chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
177 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Inquisition - Veneration of Medieval Mysticism and Cosmological Violence

Chronique

Inquisition Veneration of Medieval Mysticism and Cosmological Violence
Tu sais, si tu me lis parfois, combien j’aime Inquisition. Très rare groupe à tutoyer les sommets à chaque disque, il est de ceux qui ne faillissent quasiment jamais. Et même si j’accuse une assez nette préférence pour les premiers albums, de Into the Infernal Regions à Nefarious Dismal Orations, la suite ne m’a jamais vraiment déçu, le niveau ne fléchissant jamais.

Le style du groupe, très atypique, forgé au feu d’un BM ultra typé, délivré par un binôme créatif et inventif, est reconnaissable entre mille. Au sommet de la hiérarchie, il n’a pas vraiment de prédateurs connus, qu’il partage avec d’autres sommités du genre.

Veneration of Medieval Mysticism and Cosmological Violence, le dernier venu, me paraît pourtant assez sensiblement changer de braquet. J’irais presque à dire, de style. Pas au sens strictement musical – c’est toujours du BM que tu entendras ici – mais de ton. D’atmosphère. Et c’est sublime.

Si l’on retrouve cette batterie épileptique qui dresse le mur du son typique du combo, comme ces petites digressions à la guitare, égrenées de-ci de-là (Witchcraft Within a Gothic Tomb et ses petits lead entêtants), la production s’est globalement assagie, devenant moins étouffante, plus claire, plus lumineuse. En deux mots, moins occulte. Les arrangements, notamment sur la guitare de Dagon, sont nombreux : les leads dont nous parlions sont parsemés sur les structures et lui apportent des respirations constantes, qui brisent parfois un peu la dynamique (Witchcraft Within a Gothic Tomb) tant ils sont lumineux, presque prog’ par endroits (le beau solo sur Crown of Light and Constellations, Memories Within an Empty Castle in Ruins et son départ solaire). Si la qualité des compos efface souvent cet écueil, le sentiment d’écouter parfois des titres plus rock tranche avec l’agression qui se dégage de certains morceaux (Crown of Light and Constellations et sa voix moyenne, Force of Death Is the Force of Life et ses accents Immortal époque Battles in the North…).

Pour autant, la science de composition du groupe l’emporte largement. Le mid-tempo met très bien en valeur la richesse des morceaux et les soli enjolivent le tout d’une aura aérienne et mystique, certes moins sombre, du meilleur effet. Les arpèges étirés, caractéristiques du combo, sont toujours très présents et se marient parfaitement avec les accélérations brutales et les breaks dévastateurs (A Hidden Ceremony of Blood and Flesh, Memories Within an Empty Castle in Ruins ; Veneration of Medieval Mysticism and Cosmological Violence). De nouveau, ces morceaux sont empreints d’une lumière véritable, qui ne perçait pas autant sur les albums précédents, à l’exception peut-être de Black Mass, qui annonçait cette suite. Ainsi, quasiment à mi-parcours, Primordial Philosophy and Pure Spirit créé une rupture, qui synthétise la première partie de l’album (batterie en arrière-plan, comme un mur, soli entêtants et digressions guitaristiques planantes, ultra aériennes, ambiance lumineuse et solaire) en ouvrant sur la seconde, plus dissonante, plus occulte pour le coup mais également ultra mélodique. Ainsi, Infinity is the Aeon of Satan est plus brut, plus direct, qui ne renie pas non plus les magnifiques soli, plus souterrains cependant ; Pathway of Light Is a Pathway to Fire, instrumental, annonce davantage l’angoisse et l’introspection quand Light of My Dark Essence démarre sur un rythme enlevé, gonflé par des mélodies sublimes fondues dans la masse mais qui évoque plutôt la désolation, la tristesse que l’espoir. L’atmosphère qui se dégage de ce dernier titre est absolument remarquable, un vent de nostalgie soufflant littéralement sur la structure. Les arrangements sont riches, sans être jamais écœurants.

La dernière partie de l’album varie encore, le rythme s’accélérant nettement pour revenir à ces choses plus connues, issues des premiers albums. La batterie d’Incubus retrouve sa puissance maximale et la voix de Dagon, ses variations déviantes (Secrets from the Wizard Forest of Forbidden Knowledge ; Sorcery Through Crystal Eyes in Search of the Devil) mais sans que jamais les leads ne disparaissent de la structure, comme autant d’éclairs perçant les nuages, de traits solaires traversant les nuages. Les mélodies poursuivent leur œuvre, plus hypnotiques que jamais, revenant en boucle comme un thème récurrent (Secrets from the Wizard Forest of Forbidden Knowledge ; Sorcery Through Crystal Eyes in Search of the Devil encore) qui happe l’auditeur, comme certains aspects plus solennels (Lord of Absolute Darkness and Infinite Light).

Ce nouvel album est une réussite. Très varié, axé sur des ambiances plus lumineuses et solaires qu’à l’accoutumée, bourré de mélodies majestueuses, Veneration of Medieval Mysticism and Cosmological Violence est un patchwork ultra cohérent et immersif, d’une qualité majuscule.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Raziel citer
Raziel
11/05/2024 16:49
note: 9/10
Sakrifiss a écrit : Content que tu l'aies apprécié parce que j'ai lu pas mal de déçus, mais il y a des titres avec des mélodies ultra efficaces !


Les premières écoutes, dubitatif.

Puis la magie a opéré. Complétement.

Les mélodies sont magnifiques, en effet.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
11/05/2024 14:40
Content que tu l'aies apprécié parce que j'ai lu pas mal de déçus, mais il y a des titres avec des mélodies ultra efficaces !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Inquisition
Black metal
2024 - Agonia Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (4)  8.38/10
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Inquisition
Inquisition
Black metal - 1990 - Colombie
  

tracklist
01.   Witchcraft Within a Gothic Tomb
02.   Crown of Light and Constellations
03.   A Hidden Ceremony of Blood and Flesh
04.   Force of Death Is the Force of Life
05.   Memories Within an Empty Castle in Ruins
06.   Primordial Philosophy and Pure Spirit
07.   Infinity Is the Aeon of Satan
08.   Pathway of Light Is a Pathway to Fire
09.   Light of My Dark Essence
10.   Secrets from the Wizard Forest of Forbidden Knowledge
11.   Sorcery Through Crystal Eyes in Search of the Devil
12.   Veneration of Medieval Mysticism and Cosmological Violence
13.   Lord of Absolute Darkness and Infinite Light

Durée : 44:48

parution
26 Janvier 2024

Essayez aussi
Aryman
Aryman
Czarne rytuały otchłani

2016 - Hass Weg Productions
  
Sombre Héritage
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris

2020 - Sepulchral Productions
  
Khold
Khold
Svartsyn

2022 - Soulseller Records
  
Gryftigæn
Gryftigæn
Fehunðyrdauðr

2022 - Inferna Profundus Records
  
Slavia
Slavia
Strength And Vision

2007 - Drakkar Productions
  

Extinct
Incitement Of Violence
Lire la chronique
Immune to Them
Vomit the Chains (EP)
Lire la chronique
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)
Lire la chronique
Six Feet Under
Killing For Revenge
Lire la chronique
SETH
Lire l'interview
Zørza
Hellven
Lire la chronique
Vltimas
Epic
Lire la chronique
Eternal Hunt
An Era of Shame
Lire la chronique
Jours Pâles
Dissolution
Lire la chronique
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
In Vain
Solemn
Lire la chronique
Kymris
Mythes et légendes de la Co...
Lire la chronique
Chiens + Gummo + Kaask + Vision 3D + Jodie Faster + Prix Libre
Lire le live report
Schattenfang
Perdurabo
Lire la chronique
Alpha Warhead
Code Red
Lire la chronique
The Hope Conspiracy
Tools Of Oppression​ / ​Rul...
Lire la chronique
Agressor
Neverending Destiny
Lire la chronique
Bodyfarm
Malicious Ecstasy (EP)
Lire la chronique
Perveration
Putrefaction Of Infinite Ap...
Lire la chronique
Take It In Blood
Roadmap Of Pain (EP)
Lire la chronique
Hideous Divinity
Unextinct
Lire la chronique
The Biscuit Merchant
Visible Scars
Lire la chronique
Pontifex
From the Pale Mist
Lire la chronique
Strivers
Precious Core
Lire la chronique
Prieuré / Vermineux
Split (Mini-Split)
Lire la chronique
Fall for Rising
Are You Still Living (EP)
Lire la chronique
Rhapsody of Fire
Challenge the Wind
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Maudits
Précipice
Lire la chronique
Lifvsleda
Evangelii h​ä​rold
Lire la chronique