chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
98 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The Biscuit Merchant - Visible Scars

Chronique

The Biscuit Merchant Visible Scars
Encore un musicien prodige venu des Etats-Unis, un autre one-man band qui, entre 2017 et aujourd’hui, a publié pas moins de neuf LP. Cela dit, nous savons tous que la prolixité n’a rien à voir avec la qualité, au mieux pouvons-nous nous extasier devant tant de créativité. THE BISCUIT MERCHANT revient donc sur le devant de la scène avec « Visible Scars », une grosse pièce de death metal progressif avoisinant les cinquante minutes.

Je me connais, je sais que ce genre de durée est souvent excessive pour mon attention, il faut qu’en face le niveau soit très élevé pour me maintenir le casque sur les oreilles aussi longtemps. Et le pari est presque réussi pour Justin Lawnchair : son approche est certes moderne, sa technique multi instrumentale transparait principalement dans les solos et quelques rythmiques alambiquées mais son propos reste tout de même principalement ancré dans un death groovy à souhait, puissant, très « américain » bien sûr. Par conséquent, même si à l’occasion de quelques vocaux clairs (toujours trop présents à mon goût), l’on pourra penser à CATTLE DECAPITATION ou aux travaux de Devin Townsend (sur « Believe » par exemple), je pourrais également invoquer une version mélodique d’OBSCURA ou de trucs à la THE FACELESS. La trace laissée sur le papier est loin d’être dégueulasse en somme.

Cela, c’est pour les meilleurs moments, ceux où il y a du growl et des rythmiques plombées. Parce que sinon il faudra se farcir un morceau tel que « Wrath of the Watcher », bien trop neo metal, rapidement pénible (quasiment sept minutes de souffrance auditive). Et voilà bien le défaut principal de « Visible Scars » : autant il développe une force de percussion importante lorsqu’il aborde les terrains les plus brutaux, autant il devient quelconque dans ses incursions plus mélodiques, confirmant ainsi mes appréhensions initiales : c’est trop long et trop hétérogène. Entre les influences sludge doom death de « Visible Scars » (un bon titre au demeurant), le death technique, les envolées plus prog’ et, toujours, cette volonté de montrer qu’il y a un vrai chanteur derrière les meuglements, je m’y perds un peu. A vrai dire, un simple EP concentré sur un seul style m’aurait paru bien plus pertinent, surtout en présentant uniquement des morceaux du niveau d’un « Selective Cognition » par exemple. La concision aurait ici été un atout de choix alors que la volonté de montrer beaucoup de choses provoque chez moi l’effet inverse : lassitude, courbatures, céphalées, tiens, ce ne serait pas les symptômes d’un syndrome grippal ?

J’ai passé un agréable moment en compagnie THE BISCUIT MERCHANT, je le confesse, mais à l’heure où chacun planifie ses congés d’été, voilà un disque qui ne partira pas en croisière avec moi. Une passade, pour employer un terme suranné.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Biscuit Merchant
Death Metal Progressif
2024 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
The Biscuit Merchant
The Biscuit Merchant
Death Metal Progressif - 2017 - Etats-Unis
  

formats
  • Digital / 24/05/2024 - Indépendant

tracklist
01.   Disposables  (04:26)
02.   Believe  (05:06)
03.   Leviathan's Embrace  (04:02)
04.   Wrath of the Watcher l  (06:54)
05.   Last One Left to Die  (03:51)
06.   Visible Scars  (06:01)
07.   Selective Cognition  (05:02)
08.   Exit Strategies  (05:01)
09.   The Collapse  (07:50)

Durée : 48:13

line up
parution
24 Mai 2024

Essayez aussi
In Vain
In Vain
Solemn

2024 - Indie Recordings
  
Fall Of The Leafe
Fall Of The Leafe
August Wernicke

2000 - Icarus Music
  
Temnein
Temnein
White Stained Inferno

2017 - Massacre Records
  
Mar de Grises
Mar de Grises
The Tatterdemalion Express

2004 - Firebox Records
  
The Contortionist
The Contortionist
Exoplanet

2010 - Good Fight Music
  

Nightside
Death From The North
Lire la chronique
Yattering
Human’s Pain
Lire la chronique
Speed
Only One Mode
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Earth Crisis
All Out War (EP)
Lire la chronique
Uttertomb
Nebulas Of Self-Desecration
Lire la chronique
Konkhra
Weed Out the Weak
Lire la chronique
Nightrage
Remains Of A Dead World
Lire la chronique
Skelethal
Within Corrosive Continuums
Lire la chronique
Pestilence
Spheres
Lire la chronique
Scattered Remnants
Destined To Fail
Lire la chronique
Erzsébet
Six Hundred and Fifty
Lire la chronique
Grave
Into the Grave
Lire la chronique
Coffin Curse
The Continuous Nothing
Lire la chronique
Seth
La France des maudits
Lire la chronique
Yattering
Murder’s Concept
Lire la chronique
Take Offense
T​.​O​.​tality
Lire la chronique
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
Varices
The Undoing
Lire la chronique
Winter Eternal
Echoes of Primordial Gnosis
Lire la chronique
Rope Sect
Estrangement
Lire la chronique
Solar Temple / Dead Neanderthals
Embers Beget the Divine (Co...
Lire la chronique
Tenebro
Carne Umana (EP)
Lire la chronique
Sadus
The Shadow Inside
Lire la chronique
Necromantic Worship
Rites Of Resurrection (Comp...
Lire la chronique
Gjendød
Livskramper
Lire la chronique
Grisaille
Entre Deux Averses​.​.​. (E...
Lire la chronique
Black Sorcery
Plummeting Into The Hour Of...
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Between The Worlds Of Life ...
Lire la chronique
Holycide
Towards Idiocracy
Lire la chronique