chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
91 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lofofora - Le Fond et la Forme

Chronique

Lofofora Le Fond et la Forme
Et voilà le retour du vétéran des groupes français de fusion-métal, j'ai nommé Lofofora! Le cactus hallucinogène se porte toujours aussi bien, et nous revient en grand forme après deux ans d'absence (en terme d'albums studios). Le line-up a été remanié, avec le départ de Farid pour In Vivo, et d'Edgar pour d'obscures raisons, remplacés pour l'occasion par Daniel (Noxious Enjoyment) aux guitares et par Pierre (ex-Artsonic, Asgard) derrière la batterie. Alors qu'en est-il de cet album? Et bien après plusieurs écoutes, pas de doute Lofo c'est toujours aussi bon, c'est toujours aussi varié, et Reuno a toujours une pure voix!

L'album est long (14 titres, 64min) et vaut son pesant de cachuètes, avec une alternance de titres hardcore bien aggressifs ("Social Killer", le génial et désabusé "Psaume Cac 40" ou encore le furieux "Carapace"), de titres mid-tempos portés par le chant de Reuno ("Série Z", "Auto-Pilote", "Comme à la Guerre"), ou enfin de titres planants, avec une basse vibrante et un flow calme et posé ("Histoire naturelle", "Bienvenue"). Les textes de Reuno sont toujours aussi recherchées et riches de sous-entendus et de métaphores compréhensibles, traitant aussi bien de la détérioration progressive de l'environnement, de la naissance d'un enfant ou bien de la bêtise évidente de nos politiques...

Au niveau strictement musical, je trouve quand même dommage le départ de Farid, car son remplacant n'a pas le même talent pour toucher aussi bien au hardcore qu'au dub, et on ne retrouvera pas l'inventivité des riffs de Farid...Le coté hardcore de Lofo s'en voit accentué, au risque de lasser par un coté un peu répétitif sur certains chansons ("Ici ou ailleurs", "Social Killer"). Au bout du compte, le coté musical de Lofo est réduit au strict minimum, et c'est surtout Reuno qui soutient chaque chanson avec son chant si caractéristique, une évolution déjà amorcée sur "Dur Comme Fer". Néanmoins, l'album reste très écoutable, avec son alternance bienvenue de titres calmes et énervés, et puis cette voix!!! Le chanteur le plus charismatique de la scène française sans conteste!

Certains titres sont particulierement réussis, et de même que la qualité générale de l'album est élevée, je sens déjà de futurs classiques avec "Histoire Naturelle", "Auto-Pilote" et son superbe refrain, "Comme à la Guerre", "Psaume Cac 40", "Alarme Citoyen" (mon titre préféré de l'album) ou encore "Carapace". Lofofora est enfin de retour sur le devant de la scène, avec un grand album tout en nuances, si vous êtes fan comme moi vous l'avez déjà, sinon vous feriez mieux de ne pas passer à coté...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

kollapse citer
kollapse
25/12/2004
g quelques titres de cet album et cela me donne franchement envie de me prendre l'album(ce que je v faire...) --)clair que des titres comme "auto-pilote" , "histoire naturelle" , "psaume cac 40" et bien sur "alarme citoyen"(ma préférée des 4 , ce titre est TROP bon!) sont des classiques de lofo!
narog citer
narog
14/03/2004
Lofofora über alles, même en plus posé.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lofofora
Fusion métal
2003 - Sriracha Sauce
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (7)  8.64/10
Webzines : (9)  7.19/10

plus d'infos sur
Lofofora
Lofofora
Métal Fusion - France
  

tracklist
01.   Le fond et la forme
02.   Série Z
03.   Social killer
04.   Histoire naturelle
05.   Auto-pilote
06.   Ici ou ailleurs
07.   Comme à la guerre
08.   Requiem pour moi même
09.   Psaume CAC 40
10.   Bienvenue
11.   Alarme citoyens
12.   Carapace
13.   L'emprise
14.   Bonus track

line up
voir aussi
Lofofora
Lofofora
Double (Live)

2002 - Sriracha Sauce
  
Lofofora
Lofofora
Les Choses qui nous Dérangent

2005 - AT(h)ome
  
Lofofora
Lofofora
Lames De Fond (DVD)

2004 - Sriracha Sauce
  
Lofofora
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)

2015 - AT(h)ome
  
Lofofora
Lofofora
Mémoire De Singes

2007 - AT(h)ome
  

Abbath
Outstrider
Lire la chronique
Sunn O)))
Life Metal
Lire la chronique
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Frostveil
Ephemeral Visions
Lire la chronique
Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique