chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
154 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lemming Project - Extinction

Chronique

Lemming Project Extinction
Qu’est-ce qu’elle a pu me faire rêver cette pochette d’« Extinction » en 1991… LEMMING PROJECT, ce fut typiquement le genre de groupes sur lesquels je fantasmais à bloc, à force de voir la publicité dans tous les magazines sans jamais pouvoir l’écouter, faute de distribution correcte. En plus, dans mes souvenirs, c’était une espèce de all stars band, ce qui alimentait encore le mythe, alors que pas du tout ! Que des Allemands aussi obscurs que besogneux et qui semblent avoir mis fin à leurs activités musicales après « Hate and Despise » (1992), un second LP sur lequel les avis sont d’ailleurs assez mitigés.

Mais ce « Extinction », évidemment abrité chez Noise Records, il respire tellement les années 90 que ce serait malheureux de passer plus longtemps à côté. Il sent bon le MORGOTH d’avant « Odium » mais tout de même avec une dimension un peu plus expérimentale au niveau des structures, des solos, qui, sans en faire une formation d’hurluberlus, la place dans la catégorie des chercheurs, de ceux qui avaient alors déjà pigé que le death metal pouvait être autre chose que des meuglements putrides. Bon, quand je dis « chercheur », n’imaginez pas non plus le professeur Tournesol, nous sommes plus au niveau du petit laboratoire de campagne qui subvient à ses besoins en organisant des kermesses pour vendre quelques würste et faire des appels aux dons mais, tout de même, l’objectif est atteint. Par certains aspects, je trouve même que ce disque a un côté pré « Spheres » (PESTILENCE), pas tellement pour l’usage de synthétiseurs, ils sont ici totalement absents, mais davantage pour l’approche plus complexe du riffing ou encore du fait de certaines ambiances hallucinées.

Et puis il y a le chant de Hendrik Vanegrow, parfait et typique de l’époque dans cet exercice subtil du guttural raclé en fond de gorge, ce petit glaviot que l’on n’arrive jamais à dégager et qui donne à la voix ce ton gras de malade en souffrance. On aime bien évidemment ! De toute façon, pourquoi je m’embête à vanter les mérites d’un disque de death paru en 1991 ? Il n’y avait que des génies à cette époque et l’on en a un petit aperçu ici, dans un style certes peu démonstratif en termes de vitesse ou de solos flamboyants mais plutôt en matière d’ambiance, de tessitures, avec en prime un finish teinté de hardcore qui n’est pas sans faire un clin d’œil à la première démo « Negative Hatecore ». Car oui, LEMMING PROJECT, ça reste de la haine, certes mâtinée d’humour noir mais focalisée sur les travers d’une société que les musiciens percevaient déjà comme pervertie, malsaine, des complotistes avant l’heure (« Reality is a lie ») qui parlaient de manipulations génétiques, d’expérimentations pratiquées sur des humains, etc. On ne peut pas dire que l’actualité récente leur donne tort à ces braves teutons, cet album n’en devenant que plus essentiel à la culture de tout un chacun.

Allez faire vos devoirs, écoutez « Extinction » deux ou trois fois, le grand oral approche et le Tout Puissant ne sera pas content si l’on répond faux à la question « qui est Thomas Jaschke ? ».

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
15/04/2024 13:31
Ash a écrit : coreandcoupdate a écrit : Je me souviens du morceau-titre qui fermait la face B de la compil Thrash & Speed, où l’on trouvait aussi Loudblast, Coroner, Skyclad, Mordred & co. Ça nous rajeunit pas !
J'avais cette compil en K7 et ce titre, "Zerfall", avait été écourté par rapport à la version de l'album ! En tout cas sur la version K7...
Album qui a beaucoup tourné et parfois tourne encore !


Merci de la correction : le titre était effectivement “Zerfall”. Et en effet, les coupures étaient fréquentes : le morceau de Loudblast avait lui aussi connu un bon coup de ciseaux
Ash citer
Ash
15/04/2024 12:49
note: 10/10
coreandcoupdate a écrit : Je me souviens du morceau-titre qui fermait la face B de la compil Thrash & Speed, où l’on trouvait aussi Loudblast, Coroner, Skyclad, Mordred & co. Ça nous rajeunit pas !
J'avais cette compil en K7 et ce titre, "Zerfall", avait été écourté par rapport à la version de l'album ! En tout cas sur la version K7...
Album qui a beaucoup tourné et parfois tourne encore !
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
15/04/2024 06:35
Je me souviens du morceau-titre qui fermait la face B de la compil Thrash & Speed, où l’on trouvait aussi Loudblast, Coroner, Skyclad, Mordred & co. Ça nous rajeunit pas !
Sosthène citer
Sosthène
14/04/2024 16:55
note: 7.5/10
Clairement. Le disque a super bien vieilli, il.merite mieux qu un succès d estime.
Raziel citer
Raziel
14/04/2024 10:22
Acheté en K7 à sa sortie.
Adoré de suite le caractère un brin "à part".
Reste un truc un peu cvlte pour moi aussi.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lemming Project
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  10/10
Webzines : (1)  6.67/10

plus d'infos sur
Lemming Project
Lemming Project
Death Metal - 1986 † 1993 - Allemagne
  

formats
tracklist
01.   Injection  (01:33)
02.   Hysteria  (06:54)
03.   Dust  (06:31)
04.   Experiments  (05:50)
05.   Zerfall  (07:06)
06.   The Sperm of the New Generation  (04:11)
07.   Ovens  (04:36)
08.   Rejections  (02:16)

Durée : 38:57

line up
Essayez aussi
Torturerama
Torturerama
It Begins At Birth (EP)

2014 - Dolorem Records
  
Chthonic Deity
Chthonic Deity
Reassembled In Pain (Démo)

2019 - Carbonized Records / Lunar Tomb Records
  
Preludium
Preludium
Redemption

2013 - Transcending Obscurity Records
  
Fetid
Fetid
Steeping Corporeal Mess

2019 - 20 Buck Spin Records
  
Grandiosa Muerte
Grandiosa Muerte
Egregor

2023 - Bitume
  

The Rottening
Seeds Of Death (EP)
Lire la chronique
Ufomammut
Hidden
Lire la chronique
Waves Idle Symmetry
Ametron
Lire la chronique
Sarcasm
Mourninghoul
Lire la chronique
Mega Slaughter
Calls From The Beyond
Lire la chronique
Tårfödd
M​ö​rker
Lire la chronique
Kronos + Seth
Lire le live report
Mortal Wound
The Anus Of The World
Lire la chronique
Ad Mortem
In Honorem Mortis
Lire la chronique
Rotting Christ
Pro Xristou
Lire la chronique
Extinguish
One Less Enemy
Lire la chronique
Dodsferd
Wrath
Lire la chronique
Heresiarch
Edifice
Lire la chronique
Tombstoner
Rot Stink Rip
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Antzaat / Ronarg
Madness / Morgen (Split 12")
Lire la chronique
Critical Defiance
The Search Won't Fall...
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
European Tour 2024
Malepeste + Midnight Odyssey
Lire le live report
Sakna
De Syv Dødssynder
Lire la chronique
Phantom
Handed To Execution
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
brokNface
Leave to Live (EP)
Lire la chronique
Mindz Eye
The Vision
Lire la chronique
Chainsword
Born Triumphant
Lire la chronique
Belore + Griffon
Lire le live report
Summoned to Suffer - European Tour May 2024
Demiurgon + Pessimist + Tal...
Lire le live report
Tenebro
L'Inizio Di Un Incubo
Lire la chronique
Alkhemia
Abraxas
Lire la chronique
Contre-Feux
La morsure (EP)
Lire la chronique