
Lire la chronique
Soul Incursion
Eternal Darkness (EP)
Lire la chronique
Fetid Zombie
Where Worms Craw (EP)
Lire la chronique
Jarhead Fertilizer
Carceral Warfare
Lire la chronique
...and Oceans
Cosmic World Mother
Lire la chronique
Knoll
As Spoken
Lire la chronique
Tomb Mold
Aperture Of Body (EP)
Lire la chronique
Aūkels
Meddjan sklāit ten
Lire la chronique
Torture Rack
Primeval Onslaught
Lire la chronique
Plague Of The Fallen
Amongst The Rats
Lire la chronique
Farsot
Life Promised Death
Lire la chronique
Dismo
The Achitect of Chaos
Lire la chronique
Monolyth + Përl + Nemost
Lire le live report
Benediction
Subconscious Terror
Lire la chronique
Near Death Experience
Brief is the Light
Lire la chronique
Gosudar / Malignant Altar
Gosudar / Malignant Altar (...
Lire la chronique
Abject Mentor
Abominaciones
Lire la chronique
Sardonic Witchery
Barbaric Evil Power
Lire la chronique
L7
Bricks Are Heavy
Lire la chronique
Darkspace
Dark Space -II
Lire la chronique