chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Woods of Infinity - The Northern Throne

Chronique

Woods of Infinity The Northern Throne (Compil.)
Cela fait 13 ans que le dernier album de WOODS OF INFINITY est sorti, et bientôt autant d’années qu’il a splitté. Et comme pour toute disparition d’un être cher, sa fin a provoqué un deuil. Mais alors que normalement un deuil prend fin avec le temps passé, le mien ne s’est jamais terminé. J’ai toujours continué à penser au groupe, à une éventuelle reformation, à la création d’un groupe similaire... J’avais surtout l’impression d’une fin en queue de poisson, et que beaucoup de choses restaient à dire, que la boucle n’avait pas encore été bouclée… Mon deuil perdurait et je craignais qu’il ne finisse jamais... C’est chose faite. Enfin, je suis apaisé. Et ce qui m’a permis de l’être, c’est tout simplement cette compilation, miracle apparu subitement en février 2024.

Cette sortie n’était pas le remède que j’imaginais, et pourtant elle a été salvatrice, se présentant finalement comme un véritable trésor pour tout amoureux du groupe suédois. Pourquoi ? Parce qu’elle réunit pratiquement tous les morceaux rares du duo et qu’elle permet de recoller tous les morceaux du puzzle WOODS OF INFINITY. En proposant ces morceaux qui n’étaient sortis que sous des formats vinyles ou tapes, sur des éditions limitées, sur des compilations inconnues, The Northern Throne est comme trouver une vidéo d’un parent mort, sur laquelle on le voit dans des instants qu’on ne connaissait pas, qu’on connaissait peu, qu’on connaissait mais sans avoir les détails… Et du coup, on en finit apaisé. Cette compilation apporte l’acceptation parce qu’elle aide à boucler la fameuse boucle, à tout comprendre de notre groupe favori. Il faut dire qu’elle est très généreuse et complète, avec 24 morceaux répartis sur deux CD. Bien sûr, il y en a certains que l’on connaissait déjà bien, comme le célèbre « Summer is Not My Friend » tiré de l’EP Frozen Nostalgia de 2008, mais d’autres n’étaient jamais parvenus à mes oreilles, comme « Iklädda ert sista andetag », sorti à l’origine en 2009 sur une compilation entre plusieurs groupes. Je me suis d’ailleurs amusé à retrouver d’où venaient toutes ces pistes, et voici le résultat de mes recherches :


1. « Hommage till krig » est tiré d’une demo de 2003 qui n’a jamais vu le jour, appelée Altar Of The Wistful.
2. « Iklädda ert sista andetag » vient d’une compilation appelée Eight Acts Of Origin sur laquelle on retrouve aussi des morceaux d’AKITSA, PAGAN HELLFIRE, MÖRKER etc...
3. « Summer is Not My Friend » était à la base sur l’EP Frozen Nostalgia (2008).
4. « Stolthet » était un morceau sur le Promo 2001, qui était une demo.
5. « Worship Us » était présent sur plusieurs sorties : la demo Skog de 1999, le Promo 2001, mais aussi l’EP de 2003 I-20.
6. « Hjässa » est une composition qui figurait en 2009 sur le split avec ARKHA SVA : Old Ugly Trees.
7. « Northern Grimwaste » apparaissait sur Gaggenau, une demo de 2000.
8. « Excursions Into the Uncanny Valley » était la deuxième piste sur l’EP Frozen Nostalgia en 2008.
9. « Silence After War » était sur la demo Trollhämnd de 1999 ainsi que sur Gaggenau la demo de 2000 et l’EP I-20 de 2003.
10. « Etwas besonderes im sauna » était présenté comme un bonus de Ljuset, l’album de 2006.
11. « Render God » se trouvait aussi sur l’EP I-20 (2003).
12. « Lidande upphöjt till tvà » vient du split de 2004 avec HORNA.
13. « Uppgivet hjärta » est le morceau du split avec JOYLESS de 2005.
14. « Moonlight Shadow » est une reprise de Mike Oldfield qui était ajoutée à la version Tape de Hejdå.
15. « Det är mycket med det jordiska » est l’un des derniers morceaux composés par WOODS OF INFINITY, présent sur Adeus, le split avec DEFUNTOS de 2013.
16. « My First Victim », vieux morceau du Promo 2001 (Demo 2001)
17. « Under Our Boots » est l’un des titres parus sur 30/7 (demo de 2010).
18. « Quintessence » est une reprise de DARKTHRONE sortie sur Gaggenau (Demo 2000).
19. « Thule vaknar » était un titre bonus de la version vinyle de l’EP Hopplös väntan (2010).
20. « Cancerous Jesus Christ » apparaît sur la demo de 2000 Gaggenau et celle de 2001 Promo 2001.
21. « Lady Spring » était sur la demo : 30/7 (Demo 2010).
22. « Pappa Satan » était aussi sur Old Ugly Trees, le split avec ARKHA SVA de 2009.
23. « Ledsagad » était aussi un bonus pour l’album Hejdå, mais version vinyle en 2008.
24. « Avklädd, klädd och oförstadd », enfin, était sur le split avec ARMAGGEDON paru en 2010 : Anti Zionist.

Ce que j’ai beaucoup apprécié en plus du fait de retrouver tous ces titres rares, c’est qu’ils ne soient pas présentés dans un ordre chronologique. Car WOODS OF INFINITY a eu des périodes différentes, mais elles étaient toutes intéressantes, déjà torturées dès les débuts, avec toujours ce talent pour raconter et représenter le mal-être, le dégoût, la haine et l’incompréhension des autres, du monde, mais aussi de soi-même.

Tous les titres sont-ils excellents ? Non, mais ils sont tous nécessaires car ils font tous partie de l’histoire de WOODS OF INFINITY, ils contiennent tous une de ses facettes, ils forment un tout qui a besoin de chacune de ses parties. Voilà pourquoi cette compilation ne peut que recevoir la note maximale de 10/10. Elle n’est pas une pierre de plus à l’édifice construit par le groupe, mais elle en est les bases et les structures, l’âme, l’esprit et le corps. Elle est aussi la grosse pièce qui manquait pour qu’enfin le fan que je suis puisse accepter la fin. Je vais surtout pouvoir maintenant me consacrer pleinement à mes espoirs de nouvelles compositions pour SAPAUDIA, groupe français dans lequel Ravenlord officie et qui a tendance lui aussi à se faire trop peu présent...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Woods of Infinity
Black Metal Torturé
2024 - War Against Yourself Records
notes
Chroniqueur : 5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Woods of Infinity
Woods of Infinity
Black Metal Désespéré - 1999 † 2012 - Suède
  

tracklist
01.   Hommage till krig
02.   Iklädda ert sista andetag
03.   Summer is Not My Friend
04.   Stolthet
05.   Worship Us
06.   Hjässa
07.   Northern Grimwaste
08.   Excursions Into the Uncanny Valley
09.   Silence After War
10.   Etwas besonderes im sauna
11.   Render God
12.   Lidande upphöjt till tvà
13.   Uppgivet hjärta
14.   Moonlight Shadow
15.   Det är mycket med det jordiska
16.   My First Victim
17.   Under Our Boots
18.   Quintessence
19.   Thule vaknar
20.   Cancerous Jesus Christ
21.   Lady Spring
22.   Pappa Satan
23.   Ledsagad
24.   Avklädd, klädd och oförstadd

Durée : 113:16

parution
16 Février 2024

voir aussi
Woods of Infinity
Woods of Infinity
Hamptjärn

2007 - Supernal Music
  
Woods of Infinity
Woods of Infinity
Förintelse & Libido

2004 - Total Holocaust Records
  

Essayez aussi
Sytris
Sytris
Confessions of the Fall

2012 - Hell Is Here Production
  
Oak
Oak
Judas

2020 - Feu Follet Productions
  
Dégénéréscence
Dégénéréscence
...Ainsi! Nous dansâmes aux limbes détestées...

2022 - Drakkar Productions
  
Impavida
Impavida
Antipode

2019 - Ván Records
  
Heimdalls Wacht
Heimdalls Wacht
Mystagogie - Lieder voll Ewigkeit

2023 - Trollzorn Records
  

Darkest Hour
Perpetual | Terminal
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scenes From The Afterlife
Lire la chronique
Echoplain
In Bones
Lire la chronique
Aristarchos
Martyr of Star and Fire
Lire la chronique
Ritual Death
Ritual Death
Lire la chronique
Terravore
Spiral of Downfall
Lire la chronique
Apparition
Fear The Apparition
Lire la chronique
Diabolus In Musica - Exposition Philharmonie de Paris
Lire le dossier
Skeletal Remains
Fragments Of The Ageless
Lire la chronique
Carnifex
The Diseased And The Poisoned
Lire la chronique
Abigor
Taphonomia Aeternitatis
Lire la chronique
David Eugene Edwards
Hyacinth
Lire la chronique
Lemming Project
Extinction
Lire la chronique
Keys To The Astral Gates And Mystic Doors
Keys To The Astral Gates An...
Lire la chronique
Dödsrit
Nocturnal Will
Lire la chronique
Griefgod
Deterioration
Lire la chronique
Yattering
III
Lire la chronique
Mortual
Evil Incarnation (EP)
Lire la chronique
Belore
Eastern Tales
Lire la chronique
Malicious
Merciless Storm (EP)
Lire la chronique
Hysteria
Heretic, Sadistic And Sexua...
Lire la chronique
Bilwis
Hameln
Lire la chronique
Terranovem
Valley of Pariahs
Lire la chronique
Forbidden
Forbidden Evil
Lire la chronique
Endemic
The Church Of Destruction
Lire la chronique
Tressekter
Occult Astral Decimation (EP)
Lire la chronique
Brodequin
Harbinger Of Woe
Lire la chronique
Invocator
Excursion Demise
Lire la chronique
Carnifex
Dead In My Arms
Lire la chronique
Worst Doubt
Immortal Pain (EP)
Lire la chronique