chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
180 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Antzaat / Ronarg - Madness / Morgen

Chronique

Antzaat / Ronarg Madness / Morgen (Split 12")
Les Belges se serrent les coudes et sortent des splits 100% nationaux, regroupant ici en l’occurrence ANTZAAT et RONARG. En même temps, Ronarg se trouve également être le chanteur – guitariste d’ANTZAAT, il ne faudra pas chercher beaucoup plus loin les motivations de la collaboration, soutenue par le label ConSouling Sounds, une maison… belge, évidemment ! « Le coup de boule du nouvel an ne t’a pas suffi ou quoi ? Je t’en mettrai un deuxième, c’est le même tarif hein ! » (Dikkenek bien sûr.)

Bon, les trois titres proposés par ANTZAAT sont l’occasion de découvrir une formation qui a commencé sa carrière en 2017 par un EP (« The Black Hand of the Father ») avant de proposer son premier LP en 2020 (« For You Men Who Gaze into the Sun »), tous deux plutôt bien réceptionnés par la critique. Bon, moi j’y entends surtout un black metal extrêmement convenu issu du fin fond des divisions inférieures mais une belle authenticité se dégage des trois compositions proposées. Cela étant, ça reste une formule plutôt mélodique jouée avec la capuche, franchement j’écoute en astiquant les cuivres ça ne me fait pas frémir plus que de raison. Parce que des groupes de ce tonneau, il en existe à foison, et même si je suis parfaitement prêt à reconnaître tous les mérites du quatuor, les morceaux restent ancrés dans un registre convenu qu’on apprécie toujours, mais pas au point d’encenser chaque nouvelle parution.

RONARG a quant à lui le droit à quatre titres. Il me semble évoluer dans un registre davantage épique et heavy black mais, mis à part un son un peu plus clair, les nuances me semblent minces entre lui et le groupe précédent, cette difficulté à différencier les deux étant sans doute renforcée par le fait que le chanteur est le même et qu’à timbre vocal identique, l’auditeur basique que je suis peine à comprendre l’intérêt d’avoir monté RONARG en parallèle d’ANTZAAT, compte tenu du très faible écart stylistique qui sépare les deux entités. A la limite, le premier contient des voix claires et exprime une identité viking metal accrue mais cela ne va guère plus loin, à mon sens.

Quant à la pochette… Déjà c’est une peinture, on appréciera l’effort de ne pas avoir généré un truc bidon par ordinateur, on perçoit bien le grain de la toile, je ne suis pas fan de l’œuvre mais il y a un côté authentique qui correspond bien à l’état d’esprit de ce split, pas exceptionnel pour un rond mais qui continue de creuser le sillon d’un black simple, sincère. In fine, j’ai tout de même bien du mal à trouver un quelconque intérêt à ce disque en dehors du fait de constater que « tiens, y a encore un groupe de black metal qui est né », argument somme toute assez pauvre dès lors qu’il s’agit de convaincre un auditoire d’aller écouter une nouvelle parution.

« Madness / Morgen » me laisse donc d’une froideur cadavérique, les sept morceaux n’ont pas vraiment de défauts si ce n’est le fait d’être trop conventionnels, rien de rédhibitoire donc mais rien non plus qui n’incitera à l’achat compulsif. A réserver aux férus du genre, peut-être aux collectionneurs…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Antzaat / Ronarg
Black Metal
2024 - ConSouling Sounds
notes
Chroniqueur : 3.25/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Antzaat
Antzaat
Black Metal - 2015 - Belgique
  
Ronarg
Ronarg
2024 - Belgique
  

formats
  • Digital / 17/05/2024 - Indépendant
  • Vinyl / 17/05/2024 - ConSouling Sounds

nouveaute
A paraître le 17 Mai 2024

écoutez
tracklist
01.   Antzaat - And Death Shall Birth Life  (06:49)
02.   Antzaat - Consummation by Decay  (05:10)
03.   Antzaat - Shores of Madness  (06:14)
04.   Ronarg - Voorwaarts naar morgen  (04:55)
05.   Ronarg - De vreemdeling  (05:41)
06.   Ronarg - Het bloedende hart  (04:50)
07.   Ronarg - Moord op duivelshoek  (06:15)

Durée : 39:54

line up
Essayez plutôt
Kawir
Kawir
Adrasteia

2020 - Iron Bonehead Productions
  
Vinterland
Vinterland
Welcome My Last Chapter
(Wings Of Sorrow)

1996 - No Fashion Records
  
Amestigon
Amestigon
Thier

2015 - World Terror Committee Records
  
Shadow's Mortuary
Shadow's Mortuary
Unohdettu Maa

2022 - Purity Through Fire
  
Zørza
Zørza
Hellven

2024 - Godz Ov War Productions
  

Extinct
Incitement Of Violence
Lire la chronique
Immune to Them
Vomit the Chains (EP)
Lire la chronique
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)
Lire la chronique
Six Feet Under
Killing For Revenge
Lire la chronique
SETH
Lire l'interview
Zørza
Hellven
Lire la chronique
Vltimas
Epic
Lire la chronique
Eternal Hunt
An Era of Shame
Lire la chronique
Jours Pâles
Dissolution
Lire la chronique
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
In Vain
Solemn
Lire la chronique
Kymris
Mythes et légendes de la Co...
Lire la chronique
Chiens + Gummo + Kaask + Vision 3D + Jodie Faster + Prix Libre
Lire le live report
Schattenfang
Perdurabo
Lire la chronique
Alpha Warhead
Code Red
Lire la chronique
The Hope Conspiracy
Tools Of Oppression​ / ​Rul...
Lire la chronique
Agressor
Neverending Destiny
Lire la chronique
Bodyfarm
Malicious Ecstasy (EP)
Lire la chronique
Perveration
Putrefaction Of Infinite Ap...
Lire la chronique
Take It In Blood
Roadmap Of Pain (EP)
Lire la chronique
Hideous Divinity
Unextinct
Lire la chronique
The Biscuit Merchant
Visible Scars
Lire la chronique
Pontifex
From the Pale Mist
Lire la chronique
Strivers
Precious Core
Lire la chronique
Prieuré / Vermineux
Split (Mini-Split)
Lire la chronique
Fall for Rising
Are You Still Living (EP)
Lire la chronique
Rhapsody of Fire
Challenge the Wind
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Maudits
Précipice
Lire la chronique
Lifvsleda
Evangelii h​ä​rold
Lire la chronique