chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
146 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Tressekter - Occult Astral Decimation

Chronique

Tressekter Occult Astral Decimation (EP)
Le duo qui compose TRESSEKTER vient de Marseille mais quand tu écoutes sa musique, ce ne sont clairement pas les sketches de Patrick Bosso qui te viennent en tête, ni des photos de la canebière ou du stade Vélodrome. Non. Tu as envie de te faire tout petit, de te recroqueviller dans un coin comme un frêle chinchilla apeuré en attendant que ça passe. Mais pourquoi donc tant de terreur ? Ce n’est que de la musique après tout ! Certes mais moi, la noise, ça me fait flipper, cela m’attaque les nerfs, tu me frotterais les dents avec du papier aluminium, tu obtiendrais le même résultat. Pourtant, Subjugus et STHXT, ils avaient parlé de black metal noise, donc moi j’ai naïvement cru qu’il y aurait des guitares, un semblant de rythme, un semblant de chant… Dans le cul Lulu ! 100% bruitiste, que ce soit « Occult Astral Decimation » ou « M.A.W. », tous deux sortis en mai 2023. Par conséquent, les amateurs de black, même de raw true brutal lo-fi machin chouette, ils ne vont pas s’y retrouver c’est sûr ! Où qu’il est mon riff ? Où qu’il est mon blast ? Où qu’elle est ma voix criarde ? Où qu’ils sont mes corpse paint ? « Salut mon pote » comme concluait Michel Drucker lors de son hommage à Johnny.

Bon, une fois qu’on a fait le deuil d’écouter du metal, il reste quoi ? Une ambiance macabre, oui. La bande-son de ton dernier voyage, c’est exact, sauf que plus tu avances vers le bout du tunnel plus tu t’aperçois que ce que tu prenais pour de la lumière est en fait le feu de la géhenne, personne ne t’y attend avec un cocktail décoré d’une ombrelle ou d’une tranche de citron, tu vas en chier comme jamais. En fait, j’ai écouté TRESSEKTER dans le même état d’esprit que si je voyais les Cénobites débarquer dans mon appartement. Le genre de réjouissances dont tu te passerais bien, certainement.

Mais si ce n’est pas du metal, ai-je bien raison de cependant en parler en ces pages ? Je me suis dit qu’il y aurait éventuellement parmi vous quelques clients amateurs de torture auditive, sans compter qu’un tel condensé de noirceur peut toujours trouver preneur. Et si vraiment vous n’y arrivez pas, tentez alors l’expérience GOAASTM, composé du seul Subjugus. Cela est certes on ne peut plus rudimentaire mais, au moins, on arrive à se raccrocher à quelque chose de déjà entendu, comme des instruments à cordes.

Je sais bien qu’en matière de noise, il existe bien pire. Il suffit d’aller faire un tour du côté des Japonais pour dénicher des trucs improbables qui te rendent maboule en trois secondes mais, tout de même, cet effort maladif des Français mérite d’être salué, même si mes goûts me tiendront fermement éloigné de ce genre de projet mortifère.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Lestat citer
Lestat
07/04/2024 15:27
Citer Drucker à propos de Johnny dans une chronique de Black Noise Ambiant, c'est balèze et bien amené ;-) !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Tressekter
Black Noise Ambient
2023 - Ancient Retribution Productions
notes
Chroniqueur : 3.25/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Tressekter
Tressekter
Black Noise Ambient - 2022 - France
  

formats
tracklist
01.   The Subjugator  (02:30)
02.   Insemination Into Ugliness  (03:11)
03.   Ancient Retribution  (04:14)
04.   Masturbation Crucifixion  (03:05)
05.   Melted Blood  (02:57)
06.   Protestor  (07:24)

Durée : 22:41

line up
  • Subjugus / Vicious Beatings/ultra Organ/sinister Exaggerations
  • STHXT / Phlegms of the Ancients/undead Manifestation From the East

parution
1 Mai 2023

Essayez plutôt
Menace Ruine
Menace Ruine
Union of Irreconcilables

2010 - Aurora Borealis Records
  

Dodsferd
Wrath
Lire la chronique
Heresiarch
Edifice
Lire la chronique
Tombstoner
Rot Stink Rip
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Antzaat / Ronarg
Madness / Morgen (Split 12")
Lire la chronique
Critical Defiance
The Search Won't Fall...
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
European Tour 2024
Malepeste + Midnight Odyssey
Lire le live report
Sakna
De Syv Dødssynder
Lire la chronique
Phantom
Handed To Execution
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
brokNface
Leave to Live (EP)
Lire la chronique
Mindz Eye
The Vision
Lire la chronique
Chainsword
Born Triumphant
Lire la chronique
Belore + Griffon
Lire le live report
Summoned to Suffer - European Tour May 2024
Demiurgon + Pessimist + Tal...
Lire le live report
Tenebro
L'Inizio Di Un Incubo
Lire la chronique
Alkhemia
Abraxas
Lire la chronique
Contre-Feux
La morsure (EP)
Lire la chronique
Assylum
Far Beyond Madness
Lire la chronique
Hagetisse
The Fountain of Fallen Stars
Lire la chronique
Karabiner
Unbeaten (EP)
Lire la chronique
Inquisition
Veneration of Medieval Myst...
Lire la chronique
Mons Veneris
Ascent into Draconian Abyss
Lire la chronique
Aborted
Vault Of Horrors
Lire la chronique
Cryptic Process + Inhumate + Putrefaction of Rotting Corpses (P.O.R.C.) + Serpillère + Pendrak
Lire le live report
INHUMATE - Clap de (presque) fin
Lire l'interview
Borgtårn
Sorte Makt
Lire la chronique
Atrophy
Asylum
Lire la chronique
Necrophobic
In The Twilight Grey
Lire la chronique