chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
153 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Aristarchos - Martyr of Star and Fire

Chronique

Aristarchos Martyr of Star and Fire
J’aime pas le nom de ce groupe. Il me fait penser aux Aristochats. Et même si j’apprécie les Aristochats, je n’ai pas envie d’avoir leurs petites tronches de matous en tête quand j’écoute du black metal. Et pourtant cette formation n’a rien à voir avec nos amis les bêtes. La référence est bien différente et surtout bien plus élitiste. Car voilà, ARISTARCHOS vient à l’origine de l’astronome et mathématicien grec Aristarque de Samos. Lui, c’était une tête, et il croyait à l’héliocentrisme, idée que le Soleil était immobile et que « la Terre tournait sur elle-même, se déplaçant sur un cercle centré sur le Soleil ». Une tête je vous dis !

Et c’est donc lui qui a inspiré les Anglais cachés derrière ce groupe de black metal. Intéressant n’est-ce pas d’être attiré par des thématiques plus complexes et plus savantes que les trop fréquents appels à Satan, appels aux vikings, appels à la forêt ou appels à Adolf ! D’emblée, ils nous donnent envie de les respecter. Et d’emblée on veut les comparer aux groupes les plus « futés » de notre scène. On imagine déjà entendre des compositions inspirées par ABIGOR, DEATHSPELL OMEGA ou bien DODECAHEDRON.

Eh bien c’est le cas. Un peu. Effectivement, elle est sophistiquée, orthodoxe, déstructurée et avant-gardiste. Sauf que voilà, c’est en petite quantité et ARISTARCHOS se révèle avant tout être un groupe raisonnable. Sophistiqué mais abordable, orthodoxe mais accessible, déstructuré mais harmonieux, avant-gardiste mais mélodique. Ses 4 pistes n’ont alors rien de pompeux, et elles pourront même paraître trop sages à ceux qui s’attendaient à des éléments plus alambiqués. En tout cas, elles s’écoutent avec plaisir et sans le moindre accroc. L’album n’est pas très long en plus, dépassant de peu les 30 minutes, et parvient à donner envie d’y revenir.

Le groupe a finalement du talent et du potentiel. Mais justement, lorsque l’on sort la carte « potentiel », on sous-entend clairement qu’il peut et doit mieux faire pour se rendre nécessaire. Je crains donc que ses qualités, évidentes, ne soient pas suffisantes et que son deuxième album n’arrive pas à se faire plus remarquer que le premier, qui était paru en 2021 sur le même label : Vendetta Records. Donnez-lui sa chance en tout cas !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Aristarchos
Black Metal
2024 - Vendetta Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Aristarchos
Aristarchos
Black Metal - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Atrium - Martyr of Star and Fire
02.   Orb - Shadow Memories of the Enlived amid the Deathless Aether
03.   Oath - Dispersal of the Spectral Awning in Perpetual Flame
04.   Adornment - Endless Syzygies of the Constant Immaterial

Durée : 32:45

parution
5 Avril 2024

Essayez aussi
Bekëth Nexëhmü
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)

2014 - Darker Than Black
  
Darkenhöld
Darkenhöld
A Passage To The Towers

2010 - Ancestrale Production
  
Marduk
Marduk
Rom 5:12

2007 - Blooddawn Productions
  
Nine Covens
Nine Covens
On the Dawning of Light

2012 - Candlelight Records
  
Crurifragium
Crurifragium
Beasts Of The Temple Of Satan

2017 - Invictus Productions
  

Heresiarch
Edifice
Lire la chronique
Tombstoner
Rot Stink Rip
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Antzaat / Ronarg
Madness / Morgen (Split 12")
Lire la chronique
Critical Defiance
The Search Won't Fall...
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
European Tour 2024
Malepeste + Midnight Odyssey
Lire le live report
Sakna
De Syv Dødssynder
Lire la chronique
Phantom
Handed To Execution
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
brokNface
Leave to Live (EP)
Lire la chronique
Mindz Eye
The Vision
Lire la chronique
Chainsword
Born Triumphant
Lire la chronique
Belore + Griffon
Lire le live report
Summoned to Suffer - European Tour May 2024
Demiurgon + Pessimist + Tal...
Lire le live report
Tenebro
L'Inizio Di Un Incubo
Lire la chronique
Alkhemia
Abraxas
Lire la chronique
Contre-Feux
La morsure (EP)
Lire la chronique
Assylum
Far Beyond Madness
Lire la chronique
Hagetisse
The Fountain of Fallen Stars
Lire la chronique
Karabiner
Unbeaten (EP)
Lire la chronique
Inquisition
Veneration of Medieval Myst...
Lire la chronique
Mons Veneris
Ascent into Draconian Abyss
Lire la chronique
Aborted
Vault Of Horrors
Lire la chronique
Cryptic Process + Inhumate + Putrefaction of Rotting Corpses (P.O.R.C.) + Serpillère + Pendrak
Lire le live report
INHUMATE - Clap de (presque) fin
Lire l'interview
Borgtårn
Sorte Makt
Lire la chronique
Atrophy
Asylum
Lire la chronique
Necrophobic
In The Twilight Grey
Lire la chronique
Corpus Diavolis
Elixiria Ekstasis
Lire la chronique