chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
165 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Keys To The Astral Gates And Mystic Doors - Keys To The Astral Gates And Mystic Doors II

Chronique

Keys To The Astral Gates And Mystic Doors Keys To The Astral Gates And Mystic Doors II (Démo)
Il n’aura fallu que six mois, même pas, à Keys To The Astral Gates And Mystic Doors pour revenir à la charge avec la sortie d’une seconde démo intitulée tout simplement Keys To The Astral Gates And Mystic Doors II parue une fois de plus sous la bannière du label Empty Pit Recordings.

Pour ce retour aux affaires, le duo a eu la bonne idée d’aller prendre l’air sur les hauteurs. Une décision qui semble réjouir nos deux protagonistes à en juger le sympathique cliché qui illustre cette seconde démo et qui, malgré un changement de paysage, va à nouveau très vite nous renseigner sur ce que l’on peu attendre de ce mystérieux duo. C’est également avec un plaisir non dissimulé que l’on va retrouver cet improbable logo qui, on l’espère, continuera d’accompagner l’entité tout au long de sa modeste carrière.

Au programme de cette seconde démonstration, cinq nouveaux morceaux parmi lesquels une introduction ("Descended") et un titre instrumental en forme d’interlude ("Snowbringer's Spell") s’étirant sur près de vingt-et-une minutes. Sans grande surprise, la production reste ici identique à celle de Keys To The Astral Gates And Mystic Doors soit un son âpre et famélique particulièrement raccord avec cette idée de Black Metal rétrograde qui anime la jeune formation américaine depuis ses débuts. Une fois de plus, celle-ci sera sûrement un frein aux quelques oreilles les plus chastes habituées à des sonorités généralement plus léchées mais c’est ce qui participe au caractère résolument authentique et suranné de l’ensemble.

Comme on pouvait s’en douter, Keys To The Astral Gates And Mystic Doors II n’est pas l’occasion pour le groupe de changer de registre ni de surprendre l’auditeur avec une formule complètement chamboulée. Pour autant, malgré cette introduction inquiétante sur fond de boucle sinistre, le duo va choisir de changer de registre avec "That Which Dwells Within", un titre à l’atmosphère bien moins suffocante constitué de deux parties bien distinctes. La première qui court grosso modo jusqu’à 2:44 va jouer la carte d’un Black Metal lancinant et presque bucolique par le choix d’un rythme lent et processionnaire et d’une mélodie particulièrement entêtante dont émane une certaine mélancolie. Passé cette première partie, les choses vont alors s’emballer d’abord de façon posé par le biais d’une accélération Punk sur fond de toupa-toupa plutôt tranquilles avant l’arrivée de blasts à compter de 4:28. Si le rythme devient alors un petit peu plus nerveux et tendu sur cette seconde partie, le duo continue d’y insuffler un brin de mélodie en reprenant notamment le même motif qu’au début du morceau.
Avec le morceau suivant ("Vampyric Comet"), Keys To The Astral Gates And Mystic Doors laisse de côté l’aspect processionnaire entendu sur l’entame de "That Which Dwells Within" mais en conserve la nature dépouillée, le rythme Punk entrainant et le caractère mélodique particulièrement entêtant. Trois minutes et vingt-sept secondes menées le couteau entre les dents pour un résultat peut-être convenu mais néanmoins toujours très efficace.
Vient après le titre "Snowbringer's Spell", un interlude instrumental blindé de souffle et de nappes de synthétiseur pour une ambiance médiévale et fantomatique pas foncièrement désagréable mais en ce qui me concerne trop peu intéressante pour y déceler un véritable intérêt. Quatre minutes qui viennent quelque peu plomber la dynamique des deux titres précédents et qui auraient très certainement pu être écourtées peut-être pas de moitié mais au moins d’une bonne minute...
C’est avec "What Is The Glimmer 'Top The Looming Castle Bell" que la mystérieuse entité américaine vient conclure cette seconde démo. Un titre qui par sa mélodie et sa construction vient rappeler ce que j’évoquais dans ma précédente chronique, celle des Canadiens de Conifère. On va en effet retrouver ici des sonorités très éloignées de la scène Black Metal et qui à titre personnel m’évoquent la scène Rock indépendante des années 90. Une approche toujours très intéressante lorsqu’elle est maniée aussi habilement puisqu’à ces mélodies lumineuses viennent en effet s’ajouter cette voix arrachée, douloureuse et lointaine, quelques accélérations bien senties et une atmosphère à la fois mélancolique et glorieuse.

Assez peu client de l’exercice du "titre par titre", je ne me voyais pourtant pas faire autrement dans la mesure où les cinq compositions de cette seconde démo mettent en avant des sonorités relativement différentes les unes des autres. Alors évidemment, on pourrait penser que de fait, le tout manque d’homogénéité mais en vrai ce n’est pas le cas puisque Keys To The Astral Gates And Mystic Doors II continue de s’inscrire dans le registre d’un Black Metal cru et primitif renvoyant, pour l’essentiel, à certains groupes issus de la seconde vague. Cependant, au petit jeu des comparaisons, on lui préfèrera tout de même sa frangine globalement plus efficace et mémorable.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Keys To The Astral Gates And Mystic Doors
Black Metal
2024 - Empty Pit Recordings
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Keys To The Astral Gates And Mystic Doors
Keys To The Astral Gates And Mystic Doors
Black Metal - 2023 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Descended  (00:55)
02.   That Which Dwells Within  (06:57)
03.   Vampyric Comet  (03:27)
04.   Snowbringer's Spell  (04:08)
05.   What Is the Glimmer 'Top The Looming Castle Bell  (05:25)

Durée : 20:52

line up
parution
31 Janvier 2024

Essayez aussi
Darvaza
Darvaza
The Downward Descent (EP)

2015 - Terratur Possessions
  
Secrets Of The Moon
Secrets Of The Moon
Antithesis

2006 - Lupus Lounge
  
Somme
Somme
Somme (EP)

2020 - Autoproduction
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The Darker Paths

2018 - Hells Headbangers Records
  
Hoth
Hoth
Oathbreaker

2014 - Autoproduction
  

Dodsferd
Wrath
Lire la chronique
Heresiarch
Edifice
Lire la chronique
Tombstoner
Rot Stink Rip
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Antzaat / Ronarg
Madness / Morgen (Split 12")
Lire la chronique
Critical Defiance
The Search Won't Fall...
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
European Tour 2024
Malepeste + Midnight Odyssey
Lire le live report
Sakna
De Syv Dødssynder
Lire la chronique
Phantom
Handed To Execution
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
brokNface
Leave to Live (EP)
Lire la chronique
Mindz Eye
The Vision
Lire la chronique
Chainsword
Born Triumphant
Lire la chronique
Belore + Griffon
Lire le live report
Summoned to Suffer - European Tour May 2024
Demiurgon + Pessimist + Tal...
Lire le live report
Tenebro
L'Inizio Di Un Incubo
Lire la chronique
Alkhemia
Abraxas
Lire la chronique
Contre-Feux
La morsure (EP)
Lire la chronique
Assylum
Far Beyond Madness
Lire la chronique
Hagetisse
The Fountain of Fallen Stars
Lire la chronique
Karabiner
Unbeaten (EP)
Lire la chronique
Inquisition
Veneration of Medieval Myst...
Lire la chronique
Mons Veneris
Ascent into Draconian Abyss
Lire la chronique
Aborted
Vault Of Horrors
Lire la chronique
Cryptic Process + Inhumate + Putrefaction of Rotting Corpses (P.O.R.C.) + Serpillère + Pendrak
Lire le live report
INHUMATE - Clap de (presque) fin
Lire l'interview
Borgtårn
Sorte Makt
Lire la chronique
Atrophy
Asylum
Lire la chronique
Necrophobic
In The Twilight Grey
Lire la chronique